Tizi-Ouzou : Chasse aux insoumis du service militaire

19

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Selon une source confirmée, rien que durant la journée d’hier, plus d’une quarantaine de jeunes ont été conduits aux secteurs militaires de la ville de Tizi-Ouzou. Certains sont des insoumis et n’ont pas répondu aux ordres d’appel émis par les autorités militaires pour rejoindre les casernes. Ils seront d’ailleurs, selon toujours notre source, conduits dans des casernes dans l’immédiat. D’autres jeunes interpellés, par contre, possèdent déjà leurs cartes de service national. Leurs parents sont contraints de présenter cette fameuse carte pour voir leurs progénitures libérées. Il est donc recommandé à tout le monde de ne plus sortir sans la carte militaire dans la poche au le portefeuille.

La catégorie d’âge ciblée, selon toujours notre source, sont les jeunes qui sont nés entres 1984 et 1990. Cette sortie subite des services de sécurité fait rappeler aux Kabyles les pratiques des années 1990. Mais la question qui taraude les esprits et de savoir pourquoi les services de sécurités ont agit ainsi en cette période plus précise. Impossible de le savoir, d’autant qu’il s’agit de décisions de la « grande muette ». Une absence d’information qui a laissé le champ libre à toutes sortes de rumeurs et d’interopérations.
Certaines informations qui ne peuvent être confirmés, insistent sur le fait que c’est à cause du bruit de bottes qu’on entend aux frontières avec nord du Mali. On parle de déploiement d’un nombre impressionnant de militaires Algériens au sud du pays, aux frontières avec l’Azawad.

Izem Irath

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici