Mali : coup d’Etat militaire

3

MALI (Tamurt) – Des mutins militaires ont annoncé ce jeudi matin avoir renversé le président Malien, Amadou Toumani Toure au pouvoir depuis 2002, qu’ils accusent « d’incapacité » à faire face à la rébellion Touareg et aux activités du mouvement islamiste au nord du pays.

Le porte Parole des militaires mutinés, le lieutenant Amadou Konaré, a annoncé dans une allocution à l’office de radio télévision Malienne (ORTM), sous leur contrôle depuis Mercredi, qu’ils ont « mis fin au régime incompétent » à Bamako, « dissous toutes les institutions », « suspendu la constitution » et « décrété un couvre feu » à compter de ce jeudi soir.

Amadou Konaré, porte parole des mutins à déclaré qu’ils ont pris « l’engagement solennel de restaurer le pouvoir » aux civils et de mettre en place un gouvernement d’union nationale.

Depuis des semaines, un mécontentement couve au sein de l’armé qui se plaint du manque de moyens mis en place par le pouvoir de Bamako pour mater la rébellion du MNLA (Mouvement National pour la libération de l’Azawad) qui revendiquent trois régions septentrionales et mettre un terme aux activités du mouvement intégriste.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici