Le journaliste Rabah Benamghar devant la justice

1
Le journaliste Rabah Benamghar
Le journaliste Rabah Benamghar

« Le journaliste du site d’information Kabyle.com M. Rabah Benamghar passera devant le juge aujourd’hui, mardi, suite à une plainte de M. Hachmaoui, l’ex-maire de Mizrana, à Tigzirt, pour diffamation », lit-on dans un communiqué de l’Observatoire des Droits de l’Homme de Tizi-Ouzou.

Rabah Benamghar a été entendu par la gendarmerie de Tigzirt au mois de novembre dernier, et avait déclaré à l’ODH Tizi-Ouzou à ce moment-là : « C’est parce que j’ai dit que le maire aurait été écarté pour mauvaise gestion par son parti [le RCD] dans un article dans lequel j’ai parlé du climat de préparation des élections en Kabylie maritime » », précise le document.

Selon l’Observatoire des Droits de l’Homme de Tizi-Ouzou « dans un article sur le climat de préparation des élections en Kabylie maritime, publié sur kabyle.com le 10 octobre, le journaliste a écrit que dans la commune voisine du Mizrana, dont l’actuel président de l’APC (Assemblée populaire communale) d’obédience RCD, conduirait une liste d’indépendants puisque son parti d’origine l’aurait écarté pour mauvaise gestion. Il jouerait ainsi les trouble-fête et espérer barrer la route à ses anciens collègues du parti RCD envers qui il tient rancune et enfin espérer revenir aux affaires par une autre porte ».

« Pour le directeur de publication de Kabyle.com, un média basé à Lyon (France), Kabyle.com ne voit aucun caractère diffamant dans les informations rapportées et attend la suite des événements », ajoute le communiqué.

Juba A.

1 COMMENTAIRE

  1. Tu m’étonnes ce site exploite de jeunes militants sans même les payer et il ose les appeler maintenant qu’ils sont dans la merde des journalistes, un journaliste ça se déclare et ça se paye, ça ne s’utilise pas pour ramasser le maximum d’AdSense et s’en foutre.

    Sur un articlé publié sur son canard, le responsable du site dixit qu’il voulait se mettre à la place du prévenu, mais « chiche », il n’a qu’à prendre un billet et se rendre au procès pour assumer son titre de Responsable de publication.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici