Fawzi At Hmed, Membre de la Coordination Canadienne pour Tamazight (Tiregwa) de Montréal : « Notre mission est la promotion de Tamazight, comme langue, identité, culture et civilisation »

3

{{Tamurt: Le talentueux chanteur-compositeur Ali Amran se produira pour la première fois au Canada à l’invitation de Tiregwa. Comment vous est-venue l’idée d’inviter cette voix montante de la chanson kabyle}}

{{Fawzi At Hmed}}: Notre premier contact avec Ali Amran remonte à fin Mars 2012 lors du festival du film Amazigh, manifestation pour laquelle notre organisation Tiregwa a été invitée pour animer une table ronde sur le doublage des films en langue Amazighe. La proposition de l’inviter pour un gala au bénéfice de la promotion de Tamazight, dans le cadre de nos activités au sein de Tiregwa, a trouvé écho chez Ali Amran qui a cordialement accepté notre invitation. Au grand bonheur de ceux et celles qui vont le voir ce samedi 03 Novembre à la salle « Le Château à Montréal », Ali Amran sera accompagné par de grands noms de la musique a l’instar de Yasmin Shah au piano, Daniel Largent aux drums mais surtout le spécial Guest Chris Birkett dont j’invite ceux et celles qui ne le connaissent pas, à faire une recherche pour savoir de qui il s’agit exactement. Aussi, et en première partie de la soirée de ce samedi, le public aura l’occasion de voir, et ce n’est pas la première fois, nos talents locaux Zahia et Rezki Grim, qui au passage vient de sortir un nouveau CD a Montréal.

{{Parlez nous un peu de votre organisation Tiregwa. Que signifie cette appellation, quelle est sa mission et quels sont ses objectifs ?}}

Tiregwa ou la coordination ou fondation canadienne pour Tamazight est une organisation fédérale canadienne à but non lucratif qui a comme mission la promotion de tamazight, comme langue, identité, culture, civilisation, au Canada et en Tamazgha à travers des projets et des conférences.

{{Pourquoi Tiregwa alors qu’il existe déjà un nombre conséquent d’associations au Canada qui œuvrent d’une façon ou d’une autre pour la promotion de Tamazight?}}

Merci d’avoir posé une telle question très pertinente. Je tiens à signaler que Tiregwa, n’est pas une association mais plutôt une fondation qui a pour mission de lever des fonds et de coordonner des compétences pour mener à bien des projets culturels concrets qui vont dans le sens de la promotion de Tamazight au Canada et à l’étranger. Elle n’a donc pas de membres au sens associatif du terme, mais elle collabore avec toutes les autres associations qui œuvrent pour Tamazight.

En d’autres termes nous avons des collaborateurs, et toute personne ou association qui contribue de près ou de loin, financièrement, matériellement ou moralement par une idée, un conseil ou une expertise, à la réalisation d’un projet donné, est considérée comme partenaire ou membre de Tiregwa.

{{Comment ces projets sont conçus?}}

C’est à l’exemple de nos ami(e)s des USA, l’association ACAA (American Amazigh), qui a pendant plus de 15 ans œuvré et aidé à la réalisation de plusieurs projets aux USA et à l’étranger. Tiregwa s’en est inspiré de ce modèle de réussite. Nos projets sont de deux sortes: ceux qui sont initiés par Tiregwa, et ceux qui sont initiés par d’autres auxquels Tiregwa prend part.

Pour la réalisation d’un projet que nous initions nous mêmes, nous cherchons la collaboration et des partenaires ayant l’expertise adéquate au Canada et à l’étranger afin de créer le cadre nécessaire pour mener à bien une telle entreprise. Un bel exemple de ce type de projet est la prise en charge d’une formation du responsable du Studio double Voice, Samir Ait Belkacem, ici au Canada, plus exactement au Conservatoire National d’Art Dramatique de Montréal. Tiregwa a initié le projet tout en créant un cadre de collaboration avec nos partenaires et collaborateurs aussi bien à Montréal, avec des individus ou des associations, à Ottawa avec l’ACAOH, ou encore les USA avec l’ACAA.

Concernant les projets auxquels Tiregwa prend part, nous citons un autre bel exemple, parmi d’autres, qui concerne l’édition d’un Amawal (lexique) du berbère libyen de la région de Ghadames, par les éditions Achab; projet auquel nous avons participé financièrement.

Et pour avoir un aperçu sur des projets réalisées par Tiregwa à date, vous pouvez visiter notre site : www.tamazgha.ca.

{{Qu’en est-il du financement de vos projets?}}

Pour financer nos projets, l’argent provient essentiellement des contributions personnelles, des dons, des levées de fonds, et des partenaires. Justement en parlant du gala de Ali Amran, c’est la première fois que nous avons pensé à organiser un gala pour une levée de fonds. Je profite de cette occasion pour lancer un appel aux bonnes volontés de faire des dons. Vous trouverez le détail concernant les différentes façons d’acheminer vos dons sur notre site internet.

{{Pourquoi le nom Tiregwa?}}

Ce choix n’est pas fortuit. En effet Tiregwa, pluriel de Targa (rigole), sont un ensemble de chemins synergiques qui mènent droit vers la réalisation d’un projet culturel pour Tamazight. En d’autres termes il s’agit de créer une synergie au sein de notre communauté pour l’aboutissement d’un projet. Le but suprême est en effet de regrouper le maximum de bonnes volontés à coopérer ensemble autour du projet en question.

{{ Quelle appréciation faites-vous du bilan de votre Coordination après une année d’activités?}}

Après plus d’une année d’activité, nous avons eu un bilan très encourageant. Je tiens à mentionner que ce bilan est devenu possible grâce a la conviction et au dévouement de nos partenaires et collaborateurs, que ce soit des individus ou des associations qui nous ont accompagné dans nos projets. Je profite de l’occasion pour les remercier profondément pour leurs gestes de solidarité et de fraternité pour l’intérêt de la promotion de notre culture. Globalement, nos avons œuvré sur trois niveaux. D’abord, nous avons contribué à la concrétisation d’un certain nombre de projets comme l’édition de livres et la formation d’acteur dans le domaine du doublage de films en Tamazight. Ensuite, nous avons organisé une dizaine de conférences à Ottawa et a Montréal sur divers sujets culturels et intellectuels. Enfin, nous avons rendu hommage a certains de nos artistes et intellectuels invités ou de passage au Canada.

{{ Des projets en vue?}}

Nous avons beaucoup de projets qui sont à l’étape de conception, de recherche de ressources humaines et financières et de partenaires. Nous visons principalement le domaine de l’édition de livres en langue Amazighe, l’attribution de prix culturels, éducatifs et littéraires. En somme, toute initiative de production qui valorise notre langue, culture et identité.

{{Un dernier mot ?}}

Je tiens à remercier votre journal tamurt.info, qui nous a donné l’occasion de nous s’exprimer et de faire connaitre notre coordination. Je termine sur la citation bien connue de Martin Luther King: I have a dream qui dans notre cas, le rêve est l’épanouissement de notre langue, culture et identité amazighes par la consolidation de tagmat et l’effort de tout un chacun.

{{Propos recueillis par Racid At Ali Uqasi}}

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici