M. Amar Bouacha, président du Mouvement El Infitah : Pour M. Amar Bouacha « Dieu ne parle qu’arabe »

38

ALGÉRIE (Tamurt) – Pour le président du MEI, la politique adoptée jusqu’à présent par l’Etat algérien vis-à-vis des prisonniers laquelle « consiste à les nourrir et à les engraisser aux frais du contribuable est loin d’être juste ». M. Bouacha a exprimé sa pensée et son projet vis-à-vis de la population carcérale après qu’il eut dénoncé la construction récente par le ministère de la justice d’une trentaine de pénitenciers à travers le territoire algérien.

Sur le même chapitre, l’orateur a affirmé qu’en cas de son admission à l’hémicycle Zirout Youcef, ces pénitenciers seront détruits et les espaces sur lesquels ils ont été implantés seront utilisés à accueillir des entreprises de production. Agissant dans le cadre de la campagne électorale, le président du MEI a abordé, à l’instar de ses concurrents, plusieurs volets. L’homme qui s’est proposé à propulser l’Algérie sur la scène des « Grands » a commencé par présenter son parti lequel a obtenu son agrément il y a à peine quelques mois de cela comme « présent à travers l’ensemble des wilayas de pays et à l’étranger, présent également aux Etats-Unis d’Amérique et en France ».

Quant aux adhérents du MEI, « leur âge varie entre 25 et 60 ans et tous sont universitaires, chercheurs et savants aussi bien ici en Algérie qu’à l’étranger ». M. Bouacha présente sa propre personne comme détentrice de deux magisters et un doctorat. Le titre de doctorat est obtenu dans le droit international. Après cette présentation à faire tomber « raide mort » de jalousie les plus grands experts et savants du monde entier, le président du MEI s’est attelé à critiquer la politique du pouvoir mise en application depuis 1962 et « démontrer » ainsi les raisons de l’échec. C’est pourquoi, M. Bouacha a plaidé pour la mise à l’écart des partisans de la gérontocratie l’oligarchie pour être remplacés par des jeunes et partisans de l’alternance au pouvoir. Bien sûr, l’orateur, faisant alterner le français et l’arabe, n’a pas manqué de relever que la Kabylie a joué un rôle très important durant la guerre de libération nationale et les faits d’armes des Kabyles sont connus de toutes et de tous. De même, le président du MEI a souligné que les Kabyles, de par leur bravoure et leur amour pour l’islam, ont réimplanté les zaouias dans les montagnes du Djurdjura après que les conquérants étrangers, Français notamment, les eurent obligés à les démanteler des plaines ».

L’orateur a ensuite affirmé qu’après la conquête, et pour assurer toujours sa suprématie sur les Algériens, la France a essayé de les diviser en créant des sentiments régionaux et racistes dans leurs esprits (esprits des Algériens). Se voulant plus explicite, l’orateur dira que c’est toujours cette France qui était à l’origine de cette idée des autonomies des régions dont celle de la Kabylie.

Poursuivant son discours sur l’autonomie, M. Bouache déclare cette fois-ci que « ce sont les Juifs américains qui sont derrière le plan des autonomies des régions d’Algérie ». « Selon leurs calculs initiaux, assure le président du MEI, il était question de pousser les régions chaouie et kabyle a demander, chacune, son autonomie. « Après avoir constaté, continue l’homme qui s’est présenté Docteur en droit international, la non rentabilité de la politique d’encouragement de la Kabylie à exiger son autonomie, les Américains ont fini par l’abandonner pour se consacrer au Sud ». Pour M. Bouacha, les Américains ont abandonné le projet d’autonomie de la Kabylie après avoir constaté que celle-ci (Kabylie) est pauvre ».

« Oui, continue l’orateur qui donne l’apparence d’un coq se mettant debout sur son ergot, il n’y a sur le sol de Kabylie que ravines et rocailles et quelques glands. Hormis cela, c’est un sol qui ne donne aucune autre richesse ». « C’est le pétrole qui fait vivre les Algériens parmi eux les kabyles », ajoute encore M. Bouacha avant de déclarer encore que « c’est dans le cadre des convoitises de notre pétrole que les Américains ont créé le mouvement Azawad ». Après avoir jugé « bon la leçon de géopolitique et de géostratégie », le président du MEI revient à la critique des dirigeants algériens. L’orateur les accusés d’être non seulement des égoïstes et des égocentriques mais aussi des incompétents de la gestion. Pour prouver leur « incompétence », M. Bouacha décide de revenir sur la victoire du FIS en décembre 1991. « Ils (les dirigeants) ont interrompu le processus électoral sans avoir réfléchi au préalable à la solution à trouver. Ils n’avaient fait aucune étude dans ce sens », souligne-t-il après avoir justifié la victoire du FIS à l’issue de ce premier tour par le fait que le FLN n’avait rien fait pour le peuple. Quant à l’égoïsme et l’égocentrisme des « accusés », M. Bouicha le « prouvera » par le refus catégorique de prendre en considération les solutions proposées par le MEI pour faire sortir le pays de la crise de peur « de céder leur place ». L’orateur ne ratera pas, par conséquent, sa présence à Tizi-Ouzou pour parler des propositions de son parti. Ainsi, en ce qui concerne le redressement de l’économie, le président du MEI a affirmé que son parti mobiliserait les compétences des chercheurs et savants algériens en activité à l’étranger. Il sera naturellement question de développer l’économie au-dehors des hydrocarbures et « d’autant plus, selon une expertise américaine récente, les puits de pétrole algériens arriveront à épuisement dans trente ans ». « Avec quoi, nous achèterions nos besoins nationaux dont le pétrole si nous nous mettions pas dès maintenant à développer les autres secteurs d’activité ? », s’est interrogé le président du MEI.

S’agissant des langues et de l’identité nationale, M. Bouacha dira : « L’arabe, langue nationale et officielle, tamazight, langue nationale et l’islam ». Pour la recherche scientifique, l’orateur penchera pour les langues étrangères. Cependant, M. Bouacha montrera son penchant et sa faiblesse pour la langue arabe et l’islam. Dans ce contexte précis, il citera une anecdote des plus inénarrables. La voici : « Lors d’un meeting que j’ai animé dernièrement à Béjaia où j’ai mis l’accent sur la valeur de l’arabe et l’islam, un jeune intervenant m’a demandé : « Donc, après la mort, on ne pourra pas parler avec Dieu en tamazight ? ». Je lui ai répondu qu’effectivement, que dans l’au-delà on parlera en arabe avec Dieu car c’est la langue du Coran ». Pour ne pas frustrer l’assistance, M. Bouacha dira cependant que tamazight est à présent langue nationale. « Personne ne peut interdire son étude à ceux qui veulent l’étudier. S’agissant enfin des élections du dix mai, le président du MEI voit deux options dans le cas où il n’y aura pas de participation où tout simplement sera faible. La première : il y aura une fraude et les choses resteront dans leur état actuel. Deux : il y aura une guerre civile. Toutefois, M. Bouicha ne désespère pas pour autant. En effet, il affirmé que « grâce à Dieu d’abord, le président de la république, M. Abdelaziz Bouteflika, ensuite, ces élections prochaines seront l’occasion d’un changement ». L’orateur ne manquera pas également cette occasion pour souligner que M. Abdelaziz Bouteflika est partisan du remplacement des dirigeants actuels « trop vieux » par les jeunes et la mise à fin du système oligarque. « Aidez-nous donc pour réussir ce changement ! », déclare M. Bouacha en guise de fin de son meeting.

Addenda :

Même le pire des islamistes n’a, jusqu’à présent, prononcé des fadaises et fariboles aussi grandioses que celles prononcées aujourd’hui par M. Bouacha qui, au regard de ses diplômes, a fait pourtant l’école de la rationalité. En effet, d’après le président du MEI, c’est « sûr et certain », la vie existe après la mort. Pire encore : Il décrète Dieu comme « monolingue ». La seule langue de communication admise avec Dieu est l’arabe. Mon Dieu ! Où est-ce que M. Bouacha est allé apprendre de telles âneries ?

S’agissant du président de la république, M. Abdelaziz Bouteflika, M. Bouacha le décrète « adjoint de Dieu ». Comment s’étonnerait-on que le Haut Commandement du Département du Renseignement et de la Sécurité fauche l’herbe sous les pieds des individus comme M. Amar Bouacha ? Il nous semble inutile de continuer à relever toutes les erreurs et tous les égarements du président du MEI. En effet, un homme qui affirme que le sol de Kabylie ne produit que des glands et que le projet de l’autonomie de la Kabylie est l’œuvre des Juifs américains et non des braves et vaillants militants du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) est dans le besoin urgent de bénéficier d’une solide cure psychanalytique. Ceci sans à considérer ses convictions concernant l’existence de la vie après la mort et, surtout, l’obligation pour le défunt de parler en arabe avec Dieu. Si vraiment M. Amar Bouacha est saint d’esprit, il ferait mieux de retourner à l’université pour apprendre cette fois-ci les sciences politiques.

38 COMMENTAIRES

  1. Dieu parle la langue din rebek ayaghyul, Espece de R’xis, wled franca qui colonise l’Algerie avec des mythes etrangers, l’Islam et l’arabe!

    Va en enfer anadin rebek!

  2. Voyez moi cette mare aux grenouilles! Il a au moins reglé un probleme que j’avais avec « son dieu »… On de comprenait pas, mais je pensais qu’il etait omnipotent devant une « petite créature » comme moi. Je lui parlais souvent, mais il n’a jamais rien repondu! J’ai fini par croire qu’il n’existait pas! Et voila que ce chef de secte négligeable m’a éclairé que ce n’était qu’un probleme de Langue! Eh bien je l’enverrai de ce pas a l’école d’alphabétisation! Quand il parlera Kabyle, je réfléchirai sur son sort!

    La secte de ce raciste merite mieux le nom de Inghilaq au lieu de Infitah, sauf si c’est du Infitah a la betise et l’idiotie auquel cas un « meghlouq » pareil merite pareille secte!

  3. c’est la réincarnation de kadafi hé oui c’est ça le jeux du système on crédibilisant c’est fous qui parle de n’importe quoi . vive la Kabylie vive l’auto destin y qu’avec ça que l’Algérie peut survivre
    le nostalgique de la Numide

  4. Je parle tous les jours a mon Dieu et je le fais en Kabyle et tous les conseils que je recois de lui sont en Kabyle. Il est evident que ce mec n’appartient pas a mon peuple..ce peuple qui parle kabyle CQFD

  5. chfigh ama-ssagwi di suq n tizi wazu umi qaran savth. yiwan umdyaz yanaya-s: CHANTEUR SURNOMER TAKFARINAS, WIN YATTAKAN TAKHNAS, HACHA. ZIGH TTIDATT!

  6. Salut
    Ce monsieur est vraiment débile le fait que je vais parler l’arabe après ma mort veux dire que je ne dois pas parler ma langue TAMAZIGHT de mon vivant quel débile ce personnage, la langue AMAZIGH avec un grand « A » est la création du bon dieu comme l’origine et la couleur des être humains alors pourquoi cette haine envers une création du bon dieu ces soi disant musulmans non rien de musulman parce qu’ils conteste une création divine qui est notre langue et notre origine.
    Je le renvoi à relire le coran Sorate EL ROME verset 22.

    « vraiment le ridicule ne tue pas »

  7. {{Grâce au programme d’Amar Boucha,finalement,l’airbus Sonacome du pouvoir central d’Alger «Âneger» qui devra être lancer en direction de la lune pour servir de mosquée ambulante étant donné que les arabes n’y sont pas arrivés pour y planquer leurs chamelles,aura Bouteflika comme l’astronaute chimpanzé qui devra mener à bien la mission barbe orbitale!
    L’idiotie est de faire la même chose deux fois de la même manière et avec les mêmes étapes tout en espérant obtenir des résultats différents!…C’est le cas du peuple bétail du pouvoir d’Alger qui a toujours voté,vote,votera et revotera.
    Vive la Kabylie autonome et libre!
    Ham de Tel-Aviv}}

  8. Azul
    Il s’appelle Omar et non Amar bouacha. Il est arabétisé et musulmanisé. Il est aussi arabophone parlant franc-arabe. Le berbere il l’a oublié grace à son papa qui ne lui parle qu’en creole algerien de Souk Ahras. St Augustin va pleurer dans sa tomber de voir les siens se faire hara-kiri par eux mêmes.

  9. Avec cette  » ouverture démocratique » à l’Algérienne , tous les monstres intellectuels auront été entendus comme celui-ci, un docteur d’Etat en plus, mais il n’est pas le seul, une fois sur youtube j’ai entendu quelqu’un qui disait  » il faut bien apprendre l’arabe, parce qu’au paradis c’est la seule langue qui sera autorisée.

  10. chaaraoui ntaa souk ahras fi tizi ouzou

    mais comment il peu avoir une liste a tizi ce type que la foret ne peut pas accepte même comme animale de compagne

  11. Des zombies de ce genre qui croient encore que Dieu parle arabe ne devraient même pas avoir le droit de parler en public, mais c’est le régime colonial terroriste francarabique qui les recrute pour faire peur aux populations qui les écoutent et les pousser a voter pour les partis RND/FLN du régime. Le citoyen algérien est pris en otage par ce régime, tous les partis travaillent pour le régime, y compris l’ex-FIS. Tous des partis coloniaux terroristes. Voter pour un zombie terroriste avec une barbe ou un despote terroriste avec ou sans une moustache c’est du pareil au même!

    Ce régime doit être détruit, l’islam doit permettre a Dieu de parler toutes les langue du monde et d’aimer tous les peuples et toutes les religions du monde! Voila la seule voie de sortie de crise!

  12. {{« Oui, continue l’orateur qui donne l’apparence d’un coq se mettant debout sur son ergot, il n’y a sur le sol de Kabylie que ravines et rocailles et quelques glands. Hormis cela, c’est un sol qui ne donne aucune autre richesse »… Si la Kabylie ne produit rien,alors pourquoi le pouvoir central d’Alger veut-il la retenir ou la garder à tout prix en tant que partie intégrante de l’Ânegérie sachant que dans son pur esprit de pouvoir trabendiste le mieux est de la larguer?

    Quant à l’élection de ce pouvoir de mule stérile et improductif,il n’a jamais été élu par les kabyles de toute façon. »Al ihmariya minkum wa ilaykum ya qa3 al insaniya. »

    En parlant d’un Dieu monolingue,dans l’au-delà ou ici bas,notre cher Amar Bouacha ne fera qu’un excellent interprète et avocat des sourds-muets arabes devant Dieu.Un autre âne au marché de bétail du pouvoir central d’Alger…pardon d’âneger!
    Vive la Kabylie autonome et moteur-propulseur de toute la berbérie!

    Merci pour tous les hommes de bonnes foi et volonté.

    Ham de Tel-Aviv}}

  13. Azul ! Beuaaaqqq !!! Mon dieu mon dieu, que ce spécimen rare me fait vomir !!! C’est une insulte pour notre site tamurt.info, d’y avoir publier ce n’importe-quoi !!! Ce con nous prend pour des cons ou quoi?????????

  14. c est quoi cet article qui fait connetre au kabyles ce vautour, pour quoi sur tamurt info? ce st vrais que ses aderants sont du savons marseille et luis magistaire en dagla et raib. ya maachara lquraich!

  15. Les Kabyles doivent a tout prix fuir ces zombis..
    Comment a t – on pu croire qu’on allez créer une nation avec des invidus pareilles?
    Nous n’avons rien de commun et aucun avenir avec ces berbères arabisés qui sont la risée du monde y compris du monde arabe dont il pense faire partie mais qui les considèrent comme des moins que rien.
    Qu’ils continuent de singer leur maitres arabres et s’accrocher a leur constantes nazionales (arabité, islamisté) comme les singes s’accrochent à un arbre, mais nous nous voulons notre indépendance et ne plus etre tirés vers le bas par ces boulets d’arabo islamistes qui depuis des siècles vivent dans un monde parallèle au monde réel.

    Indépendance… vite pour qu’on ne voit plus ces tetes de zombis…

  16. Voila la science infuse, typique d’un apprenti arabe ! Comment penser une seconde qu’il y a encore quelque chose à partager avec ces aliénés ?? Même leur dieu est monolingue, c’est sidérant et ça prouve que chaque peuple a son propre dieu ! Inutile de lui dire que nos ancêtres avaient édifié une civilisation, au moment même ou les Arabes n’étaient même pas sorti de leur presqu’ile !! Ce qui pose problème à ces aliénés, c’est qu’ils ne savent plus, s’ils sont des berbères arabisés, ou s’ils étaient venus, dans les bagages de Mu3awiya , Okba et compagnie !! Qu’ils restent ainsi, amnésiques à jamais ! Vivent, l’autonomie et la Kabylie ! Vivent, le GPK et le le MAK !!

  17. temps que ces gens la ce permettent de venir en Kabylie dire n’importe quoi parfois insulté les kabyles et la Kabylie, c ‘est a dire ils ont pas peur de nous , le jour ou on peux interdire a ces gens la de rentré en Kabylie on peux dire il y a un espoir si non le chemin reste vraiment très très loin malheureusement

  18. Ils ont tous un point commun : {{exterminer l’Amazigh}} par l’arabo-islamisation. Tout le reste n’est que folklore. Si on listait toutes les conneries énoncées par le prophète Boutef… Je me demande comment est-ce possible qu’il y ait encore des Kabyles non utonomistes !!

  19. Vous savez l’annegerie peut etre No 2, dans l’abrutissement…derriere l’afganistan – La gueule d’une pure sac de les frites abrutie ! Ce que ce machin raconte, est ce qu’il a retenu de je ne sais combien d’annees d’abrutissement dans les centres du DRS 2 (version zerhouni-boutekhrika) en parallele avec celui d’ouyahia et les militaires…

    Le malheur est que vous vous faites malmener et administrer par des zombies pareilles !

    En ce qui concerne les juifs Americains… la solution finale est inevitable – Ils n’ont que faire de l’aide Kabyle.

    La belle histoire est que d’ici la fin de l’annee, ca petera entre Israel et les Mullahs (du cote’ Mullah biensur), et j’espere voir ces chevres aller se battre pour leur alla !

    faut en finir, bon sang de bonsoir…ils ont besoin d’aide !

  20. Un psychopathe en cavale légale lol  » mouh l’agneau » ,ceux qui ont vécu à Tizi Ouzou durant les années 70 doivent le connaitre ,avait un discours plus cohérent.

  21. Oh les pauvres arabes! Ils ont 100 mots pour dire la puissance et la grandeur de Dieu pour finalement conclure qu’il est unilingue!!

  22. Ija weggyul di lexla
    wakka wakka?

    Mais biensure Dieu parle Tamazight. Notre Dieu.
    Dieu ne parle que l’arabe a l’image de ce fervent dictateur potentiel.
    Ce Dieu j’en veux pas. Ni hier ni aujour’dhui ni demain.

    Dieu n’a jamais envoye de messagers aux Hommes Libres sachant que de ce cote la il n’en a rien a craindre.

    Mon Dieu pourquoi je perds mon temps.

  23. Ça me fait vraiment rire….c’est a la limite de la science fiction…On nous prends pour du bétail….même au Zimbabwe ce genre de propagande ne marche plus.
    Un doctorat en Droit international…mon œil, ce Monsieur doit être un Imam ou un Mufti vue son look, et ses propos ne cachent ni sa nature ni ses motivations et moins son employer.
    Cette propagande est d’un niveau tellement bas que ca soulève pas mal de questions :
    1-soit ils nous prennent (nous Kabyles) pour un peuple d’idiots et de niaths …….
    2-soit ils sont eux même de ce niveau la
    3-soit cette propagande a fait ces preuves chez le reste des Algériens et donc ils l’emploie en Kabylie .
    Ce dernier cas de figure nous renseigne sur le degrés d’éveil du reste de la société algérienne (populations arabophones) et sur son niveau de maturité politique, mais surtout
    Sont attachement a l’islam et a l’arabité et sont rejet de tout ce qui est différents d’eux. Ce qui peut expliquer peut être leur difficulté à s’intégrer dans les pays non musulman et non arabe et cette haine viscérale qu’ils ont envers le Kabyle.
    La conclusion est que l’idée d’une Kabylie Kabyle empêche beaucoup de gens de dormir….
    Vive la Kabylie Kabyle.

  24. SANS COMMENTAIRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    si juste un petit « 2012 c’est le moment ou jamais que nous (kabyles)prendrons notre destin en main quitte a entrer en guerre avec le regime arabo-islamo-criminalo-destructeur d’alger et leur troupeaux!!
    VIVE LA KABYLIE AUTONOME

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici