Ils sont en train de subir des attaques de la part des arabes : Les Amazighs – Imzaviyen lancent un S.O.S

15

MZAB (Tamurt) – Les habitants de la petite ville amazighe, M’lika, dans la vallée des Mzab, à Ghardaïa, subissent depuis hier matin les pires persécutions de la part des habitants des quartiers arabes, Hadj Méssaoud et Theniat El Makhzen.

Les assaillants ont commencé leur offensive hier soir. Munis de sabres et de barres de fers, ils ont saccagé tout ce qui se trouvait devant eux. Certaines habitations ont été détruites et incendiées par des Arabes. Selon des habitants qui ont pris attache avec notre rédaction, c’est une vraie guerre qui est déclarée à l’encontre des Amazighs Imzaviyen.
Les services de sécurité de M’lika se sont retirés de la ville, selon plusieurs témoins. La police a préféré laisser la population livrée au lynchage des agresseurs avec une sauvagerie et une férocité sans précèdent. Plusieurs blessés à dénombrer. Des enfants et des femmes sont agressés et violonés sans que personne ne bouge le petit doigt. Les habitants Amazighs de M’lika craignent le pire. Ils ont lancé des appels de secours, mais personne ne se soucie d’eux. Ils sont livrés à eux-mêmes. Les autorités locales cautionnent un drame à huit-clos.

La sécurité des Amazighs et de leurs biens sont le dernier des soucis des services de sécurité. Ils affichent clairement leur ségrégation envers Imzaviyen, alors que les arabes sont sécurisés. Le racisme envers tout ce qui représente la culture Amazigh ne date pas d’aujourd’hui en Algérie. Les Kabyles étaient les premiers à en payer les frais.

Youva Ifrawen

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici