Azawad : Violents combats entre les terroristes et le MNLA à Khalil

4
armée azawad

AZAWAD (Tamurt) – Le MNLA a lancé son offensive contre les groupes terroristes qui l’ont ciblé hier par un attenta kamikaze qui a fait trois morts dans ses rangs. Depuis la matinée d’aujourd’hui donc, de violents combats opposent à In Khalil, les combattants du MNLA aux les djihadistes du Mujao assisté par des membres des deux autres organisations terroristes, Aqmi et Ansar Dine. Le MNLA a fait savoir qu’au moins terroristes ont été éliminés, un véhicule du mujao a été détruit, selon un bilan provisoire tout en précisant que ses unités repoussé les terroristes à plus de 40 kilomètres de leur position initiale.

Un fantomatique groupe arabe du nom de MAA (mouvement Arabe de l’Azawad), a été réactivé ces derniers jours dans le but évident de semer la confusion et la discorde entre les ethnies de l’Azawad et porter atteinte au MNLA qui a obtenu la confiance de l’ensemble des représentants des populations locales (chefs de fractions, chefs de tribus, chefs religieux et coutumiers).

La réactivation de ce groupe a été justifiée par une pseudo réquisition du MNLA des biens et véhicules appartenant à des populations arabes, ce que le MNLA a formellement démenti parlant de manipulations grossières.
Un certain Boubacar Ould Taleb, se réclamant représentant de ce groupe, a déclarée à RFI que c’est bien son mouvement arabe de l’Azawad (MAA) qui mène les opérations militaires contre les combattants du MNLA. Les observateurs, tout somme le MNLA, estiment que ce groupe arabe n’est rien d’autre que de la diversion et une nouvelle tentative de diviser les populations de l’Azawad dans l’optique de monter les Arabes contre les Touaregs.

Les drones « predators » entrent en action

Sur un autre plan, il est à signaler que les troupes françaises, maliennes et africaines engagées au sol bénéficient du soutien de drones américains Predators.
Les Etats-Unis ont déployé plusieurs de ces redoutables engins au Niger voisin, sur une base de Niamey, d’où ils décolleront pour effectuer des vols de reconnaissance sur le Nord malien. Ces drones ne feront pas usage des missiles dont ils sont équipés, mais seront seulement utilisés pour espionner les combattants islamistes au Mali, selon Washington. 100 militaires américains seront déployés au Niger pour l’intervention de ces drones.

Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici