Libye : Congrès Mondial Amazigh, lettre ouverte aux membres de l’OTAN et principalement aux trois Etats directement impliqués dans la chute du régime de Kadhafi (France, Grande Bretagne, USA)

20
CMA

LIBYE (Tamurt) – Sous mandat de l’ONU, l’Otan a contribué de manière déterminante à la chute du régime dictatorial de Kadhafi et à la libération du peuple libyen. La justification proclamée de cette intervention était la protection des populations et l’instauration de la démocratie. L’écrasante majorité des populations de toutes les régions du pays ont souhaité et accueilli avec joie les frappes de l’Otan contre les points stratégiques de l’armée de Kadhafi et toutes les composantes de la société libyenne ont pris part activement à leur révolution. Les Amazighs de l’Adrar Nefussa et des autres régions ont joué un rôle décisif dans la chute de la dictature et la libération du pays.

Le 23 octobre dernier, jour de la proclamation officielle de la libération de la Libye, on s’attendait à ce que les nouvelles instances annoncent les étapes d’un processus démocratique. Au lieu de cela, le président du Conseil National de Transition (CNT) annonce publiquement que le pays sera régi par le régime de la charia islamique, ce qui signifie l’instauration d’un régime théocratique radical, c’est-à-dire tout le contraire de la démocratie.

Cette surprenante déclaration du président du CNT a été fortement dénoncée par une partie de la société libyenne et en particulier par les représentants des organisations amazighes libyennes car elle ne correspond en rien aux principes du droit universel ni aux objectifs démocratiques prévus.

Le 22 novembre 2011, le nouveau premier ministre, M. Abdel Rahim Al-Kib, annonce la composition du premier gouvernement provisoire de la Libye libre. Ce gouvernement ne comprend aucun représentant des régions montagneuses de Nefussa et de Zwara, Ghadamès, Oubari, Ghat, Aujila mais y figure Fathi Terbel qui a eu l’occasion de déclarer publiquement son hostilité aux Amazighs et à leur culture. Les représentants de ces régions ont immédiatement exprimé leur indignation et déclaré leur non reconnaissance de ce gouvernement illégitime.

Nous sommes très inquiets de cette mise à l’écart des populations autochtones de Libye qui pourraient subir à l’avenir, le même sort que leur réservait le régime de Kadhafi. L’APMM et le CMA ne sauraient accepter une telle situation qui nous ramènerait en arrière, comme s’il n’y avait pas eu de révolution, comme si tous les sacrifices ont été consentis en vain.

Si les pays occidentaux qui ont permis la libération de la Libye ne montrent pas leur attachement effectif aux valeurs démocratiques et au respect des droits humains lors de la mise en place du nouveau régime, cela confirmerait l’idée que leur intervention était motivée uniquement par la mainmise sur les richesses naturelles du sous-sol libyen.

Il est donc impératif et urgent pour les membres de l’OTAN et de l’ONU, d’agir fermement pour protéger les populations autochtones amazighes contre les abus des nouveaux gouvernements et veiller à la mise en place de la démocratie effective pour tous. Le droit international l’exige, la stabilité de ce pays l’impose.

Paris, 2/12/2011

Jean LASSALLE, Président de l’APMM

Fathi NKHLIFA, Président du CMA

Copie : M. Ban Ki-Moon, Secrétaire Général de l’ONU

20 COMMENTAIRES

  1. Amzun Azrem Ikaf taqemuct !
    En tant que Kabyle je suis sidéré par la qualifiquation de la colonisation de la lybie par les nazillons de l’Otan (organisation Terroristes des Alliés Néo-nazis) de Libération. Pire vous qualifiez les Collabos des Nazillons de libérateurs. Il ne reste plus qu’à qualifiers les harkis de Moudjahids et on aurait atteint le ridicule. A quand vous allez admettre que Les Arabes du Golfe alliés aux Zionistes sont déterminés à éliminer les régimes républicains et à réserver le sort de Saddam à tout chef qui ose défier leur trahison et leur soumission israélo-américaine. Cher groupuscule naif Kabyle, au lieu d’appeler Les Nazillons de l’OTAN , appelez aussi l’aide des Emirs qui renversent leurs propres pères et ces Roitelets des pays du golfe aux ordres Usraéliens pour sauvegarder tamazgha ! Et si nous appelons la ligue arabe pour exiger tamazgha puisqu’elle a renversé Khaddafi, le Berbère, l’Africain ! A quand les Kabyles se contenteront de la politique spectacle au lieu d’aller au fond des choses. L’OTAN n’a-t-elle pas été à côté des colons pour mater la révolution Algérienne où la Kabylie a payé le plus lourd tribut ? Depuis quand les outils de colonialisme et du néo-colonialisme deviennent des outils de la libération et de la souveraineté des peuples ? Ledjdoud qarnak : Azrem ulikaf taqemuct !

  2. {{Amazigh North Africa, the West, and the Arab-Islamic Tyranny}}

    The totalitarian Arab-Islamic tyranny in North Africa severely hampers the unearthing and revival of Libya’s, Tunisia’s, Algeria’s and Morocco’s ancestral Amazigh identity, language, culture, and civilization. The West, which has amply proven to be an ally of the barbaric Islamic totalitarianism, stubbornly persists to baptize the Amazigh peoples’ homeland—North Africa—as an Arab territory. Why does the West continue to help despotic, apocalyptic Arab-Islamic sects to lock democracy, human secular freedom and individuals’ and peoples’ fundamental human rights behind the walls of the liberticidal, totalitarian and fossilized Islamic dogma?

    The true liberation of tyrannized Amazigh North Africa lies in the ultimate restitution of its true Amazigh identity, the revival and promotion of its Amazigh languages, and the restoration and reconstruction of its democratic and secular ancestral civilization. Amazigh North Africa is more than fed up with the long-lasting tyrannical, terroristic and genocidal yoke of diabolical Arab-Islamism that has been stifling its existence and life by depriving it of its wealth, identity, memory, human freedom and its democratic secular culture for so long. Strongly incensed and outraged, the Native North African Amazigh peoples, with their legendary ancestral lands, spirits, and Gods, vigorously denounce the corrupt Western governments’ hypocrisy and duplicity.

    What is good for Western peoples is also good for North African Amazigh peoples. What is harmful for Western peoples is also harmful for North African Amazigh peoples. What the Western world wants is what the Amazigh world wants. Secularism is the base for peace, democratic human freedom, creativity, happiness, and prosperity.

    The West must fulfil its international humanistic and moral obligations by abolishing its support for the wicked, enslaving, genocidal Arab-Islamic tyranny—which wilfully destroys the existence and destiny of Amazigh North Africa with state-sponsored predatory monotheistic despotism, barbarism, multifaceted terrorism, anti-Amazighism, repression, forced Arabization, dead knowledge, annihilating acculturation, falsehood, ignorance, intolerance, hatred, racism, discrimination, injustice, indignity, pillage, corruption, abuse, underdevelopment, poverty, darkness, despair, and death.

    The long-lasting, totalitarian, genocidal and outdated Arab-Islamic tyranny must be ended; otherwise, there will never be any true democracy or freedom in the Middle East, which is ethnically non-Arab, and Amazigh North Africa. The US, UK and France must urgently revise their foreign-policy mindset in the interest of true peace, true democracy, true freedom and true justice in these two important regions of the world. The tyrannized democratic and secular Native North African Amazigh peoples deserve to fully enjoy freedom, democracy, and all their individuals’ and peoples’ fundamental human rights, including the right to self-determination and independence!

    It goes without saying that the despotic denial of peoples’ identity or existence is an act of terroristic mass annihilation that calls into question the humanity of mankind.

    [By Izemrasen N.M.->https://www.facebook.com/pages/African-Americans-and-Mexican-Americans-during-the-Vietnam-War/120334794737019?sk=wall]

  3. {{Amazigh North Africa, the West, and the Arab-Islamic Tyranny}}

    The totalitarian Arab-Islamic tyranny in North Africa severely hampers the unearthing and revival of Libya’s, Tunisia’s, Algeria’s and Morocco’s ancestral Amazigh identity, language, culture, and civilization. The West, which has amply proven to be an ally of the barbaric Islamic totalitarianism, stubbornly persists to baptize the Amazigh peoples’ homeland—North Africa—as an Arab territory. Why does the West continue to help despotic, apocalyptic Arab-Islamic sects to lock democracy, human secular freedom and individuals’ and peoples’ fundamental human rights behind the walls of the liberticidal, totalitarian and fossilized Islamic dogma?

    The true liberation of tyrannized Amazigh North Africa lies in the ultimate restitution of its true Amazigh identity, the revival and promotion of its Amazigh languages, and the restoration and reconstruction of its democratic and secular ancestral civilization. Amazigh North Africa is more than fed up with the long-lasting tyrannical, terroristic and genocidal yoke of diabolical Arab-Islamism that has been stifling its existence and life by depriving it of its wealth, identity, memory, human freedom and its democratic secular culture for so long. Strongly incensed and outraged, the Native North African Amazigh peoples, with their legendary ancestral lands, spirits, and Gods, vigorously denounce the corrupt Western governments’ hypocrisy and duplicity.

    What is good for Western peoples is also good for North African Amazigh peoples. What is harmful for Western peoples is also harmful for North African Amazigh peoples. What the Western world wants is what the Amazigh world wants. Secularism is the base for peace, democratic human freedom, creativity, happiness, and prosperity.

    The West must fulfil its international humanistic and moral obligations by abolishing its support for the wicked, enslaving, genocidal Arab-Islamic tyranny—which wilfully destroys the existence and destiny of Amazigh North Africa with state-sponsored predatory monotheistic despotism, barbarism, multifaceted terrorism, anti-Amazighism, repression, forced Arabization, dead knowledge, annihilating acculturation, falsehood, ignorance, intolerance, hatred, racism, discrimination, injustice, indignity, pillage, corruption, abuse, underdevelopment, poverty, darkness, despair, and death.

    The long-lasting, totalitarian, genocidal and outdated Arab-Islamic tyranny must be ended; otherwise, there will never be any true democracy or freedom in the Middle East, which is ethnically non-Arab, and Amazigh North Africa. The US, UK and France must urgently revise their foreign-policy mindset in the interest of true peace, true democracy, true freedom and true justice in these two important regions of the world. The tyrannized democratic and secular Native North African Amazigh peoples deserve to fully enjoy freedom, democracy, and all their individuals’ and peoples’ fundamental human rights, including the right to self-determination and independence!

    It goes without saying that the despotic denial of peoples’ identity or existence is an act of terroristic mass annihilation that calls into question the humanity of mankind.

    [By Izemrasen N.M.->https://www.facebook.com/pages/African-Americans-and-Mexican-Americans-during-the-Vietnam-War/120334794737019?sk=wall]

  4. azul

    L’intronisation du CNT est elle une nouvelle dictature pour les 40 prochaine années des peuples de la libye et en particuliers les peuples amazighs.

    j’espere que monsieur BHL ne va dormir et mourrir la conscience tranquille pour avoir aider ces nouveaux sanguinaires et ces bnouveaux dictateurs.

    la chute de gueddafi est un echec historique pour les peuples de libye,ils doivent passer encore 40 de misere et de dictature a cause de l’intervention de l’OTAN sous la direction de l’ONU. il va etre un fait historique pour toute l’humanité de ce que l’ONU et l’OTAN peuventt faire du mal à des citoyens civils.

    Nous savons bien au debut que la france fidele a son histoire est toujours protectrice de tout les hitler sur terre.ce resultat ,nous l’avons attendu avant aujourdhui.

    aprés resultat,vivement la solution à la GEORGE W BUSH en irak.

  5. Azul IMAZIGHEN,
    N’oublions pas ce que la france et les araboislamistes ont fait aux Amazigh de Kabylie, la grosse arnaque nos ancetres ont combattus seul les francais et la haine de ceux là, ils ont arabisé et islamisé notre Kabylie.
    Un n’autre exemple l’histoire des Amazigh du rif qui ont combattus seul les colonisateurs espagnoles, francais et voulez même leur indépendance.
    Alors au peuple Amazigh, nous sommes des exemples, regardez le passé et là vous avancerez
    Restons LIBRE, restons AMAZIGH.
    « svp Tamurt, arretez de bloquer mes messages »

  6. Je vous remercie infiniment et du fond du coeur pour cette lettre adressée a l’humanité kerchiste pour se ressaisir !

    Les peuples amazighes et leur terre ancestrale TAMAZGHA qu’ils habitent depuis bien avant l’age de la pierre doivent a tout prix et a tout jamais rester amazighs!

    Les bâtards de l’histoire, les Occidentaux et les arabes, qui n’ont plus ni identités ni racines raciales et culturelles n’ont aucun droit d’imposer leur système de batardisation globale et terroriste pharaono-Moiso-Jesuo-allaho-mohameto-tyrannique contre l’ensemble de l’humanité et ses peuples innocents!

    Vive la Kabylie libre! Vive Tamazgha libre! Vive tous les peuples amazighs libres! Vive Dda Ferhat!

  7. Je constate que la photo illustrant l’article a fait le tour des médias, ce qui m’amène à me poser ces questions:

    – a-t-on demandé à cette gamine ou plutôt à ses parents l’autorisation d’exploitation de l’image? Ne serait-ce que par décence! Ou bien, les médias se sont-ils affranchis de la législation concernant le droit à l’image?

    – ce droit à l’image existe-t-il en Afrique du Nord, particulièrement en Libye et en Algérie? Si oui, la loi est-elle respectée?

  8. Peut-on savoir si cette lettre a été publiée dans la presse internationale?
    Cette lettre est-elle transmise aux chefs d’État concernés? Si oui oar quelle voie?
    J’espère que ce n’est pas sur Tamurt que les destinataires de cette lettre viendront la lire!

    tudert i tmazight di yal tama n tmazgha

  9. azul fell awen sumatha, c est la même histoire que se répète, c est ce qu’on a vu en algerie juste après son autodétermination en 1962, c est la même choses avec la déclaration de ben bella a tunis , que l algerie est arabe , arabe et arabe, donc durant cette guerre de la révolution nationale en 1954 a été sacrifie par les kabyles sans aucune réserve, et la fin comme je dis que c est ben bella qui a prêt le pouvoir, c est la même chose qu’en Libye. la question que je pose pourquoi nous les berbères on ca se passe tjrs comme ca pour nous, pourquoi on est pas malins comme les autres, pourquoi quand on fait une telle révolution on prépare notre avenir durant les évènements de cette revolutions. tanimert sahito

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici