Ville de Tizi-Ouzou : Les islamistes remis à leur place par les habitants de Boulevard Stiti

7
Les islamistes en Kabylie
Les islamistes en Kabylie

SOCIÉTÉ (Tamurt) – La majorité des habitants du Boulevard Stiti ont défendu les bars. Ils estiment qu’il n’y aucune raison de réclamer leur fermeture. « J’habite dans ce quartier depuis 1988 et je suis musulman pratiquant qui n’a jamais goûté une goutte d’alcool toute ma vie, mais je ne suis pas contre les bars.

Les propriétaires et les gérants de ces débits de boissons sont des gens respectables et respectueux qui mènent leur vie dans le strict respect des riverains. Les clients de ces endroits aussi. On n’a jamais eu de problèmes. Au contraire, on se sent en sécurité en présence de ces bars. Les propriétaires veillent à la sécurité des lieux et aucun délinquant ne s’aventure ici », nous dira Dha Ahmed, la soixantaine bien consommée. « Je suis une fille et j’habite ce quartier depuis ma naissance. Je monte à notre appartement dans une cage d’escalier située entre deux bars. Personnes ne m’a manqué de respect un jour. Je me sens très en sécurité au Boulevard Stiti. Il ne s’est jamais passé aucun incident ici, contrairement aux autres quartiers de la ville. C’est l’endroit le plus sécurisé de la ville de Tizi-Ouzou», témoigne une étudiante du quartier.

« Ce sont les islamistes qui nous causent des nuisances nocturnes avec les hauts parleurs. A 4 heures de matin, les cris des muezzin fusent d’une dizaine de mosquées, donc ce sont ces lieux cultuels qu’il faut d’abord régulariser et ensuite contrôler », lâche un commerçant du boulevard Stiti.

Ce dernier fera remarquer que les islamistes n’ont jamais rien fait contre les vendeurs de la drogue et de la cocaïne à Tizi-Ouzou et n’ont jamais réagi. « Certains islamistes sont des drogués », renchérit un autre.

Syfax N’Ath Wezguen

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici