Les habitants réclament la vérité sur la mort d’une mère et son nouveau né à Tigzirt

0
plage tigzirt
plage tigzirt

Les proches de la victime estiment que c’est à cause du manque de moyens, notamment le matériel médical en plus d’une négligence que la femme et son nouveau-né ont trouvé la mort, juste après l’accouchement. Les conditions dans lesquelles sont décédées la femme et son bébé demeurent toujours confuses. Aucune explication n’a été donnée par les responsables de cette structure sanitaire qui n’a de polyclinique que le nom. Une attitude qui n’est pas du goût des habitants de la région et qui renseignent aussi sur leur responsabilité dans cette affaire. Depuis ce drame, les services de sécurité n’ont pas quitté cette polyclinique qu’ils gardent jalousement.

Ils la surveillent de jour comme nuit, de peur de la voir saccagée par les jeunes de la localité d’Iflissen qui sont loin de décolérer. Depuis plusieurs années, la polyclinique de la ville de Tigzirt, qui couvre à elle seule plus de 60 000 habitants des régions de Mizrana, Tigzirt et Iflissen, est dépourvue de tout. La structure n’est même pas dotée de médecins spécialistes. La sonnette d’alarme est tirée.

Izem Irath

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici