Mokhtar Bel Mokhtar aurait été abattu hier à Gao

14
France/Algérie : La prise d'otages d'Ain Amenas refait surface
Moktat Belmokhtar Tamurt

MONDE (Tamurt) – Un des combattants du MNLA que nous avons eu par téléphone nous a confirmé tard dans la nuit que « Mokhtar Belmokhtar, dit « Laouer » (le borgne), avait reçut plusieurs rafales en pleine poitrine de la part du valeureux officier, Bouna Ag Attayoub, Colonel de l’Armée de libération de l’Azawad, qui a malheureusement été abattu par les terroristes en riposte à l’attaque de leur chef. Le véhicule de Belmokhtar a été littéralement détruit par une roquette du MNLA ». Il nous a affirmé que « actuellement à la morgue de Gao, se trouvent les dépouilles de 2 chefs de l’AQMI, un algérien, qui n’est autre que Belmokhtar et un mauritanien dont l’identité reste à déterminer ».

Il est à rappeler que Mokhtar Belmokhtar est un des plus importants chefs djihadistes algériens qui a commencé son engagement en Afghanistan dès les années 1990. Il a ensuite poursuivi son activité terroriste en Algérie à partir de 1993 où il a rejoint le GIA avant de créer le GSCP qui deviendra plus tard l’AQMI.

Le combattant du MNLA qui nous a transmit l’information sur la mort du terroriste Belmokhtar nous a fait part de « la profonde colère de l’ensemble des combattants du MNLA suite au décès de leur colonel Bouna Ag Attayoub » et nous a affirmé que, « désormais, les politiques pourront dire ce qu’ils voudront mais que la guerre totale sera engagée contre les terroristes islamistes quels qu’ils soient car aucune négociation ni aucune entente avec les groupes islamistes n’est possible: ces gens-là doivent être combattus. » A ce propos, il demande à la communauté internationale « que c’est à son tour de clarifier ses positions vis à vis du terrorisme islamiste et aux amazighs et aux peuples épris de justice et de liberté de les soutenir sans réserve dans cette nouvelle guerre ».

Gao, Tamurt.info

14 COMMENTAIRES

  1. Ce Mokhtar Bel Mokhtar, a l’instar de Oqba Ben NaKhra, de Ali Ben Khamedj, de Abassi la Tronçonneuse, Boumedienne l’assassin, Ben Bezan le colon et Boutefkhra guizan, est a la solde des despotes sanguinaires prédateurs antihumains qui contrôlent les mécanismes de décision au sein de la soi-disant communaute internationale!

    Quelle barbarie! Ce monde diabolique dans lequel nous vivons n ‘a plus rien d’humain! Il est urgent que les vrais êtres humains trouvent refuge sur une autre planète qui reste malheureusement a découvrir!

  2. {{Si ces criminels se sentent aussi libres que les loups dans les poulaillers,c’est parceque les chasseurs propiétaires sont leurs complices.}}

    {{Ham Si Tel-Aviv …Vive Taqvaylit indépendante!(Taqvaylit=Kabylie)}}

  3. La paranalyse des agents de renseignement sur les synthèses et hypothèses des citoyens libres d´opinions et expréssion sur ce site Tamurt.info , fait les points douteuses et soucieuses de leur érreures grave , au meme temps ils accélérent d´avantage en multipliant leur complicités profonde contre les rebelles touaregs , l´appel de la puissance coloniale pour un aide logistique et affronter les rebelles touaregs et rentré en vigueur par leur agents sur le terrain à Gao , téléguider par un satellite de communications ( radars , les centrales téléphonique et éléctrique, tour de controle…… ), la situation deviendra désastreuse pour l´avenir de lÁzawad.

  4. azul

    boutef et ses géneraux doit declarer une semaine de deuil national pour la mort de ce conquistadors algerien envoyer par la nation imaginaire algerienne.

    Ait ahmed va declarer un mois de deuil pour la kabylie parce que ce belmokhat est ttecriht n wulis.

  5. Le weekend à l´Algerienne ainssi la presse Algerienne ne convient pas pour leur mauvaise nouvelle et
    l´un des masque tombé audelà des frontières ( GAO ) donc la seule issue et formule pour justifier les raisons et la lutte anti- terreur ?? C de creer des actes criminels et physiques (celui de Ouaragla ) et la porte du Sahara et un voisinage de touggourt pour justifier d´ici la samedi ou dimande par leur rouleau compresseur de la propagande peut couvrir cette cicatrice scandaleuse au pays d´Azawad .

  6. Dans cet « espace de condoléances « ouvert par tamurt ,nous adressons nos sincéres condoléances les plus attristées à l’officine DRS et surtout à lamine mohamed médienne et son serviteur zèlé (pas pour trés longtemps,parait il..)°°tartag l’exterminator,en leur témoignant notre sympathie suite à la disparition de l’un de leur mutantS missionnés araboislamiques.
    Que le paradis d’allah ,le dieu arabe mahométan, le récompense de ses « houris » ,le désaltére avec son vin fardoussien pour l’éternité….amen.

    °°Il se chuchotte du côté de la résidence club des pins résidence des larbins du pouvoir illégitime d’alger que said bouteflika ne cesse de rendre hommage à tartag »lui répétant à l’envi que son plumage et son ramage sont mille fois plus beaux que ceux de toufik… »
    Nezzar aurait ,déjà ,averti toufik de ce coup de jarnac du clan présidentiel…à suivre.

  7. Comme les colons arabes ou arabo-musulmans dont l’identité culturelle, civilisationnelle et ethnique a toujours, et depuis le début, été TERRORISTE savent qu’ils ne peuvent pas imposer éternellement leur diktats satanniques et tyranniques aux redoutables peuples amazighs, ils se sont alliés a la France terroriste pour détruire les peuples amazighs et faire de notre Tamazgha une colonie franco-arabe–cela perdure depuis le 8eme siècle!

    {{Ci-dessous un article qui traite des origines de cette alliance terroriste franco-arabe contre les Amazighs:}}

    {{Berbères : L’ombre des revenants}}

    L’affaire est d’importance, et elle n’est pas facile à traiter.

    D’abord, elle remonte loin. Ensuite, les personnages impliqués ont dominé l’Histoire. Enfin, les victimes n’ont, jusqu’à maintenant, pas eu droit à la parole.

    Pour une fois, attaquons le problème en commençant par la fin. Il s’agit d’une partie du patrimoine berbère et il se trouve que des pages de l’Histoire des Berbères ont été éparpillées aux quatre vents de la planète par ceux que cela arrangeait dans leurs affaires. De ce fait, pas de livre de l’Histoire des Berbères, pas de comptes à rendre à la postérité. Mais il arrive que des retournements se produisent dans le cours des évènements et, dans ce cas, la réalité reprend ses droits. Aujourd’hui, les enfants de la postérité demandent des comptes et il convient de rouvrir le dossier escamoté, mais qui a réellement existé. II convient de reconstituer un par un les éléments se rapportant à la mémoire du peuple berbère. Allonsy doucement.

    Du IIè siècle au VIè siècle, l’Eglise Chrétienne était principalement installée à Carthage. Elle rayonnait sur le monde occidental avec un prestige et une domination incontestables. Cette église chrétienne d’Afrique du Nord était essentiellement composée, dans ses adeptes, et constituée dans sa hiérarchie, par des Berbères. Ses martyrs, sous le joug des Romains, se sont comptés par milliers et la plupart des noms de ces martyrs chrétiens berbères, reconnus comme Saints. Les dépouilles des intéressés ont été ensevelies soit sur les lieux du martyr, soit dans des cryptes ou des chapelles citées par les martyrologes romains, soit mêlées à d’autres Berbères anonymes persécutés en nombre.

    Toujours est-il que ces Berbères reposaient en terre de Berbérie. Et voilà qu’en fin duVIIIè et au début du IXè siècle, sans que l’Histoire ne nous précise si l’événement a précédé ou suivi son fameux sacre de l’an 800, Charlemagne, puisque c’est de lui qu’il s’agit, Empereur et maître du monde occidental chrétien, a décidé de regrouper à Rome les restes des dépouilles de ces hauts personnages de la chrétienté. La motivation principale était que les reliques convoitées reposaient en terre d’infidèles puisque l’Afrique du Nord avait été, entre-temps, conquise et occupée par les arabo-musulmans.

    Pour réaliser son projet et mener à bien son entreprise, Charlemagne, l’occidental, noua des relations avec son homologue oriental, le maître de ce monde d’occupation arabo-islamique, dénommé Haroun-Ar-Rachid.

    Des tractations se sont engagées de part et d’autre pour aboutir à des échanges divers. On ne sait pas exactement ce que l’Empereur à la barbe fleurie a proposé et donné en échange au potentat des mille et une nuits, mais il a obtenu de son nouvel affidé le transfert en terre d’Europe des restes des corps des Saints chrétiens berbères martyrisés par le pouvoir de Rome en Afrique. Et voilà comment Carthage a été pillée par raison de religions, et l’Afrique du Nord détroussée de ce qui fait les témoins de sa mémoire.

    Afin d’élaborer un dossier approprié et suffisamment conséquent sur cette affaire, il faudrait résoudre quatre problèmes : 1 – Reconstituer la liste exacte des personnages historiques dont l’Afrique, en général, et l’Afrique du Nord, en particulier, ont été dépossédées ; 2 – Enquêter de façon approfondie et circonstanciée sur les reliques de nos compatriotes afin de les retrouver ; 3 – Etudier les suites à donner à ce préjudice de patrimoine ; 4 – Lever cette chape de silence quia étouffé la vérité sur les origines et les racines des victimes de cette profanation.

    Cette quête pour la réhabilitation de ce qui fait la mémoire de notre peuple introduit quatre questions : A – Charlemagne, serait-il un voleur d’âmes au préjudice des Africains ? B – Haroun-ar-Rachid serait-il son complice sur le dos des Berbères ? C- L’Eglise, serait-elle disposée à reconnaître cette vérité historique ? D – Les Berbères, seraient-ils prêts à réintégrer cette page dans le livre de l’Histoire de la civilisation de leurs ancêtres ?

    Cette recherche ressemble fort, toutes proportions gardées, à celle de ce mouvement italien désireux de récupérer la dépouille de Saint-Benoit, paraît-il déterrée du Mont Cassin où elle reposait en Italie, par un religieux français, nommé Aygulf, et ramenée en France, pour être déposée au couvent des Bénédictins, à Saint Benoit sur Loire. Nous avons appris cette affaire à Cassino, pendant la campagne d’Italie, où nous étions, au cours de la 2ème guerre mondiale. Quant à Aygulf lui-même, il semblerait qu’il ait eu de nombreux démêlés avec plusieurs de ses confrères, aussi bien sur les bords de la Loire qu’en Méditerranée, et que sa derrière mésaventure lui a coûté la tête, par décapitation, attribuée à une sombre affaire de piraterie.

    Par un curieux hasard, le siège de A.B.C.D. est aujourd’hui situé à Saint Aygulf. Mais ce n’est là qu’une simple coïncidence. Nous ne savons pas ce qu’est devenu le mouvement italien concerné par le geste du moine Aygulf, surtout depuis qu’il a été question de consacrer Saint Benoît comme Saint patron de l’Europe mais, pour ce qui nous intéresse, le geste du tandem Charlemagne /Haroun-Ar-Rachid nous interpelle. Ce serait une aeuvre de simple justice que de faire la lumière et proclamer la vérité sur cet épisode appartenant à l’Histoire de la civilisation des Berbères.

    Juste à titre de respect des réalités historiques.

    Wynna Nat-Iraten

  8. Je ne comprends pas vos designation- plutot qu’une listes de sous-groupes a differents epoques et regions, pour quelqu’un qui les connait toutes, c’est DRS/DST, non? Vous avez failli me confendre –

    Jour de deuil a paris et alger et sans doute ailleurs…

  9. Vraiment c grave ! quand l´AFP et ces alliés ayant partagés et associés d´une seule voix pro-islamistes
    groupe et leur suivent à la minute par une connection satellitaire , à savoir ces 7 diplomates soit disant kidnapés ?? Qu´ils sont des officiers de la DRS et planificateurs sur le terrain avec la collaboration soit disant jihadistes ??? que du khorti et les pétés d´Alger , ils ont un support logistique avec une communication satellitaire sophistiqué ainssi ils suivent les ordres des supérieures à la lettre avec la complicité de la puissance militaro-coloniale et étrangères , voisins ( le James bondisme à la Sahelienne ) , aprés la tombée du Nord du Mali aux mains du MNLA , les ennemis des touaregs (la secte troupe) ,ils ont récupérés immédiatement leur officiers au niveau du consulat , C eux actuellement entraine d´encourager la terreur et le maintient du désordre dans le territoire azawadien , sèment la terreur à GAO et une bouffée d´oxygène pour les ennemis des Touaregs , donc automatiquement les etats anti-azawadien , ils sont tous branchés et l´écoute de cette secte du DRS et les autres voisins qui activent actuellement sur le terrain , comment ils disent en anglais un compromis : un SWEAR de tomber le MNLA dans l´embarras .

  10. a mon a vie une seule chose peux arreter ces agents de l algerie fronco arabo islamiste. c est d impliquer leur familles dans leur meurtre. parceque eux pensent eparnier leur familles pendant qu il sceme la mort chez d autres.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici