Bgayet : l’après-élection, des desseins inavoués mis au grand jour

5
RND BGAYET

BGAYET (Tamurt) – Avec deux sièges et l’obligation faite d’en réserver un siège à la gente féminine K. B, deuxième sur la liste du RND et député sortant a été disqualifié. Fort du nombre de voix récoltés notamment dans sa commune où il fera un carton, positionnant sa formation en tête des résultats, ce député sortant n’aurait pas accepté de se retrouver du jour au lendemain simple militant alors qu’il était un député très influent dans la région.

C’est ainsi que ses sbires ont failli mettre le feu au bureau régional du RND pour exiger simplement la démission de O.A, tête de liste qu’ils accusent de n’avoir pas fait de campagne électorale et d’avoir perdu la bataille en ne récoltant que quelques voix dans sa commune, contrairement à K. B qui mériterait, selon ces derniers, de réintégrer l’hémicycle à la place de « la tête » de liste.

Au FFS, le président de l’APW qui n’a pas été retenu sur la liste des candidats à la députation a fait une anti-campagne pour que son parti perde les élections et qu’Ait Ahmed reconnaisse enfin que les membres de la commission de confection des listes se sont trompés en rejetant sa candidature.

Il semblerait que les résultats jugés positifs du parti, avec l’obtention de sept sièges sur douze, auraient joué en sa défaveur, allant jusqu’à prévoir sa traduction en commission de discipline très prochainement dans le but de l’exclure carrément du FFS. Il apparait très clairement que le FFS à Bougie, comme à Tizi d’ailleurs, est divisé en deux clans depuis l’élaboration des listes de candidats aux législatives. Le FFS qui semblait depuis longtemps uni, éclatera probablement dans les mois à venir .

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici