Tizi Ouzou : les terroristes reprennent du poil de la bête

3

TIZI-OUZOU (Tamurt) –  Argent, téléphones portables, objets de valeurs, caisse journalière du bar ont été pris par les terroristes. Les terroristes, habillés en tenues militaires et fortement armés, ont pris la poudre d’escampette. Les clients, qui étaient nombreux puisqu’il s’agit d’une journée de week-end, ont été terrifiés. Ils ont été bousculés et insultés par les terroristes et certains ont été même agressés physiquement et admonestés. Ces derniers ont même prêché un discours moralisateur, ajoute notre source. La plupart des terroristes qui ont pris part à l’attaque sont majoritairement très jeunes. Leur âge ne dépasse pas les 25 ans. Certains d’entre eux sont des Kabyles.

Mardi dernier, pour rappel, un autre groupe armé avait dressé un faux barrage sur le chemin de wilaya n°128, reliant la ville de Boghni à celle de Draâ Ben Khedda. Plus d’une heure durant, et sans être aucunement inquiétés, les terroristes, habillés en tenues militaires pour certains et afghanes pour d’autres, ont pris tout leur temps pour délester les automobilistes et de s’emparer de leur argent. Les terroristes et les bandes criminelles sèment la terreur dans les localités du sud de la wilaya de Tizi-Ouzou.

La population locale est livrée à elle-même. La forte présence des militaires ne semble pas inquiéter les groupes islamiques armés qui infestent les maquis de la région depuis plus de 20 ans maintenant. Leur capacité de nuisance demeure intacte, en dépit des assurances des autorités officielles. La population vit en psychose permanente. Personne n’ose sortir une fois la nuit tombée. Les terroristes et les groupe de bandits s’imposent comme maitres des lieux dans les localités de sud de Tizi-Ouzou. Les enlèvements, faux barrages, attaques à main armée, braquages, sont le lot quotidien des paisibles citoyens qui se battent au quotidien contre la misère qui les broie.

Nadia Iflis

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici