attentats à la bombe, la saison estivale sérieusement remise en cause à Azeffoun

3
Attentats
Attentats

KABYLIE (Tamurt) – Cette région n’est autre que la Kabylie maritime, cette partie de la wilaya de Tizi-Ouzou qui continue de subir le sous développement qu’on lui a imposé. Pis encore, vient cette fatalité qui est le terrorisme qui vient lui donner le coup de grâce. C’est que la nette dégradation de l situation sécuritaire à Azeffoun donne déjà les prémices d’une saison ratée.

En trois jours seulement, mercredi, jeudi et hier, vendredi 18 mai, trois attentas à la bombe ont secoués l’antique Ruzasus (ex-Port Gueydon). Mercredi matin, c’est un élément de la base navale de marine nationale algérienne du port d’Azefoun qui a été tué dans un attentat à la bombe ayant ciblé son véhicule.

Le lendemain, c’est le fournisseur en produits alimentaires, notamment le pain, de cette même base qui a été ciblé par un autre attentat à la bombe au même endroit. Ce dernier s’en est sorti avec quelques égratignures alors que son véhicule a été sérieusement endommagé. Hier (vendredi ndlr) encore, et quasiment au même lieu que les deux précédents, un troisième attentat à la bombe ayant ciblé aussi les éléments de la marine y a été perpétré. Bilan un mort et deux militaires blessés.

C’est donc deux morts et trois blessés en l’espace de trois jours. Les terroristes ont utilisé le même mode opératoire qui leur est connu : faire exploser à l’aide de système de mise à feu à distance des bombes enfouies sous la chaussée.
Quel que soit le mode utilisé, il reste que c’est toute la population et les commerçants d’Azeffoun qui risquent d’en pâtir à cause de ces attentats en série qui démentent de la façon la plus cinglante le mensonge entretenue par les plus hauts dirigeants qui continuent à parler de terrorisme résiduel.

Après les autres régions, fortement terrorisées par différentes descentes, et autre actes comme les kidnappings qui ont valu à la Kabylie une fuite d’investisseurs potentiels, et partant de l’exacerbation du phénomène du chômage et ses corollaires, c’est au tour de la Kabylie maritime d’être dans l’œil du cyclone.

Lounès O

3 COMMENTAIRES

  1. Arretez vos conneries, c’est tout l’avenir du peuple kabyle qui est remis en cause, pas seulement une saison estivale qui ne vaut absolument rien devant la libération définitive de la nation kabyle!

    Reveillez-vous et soyez dignes bon sang pour prendre votre destin de peuple kabyle en mains, sinon vous savez tres bien tout le reste est conneries d’esclaves ignares!

  2. Le terrorisme !

    Il n’existe pas, il n y a pas de terroriste {{c’est le colonialisme}} de boutef l’ANP-DRS.
    le reste c’est que de la littérature Militaro-politique colonial arabo-islamique.

  3. La sécurité de La Kabylie ne peut être assurée que par ses enfants, c’est aussi clair que le jemenfoutisme de ce pouvoir, à tout ce qui touche les Kabyles, en particulier ! L’épisode d’Igoujdal est encore dans notre tête . Celui qui ne peut même pas assurer sa propre sécurité, ne peut assurer celle des autres . Cette endroit meurtri à Azeffoun, nommé Ait N3ayem, sur les hauteurs de cette ville, en allant vers le sémaphore, a été plus de six fois l’objet d’un attentat pareil, mais c’est comme pour les kidnappings en kabylie, le pouvoir s’en fout éperdument, l’essentiel est de nuire aux habitants de cette région et à ceux qui la visitent ! Il n’y a ni développement, ni paix ! L’état de la RN 24, est une autre preuve, qu’il ne faut rien attendre de cet état voyou: rien que le tronçon Azeffoun-Béjaia, la route compte plus de 22 endroits, excusez du peu, complètement défoncés; je n’ai jamais vu un délaissement aussi ouvertement assumé !! Leurs réfections nécessitera de quoi refaire une autre route, au complet !! Comme on voit, il n’y a pas que le volet sécuritaire qui est défaillant, c’est un désistement générale et en plus, tout est fait, pour martyriser et enlaidir, cette région ! Au fait, les militaires, ils font quoi au juste dans ces parages ???!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici