4ème anniversaire de l’assassinat du Rebelle

9
Matoub Lounès
Matoub Lounès

KABYLIE (Tamurt) – 14 ans après son assassinat, ses proches et sa grande famille amazighe n’ont pas encore fait leur deuil. La parodie de justice par laquelle le pouvoir a liquidé le procès qui devait faire la lumière sur ce crime d’Etat n’a trompé personne. Alors, la vérité qui reste entièrement à établir fait que la Kabylie sait que le déni de justice opposé à l’affaire Matoub découle de celui qui lui a été opposé pour sa propre existence.

Le MAK, qui milite pour la dignité et la liberté du peuple kabyle, n’aura de repos que le jour où toute la lumière sera faite sur ce lâche et ignoble assassinat perpétré par un régime infâme contre un des symboles kabyles du combat pour la démocratie et l’amazighité.

Il est évident que les assassins et les commanditaires de ce crime n’iront jamais dans le sens de la vérité. Le MAK, demande à ce qu’une enquête internationale soit diligentée pour rendre justice à Maoub Lounes.

« Ddwa-as ad ncerreg tamurt » tel est le testament légué par le Rebelle aux futures générations. Soyons ses dignes héritiers et perpétuons le flambeau de la liberté dans l’union et la fraternité.

Le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie s’incline à la mémoire de Matoub Lounes, le chantre de l’Amazighité, le grand chanteur populaire kabyle, le militant de la démocratie et de la laïcité, le patriote de toutes les patries opprimées.


Kabylie, le 24 juin 2012
Bouaziz Ait Chebib, Président

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici