Algérie : alors que l’investissement est un vain mot en Kabylie, le pouvoir construit deux nouvelles prisons à Tizi Ouzou

6

ALGÉRIE (Tamurt) – Après la prison de Oued Ghir, dans la localité de Bougie, le pouvoir algérien s’apprête à lancer les travaux de construction de ces deux prisons. Même si le projet a été tenu secret par l’Etat algérien, les travaux seront lancés incessamment. Selon une source proche de l’entreprise réalisatrice, ce projet aura une capacité d’accueil de 300 personnes. Notre source a souligné que les travaux s’effectueront en un temps record de 18 mois, mais « les responsables craignent un retard de quelques mois ». La même source a souligné que le matériel sera acheminé sous peu vers le lieu de l’implantation de la prison « pour gagner un peu de temps.

Il faut rappeler que la région de Kabylie n’a pas bénéficié d’un quelconque projet d’investissement depuis, notamment, le retour de Bouteflika au pouvoir. Victime d’un sabotage économique criminel, même les quelques investisseurs privés que compte la région ont délocalisé leurs activités pour cause de kidnappings et de pressions fiscales de la part du régime algérien.

« Les prisons, sont le seul et l’unique investissement de l’Etat algérien en Kabylie », a indiqué un jeune de la région. Pour ce jeune, « il faut que les citoyens se mobilisent contre la construction de cette prison », car, « la région a besoin d’infrastructures sanitaires, administratives, éducatives et culturelles et non pas de prisons ». Il est à rappeler que Tizi-Ouzou contient déjà trois prions. La grande prison de la ville des Genêts, celle de Draâ El Mizan et celle d’Azazga considérés comme de « petits centres de rééducation ».

Rédaction Tamurt

6 COMMENTAIRES

  1. C’est dingue les commentaires, il n’y a pas de tolérance! et pour info, le modèle educatif des parents kabyles est bien plus efficace et efficient que vous les arabes….. Exemple ; en france quand tu dis que t’es algérien kabyle, bah les gens sont content, ils me disent « vous etes différents des arabes  » entendu vous etes éduqué….quand je compare la réussite scolaire chez les kabyle de france et les arabes….Y a pas photo…. vous etes à la ramasse (sauf pour ce qui vont à saint denis….). Le taux de réussite au bac est le plus élevé en….. Kabylie. Après ca parle de greves de manifestations etc…. mais si le gouvernement ne « vous achetez pas avec l’argent du pétrole » ce serai la guerre civile en algérie….Il faut que vous acceptiez que la Kabylie est un region de l’algérie et enfin, vous vous prenez tous pour des arabes …… alors que vous n’avez rien d’arabe (votre dialecte arabe qui ne se parle qu’au maghreb, votre génétique, votre physique rien ne fait pensé que vous etes des arabes (un touareg à plus l’air d’un vrai arabe qu’un titi algérois ne ressemble à un qatarie …. ) elargissez votre approche messieurs !!!! l’algérie n’est qu’ UNE mais à force de vouloir nous maltraités …. et bien on mord !! et enfin la guerre d’indépendance a débuté par des kabyles, la révolte des mokrani c’est en kabylie aussi dès 1870

  2. Une prison coloniale arabe avec des gardes de prison arabes, c’est comme l’enfer avec des Azrayen sanguinaires!

    Que Dieu vienne en aide au peuple kabyle pour le libérer du joug infernal azrayeno-arabe!

  3. Au lieu que les parents Kabyles incitent leurs enfants à étudier et à exceller dans ces études et à atteindre les sommets de la gloire, ou à apprendre des métiers, ils les poussent à faire de la politique, à faire des manifestations, à saccager, à brûler. C’est tout à fait logique que l’état prépare des prisons pour les saboteurs. Puis c’est une prison de 300 places, donc ça prouve que l’état va cibler les têtes et les instigateurs. Les universités de tizi et de Vgayet ont les classements les plus mauvais dans les classements des universités, Algériennes, Africaines, Arabes et internationales. Car, les étudiants font plus de grèves que les études. C’est ce que m’a confirmé mon frère enseignant à l’université de tizi. Dans les années 60 et 70, la Kabylie était tranquille, il n’ y avait pas un grand taux de chômage, car les gens s’ils ne trouvent pas du travail chez des entreprises, ils travaillent dans les champs et les vergers. ses jeunes étudiaient et sont devenus de grands cadres dirigeants d’Algérie, ou de grands ingénieurs ou gestionnaires en Europe et et en Amérique. Mais, dès que des gens écartés du pouvoir 1962, ont commencé à instrumentaliser la berbérité pour leurs objectifs politiques, tout a basculé.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici