Ali Laceuk – Une marche escargot pour libérer Ali Laceuk

1

La coordination des villages d’At Dwala, une association initiée au lendemain de la disparition de Ali Laceuk du village At Xelil, a initié ce matin une opération escargot qui a commencé depuis le chef lieu de daïra d’At Dwala pour se diriger vers le chef lieu de la wilaya de Tizi-Wezzu.

Une centaine de véhicule et de nombreux citoyens munis de portraits de Laceuk Ali, ce jeune de 23 ans handicapé enlevé depuis le 23 février dernier, ont sillonné la ville de Tizi-Ouzou. La caravane ce veut comme un appel à la libération d’Ali, dont la famille est sans nouvelle et de faire appel à la justice afin d’auditionner à nouveau le premier mis en cause dans l’affaire, un certain M.B, relâché par la justice faute de preuve.

Une libération qui a fait régir la coordination des villages et la famille de la victime qui ont déclaré que « cette protestation et mécontentement résultent de la frustration et l’extrême déception du traitement, dans la précipitation par les services concernés, d’une affaire sensible, préoccupante et urgente qui a abouti, hélas, au relâchement, très tôt, du suspect malgré les renseignements et éléments plausibles fournis », écrit la coordination des villages n’At Dwala qui rejettent catégoriquement cette décision jugée à l’avantage des ravisseurs.

Cette opération escargot intervient quinze jours après une marche pacifique organisée à At Dwala et à laquelle ont pris part des milliers personnes, à l’initiative de la coordination des villages n’At Dwla.

De Tizi, par M.T

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici