Sa villa a été taguée : Un citoyen dépose une plainte contre le RND à Iflissen

4

TIZI-OUZOU (Tamurt) – C’est la folie pour certains candidats aux prochaines élections locales. Leur incivisme est étalé au grand jour et ils promettent aux citoyens de régler leurs problèmes! Un villageois de Taourirt Zouaou, dans la région d’Iflissen, au nord de Tizi-Ouzou, a déposé une plainte contre les candidats du Rassemblement National Démocratique (RND), d’Ahmed Ouyahia.

« Au petit matin, j’ai trouvé les murs de ma villa tagués avec des slogans appelant les citoyens à aller voter pour ce parti, le RND. Je me suis déplacé au niveau de leur bureau de campagne pour des explications. Celui qui chapeaute la tête de liste ma signifié que c’est tout à fait normal ce qu’il le fassent ! Il m’a déclaré, à ma surprise, que c’est ça la démocratie. Donc j’ai décidé de porter une plainte et je vais lui apprendre c’est quoi la démocratie et la liberté. Ces gens là ne sont pas encore à la mairie lorsqu’ils ont commencé à faire du mal aux citoyens ». Notons que le candidat tête de liste RND à Iflissen, un entrepreneur des travaux publics, n’a jamais mis ses pieds dans une école. Les dépassements ne s’arrêtent pas là.

Plusieurs candidats ont été tout simplement empêchés, sinon agressés par des citoyens pour signifier leur rejet du prochain scrutin. Les représentants des partis politiques, qu’ils soient ceux du pouvoir ou de ceux qui se positionnent dans l’opposition, éprouvent toutes les peines de monde à trouver un auditoire.
Un candidat » du FFS et ses « soldats a échappé à un lynchage dans un village de la localité d’Ath Aïssa Mimoun, dans la région de Ouaguenoun. Leur cortège a été arrosé de pierres.

A Tigzirt, des candidats RND qui ont décidé d’organiser une rencontre avec les citoyens au village Lazaïev ont été invités par les citoyens à quitter les lieux. A Azeffoun, les candidats du RCD ont été aussi empêchés de tenir leur conférence par des militants d’un autre parti politique, le FFS.
Les Kabyles ne veulent plus des élus qui ne portent aucun développement ni avantage à leur région. « Le maire ne pourra rien faire pour sa commune, même s’il est armé d’une bonne volonté. Il faut que le RCD et le FFS soient réalistes et ne cautionnent pas le régime central d’Alger. Nous avons voté à mainte fois, mais notre misère ne fait que s’accentuer », nous déclara un étudiant de Tizi-Ouzou.

Izem Irath

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici