La robe kabyle arabisée et islamisée ?

30

CONTRIBUTION (Tamurt) – Un quotidien algérien, El Watan pour ne pas le citer, a consacré un article à une dame dont la tenue, inventée ou imaginée comme kabyle, dénature bien cette dernière. Il ne suffit pas de mettre des dentelles de toutes les couleurs et de la classe comme pour parler de robe kabyle.

Une jeune dame originaire de Tazmalt dans le département de Béjaïa, Nacéra Baloul n’a pu se faire connaître que l’année dernière. Le véritable saut reste le défilé de l’année qui était organisé à l’hôtel Hilton qui l’a propulsée au-devant de la scène nationale. A partir de là, les choses ont commencé véritablement à changer pour elle d’après ce qu’elle dit !

L’envie de la couture est tellement grande à ses débuts. La robe kabyle
n’était pas sa spécialité, comme elle tient à le préciser, elle trouvait cette tenue trop compliquée à réaliser ? Parce qu’elle veut plaire à ces dirigeants ?

Elle peut faire son commerce comme elle l’entend mais elle ne doit pas nous représenter de manière folklorique et prétendre être l’ambassadrice de la robe kabyle. Il est impératif de reproduire nos vrais modèles, n’est-ce pas ? Personne n’a le droit de changer sa forme ou ses caractéristiques spécifiques aux régions de Kabylie. Nous faisons face à une tentative malsaine de vouloir lui changer ses apparences traditionnelles en la transformant en tenue de arabo-islamique qui « parle » kabyle !

J’ai vu durant toute ma vie des robes de toutes les régions de la
Kabylie et, sachez que la robe qu’elle a créée à l’air de tout sauf d’une robe kabyle. C’est plutôt un hidjab ou encore une burka qui présente certes des motifs des amazighes (kabyles). L’islamisation de la société kabyle s’aggrave de plus en plus, même dans la tête de ses créateurs les plus modernes. Mais la Kabylie n’a jamais été l’Iran ni l’Arabie Saoudite!

Cet accoutrement n’est nullement représentatif de la robe Kabyle.
Elle ne cache pas son admiration pour la tenue algéroise, mais préfère
ne pas y toucher. « C’est sacré », lance-t-elle. » Mon de Dieu, même
notre tenue n’a pas échappé aux attaques des arabo-islamistes !</p%

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici