Cité U de Ben Aknoun : Libérez la place pour les ….chinoises !

5

ALGÉRIE (Tamurt) – C’est ce que nous avons appris de la part d’une de ces infortunées menacées d’expulsion d’une chambre qu’elle occupe en bonne et due forme. S’ajoute à tout cela les problèmes qui gangrènent et l’université et les cités U, les abus d’autorité d’une administration qui ne font qu’ajouter aux problèmes des étudiants d’autres tracas qui rendent leur vie plus qu’infernale!

Ce n’est certes pas par hasard que l’université algérienne est classée au bas de l’échelle, s’il lui arrive bien sûr de faire partie du classement, dans tous les classements universels des endroits de savoir et de science.

L’université algérienne tend à devenir un pôle de répulsion du savoir et de la compétence ! Et comment, lorsque tout le pays adopte comme politique d’enseignement supérieur, la dévalorisation du savoir et des compétences comme voie à suivre ! À commencer par le baccalauréat politique, que ça soit clamer la bénédiction de son excellence à sa venue, ou pour apaiser le chagrin des candidats après les catastrophes de Bab El Oued (2001) et Boumerdes (2003), d’ou la blague « C’est un bac ta3 znezla walla ta el hemla » . Ou encore les différentes sessions de rattrapage organisées à chaque occasion, qui sont autant de facteurs et de décisions qui ne font que discréditer de plus en plus l’université algérienne et son produit sur la scène nationale qu’internationale.

Kamel M.

5 COMMENTAIRES

  1. Tant mieux, je préfere des chinois qui cherchent a s’instruire que ces islamistes et ces hidjabiste qui se dresse contre toute forme de connaissance et de liberté. Choisir entre chinois et islamiste. un jour le probléme viendra de ces derniers, qui vont les pousser a s’islamiser.

  2. Les chinois quand a eux, poussent comme des champignons dans les universite’s AMERICAINES, pour apprendre l’Anglais ainsi que des programmes d’echanges pour lyceens.

  3. Les universités de la Kabylie sont parmi les dernières dans les classements internationaux. Par exemple dans le classement du Scimago 2011, ou 2011 Scimago Institutions Rankings elles ne figurent même pas alors que les université USTHB, de Constantine, d’Annaba, de Sétif, de Sidi Bel Abbas et d’Oran ont respectivement les classements 1532, 2084, 2470, 2726, 2805, 2978 sur 3042
    http://www.scimagoir.com/pdf/sir_2011_world_report.pdf
    et quelques améliorations dans classements de 2012 avec toujours une absence des universités Kabyles:
    http://www.scimagoir.com/pdf/sir_2012_world_report.pdf
    voir Aussi le classement africain:
    http://www.scimagoir.com/pdf/sir_2011_world_report_africa.pdf
    Même constat sur les universités Kabyles.
    Dans ce rapport: http://www.ummto.dz/IMG/pdf/Classement_fevrier_2012.pdf
    l’université de tizi ouzou est dans les rangs: 11, 91, 98, 5878 respectivement en Algérie, en Afrique, dans le monde Arabe et internationale.
    Mais, le classement 2012 de Ranking Web Universities les a citées, mais, toujours devancées par les autres universités algériennes. Voici le classement respectivement (Mondial sur 11998 universités, Afrique, monde-arabe, Maghreb ), sur: http://www.webometrics.info/en/world
    Université Mentouri de Constantine (2185, 25, 26, 7)
    Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene (2935, 40, 43, 14)
    École National Supérieure de l’Informatique (ex-INI)(3566, 53,50,18)
    Université Badji Mokhtar de Annaba(3778,56,56,19,5)
    Université de Bejaia(5698,98,115,41)
    Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou (3850, 58,60,21)

  4. Ça va au moins redonner un peu de charme et des couleurs à cette cité gagnée par le hijab, le djelbab, la couleur noire et toute l’hypocrisie qui va avec !!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici