Dans l’optique d’isoler davantage la Kabylie : Alger refuse à la France de rouvrir le centre culturel Français de Tizi-Ouzou

23

CULTURE (Tamurt) – L’Institut français, ex- Centre culturel français, (CCF) de Tizi-Ouzou, fermé depuis 1990 pour des raisons sécuritaires, n’ouvrira plus ses portes. La décision a été prise cette semaine par le pouvoir central d’Alger, selon des sources sûres.

L’ambassade de France à Alger a reçu en milieu de semaine un courrier officiel leur annonçant cette décision qui n’est ni plus ni moins un refus définitif. Le motif évoqué serait un problème concernant la propriété du terrain. La véritable raison de ce refus inexpliqué des autorités algériennes est tout simplement d’isoler la Kabylie un peu plus de tout contact culturel étranger, notamment avec les pays développés. Comment expliquer sinon que des villes comme Tlemcen, Oran, Alger, Annaba et Constantine aient eu l’autorisation d’ouverture d’Instituts français, mais jamais en Kabylie ?

En parallèle, le pouvoir encourage la construction de mosquées dans les hameaux les plus reculés de la Kabylie. Des organisations occultes réalisent avec des milliards d’immenses espaces cultuels islamiques dans des villages qui sont dépourvus de toutes infrastructures de base, comme les écoles ou des centres de santé.

Les services secrets manipulent une poignée de villageois qui disent soit disant collecter des fonds pour la construction d’une école alors qu’en réalité ces fonds serviront pour des projets de construction de mosquées.

En quelques semaines, les comptes bancaires des demandeurs qui se présentent en général au nom d’un comité de village ou d’une association à caractère religieux sont gonflés de milliards !

Malheureusement les bénéficiaires de ces comptes sont plus des intégristes que de véritables pratiquants. La France devrait réagir à cette interdiction injuste qui prive les Kabyles de contact avec les principes universels que véhicule la culture française.

Youva Ifrawen

23 COMMENTAIRES

  1. C’est vraiment navrant d’apprendre que la Kabylie est dans l’œil du cyclone de la privation et de marginalisation. Déculturiser une région comme la kabylie est le signe de la mort de toute l’Algérie c’est ce qui est arrivé à ce jour d’ailleurs. La kabylie qui enfante les meilleurs enfants de ce pays ne courbera jamais l’échine parce que l’histoire le démontre bien. La Kabylie est le bastion du courage, de la bravoure et de l’intelligence qu’en déplaise à ceux qui la domine. La Kabylie malgré la privation, les affres du racisme dont elle souffre ne sera jamais ce que voudront faire d’elle ses bourreaux, elle est debout grace à son génie tranquille et à la sagesse de son peuple. La sagesse ancestrale ne transgresse pas sur ses lignes de la civilisation. Ainsi, pour mieux comprendre la kabylie il faut etre originel et naturel. Si la kabylie est grande c’est parce que la grandeur c’est aussi la kabylie. Avec ou sans le centre culturel, le kabyle est déjà instruit et est en avance par rapport à son temps. La marche de la kabylie c’est comme le vent et les vagues de la mer que rien ni personne ne pourra arreter car c la force tranquille qui arrive avec ses revendications tranquilles. je vous salue mes chers compatriotes.

    • Ukan tsaam cit na mif, la France est entrain de massacrer les frères imoucagh! Avec biensur ses ailiers bâtard au pouvoir à Alger , la France offre un orgasme de reve ,en dirait ,il est inevitable pour ceux particulièrement avec double nationalité et même que la maison brûle le rêves est plus fort. Personnellement je préfère voir un institut chinoi ou indou à tizi ouzou! Et si c est possible de préférence de science de la contre face pour la richesse des kabyle et la Kabylie un lieu stratégique par excellence !

    • messieurs les Kabylels, la vie c’est la vie : il faut savoir profiter de nos malheurs. et dire merde quand il faut dire merde. la langue de bois c’est pour les « pouvants » , pas pour les opprimés. alors s’il vous plait cessons de défendre un centre culturel d’une puissance ennemie (Fransa) dans une ville arabisée par ceux que cette puissance ennemie maintient au-dessus de la tête des Amazighs pour accélérer leur extermination. Rendons-nous à l’évidence : Tizi Ouzou méritera bientôt (sauf miracle) un nouveau nom 100 % arabe. Alors quoi faire ? Eh bien tout simplement « s’occuper de son jardin ». A chacun de nous donc d’éduquer ses enfants dans l’amour de taqvaylit. rien que taqvaylit ! Cessons de rêver : il faut entretenir un nationalisme fort chez l’enfant. Et, puisque l’occasion s’en présente, expliquons à notre progéniture que l’avenir c’est pas le couple ennemi « arabe-français », mais bien le cheval gagnant « kabyle-anglais ». Vous me direz que c’est facile à dire, je vous dirai qu’il s’agit de gérer (préparer) l’avenir. Quant aux gentils kabyles qui défendent l’islam et les musulmans, disons-leur que nous avons le droit d’être contre l’islam, donc de l’attaquer. toujours dans l’intérêt de nos enfants. pour leur avenir. Coupons donc le cordon ombilical avec le couple « arabe-français », cette source de tous malheurs. Et disons merde quand il faut dire merde.

    • Pas de CCF pour Tzi-Ouzou!

      L’entêtement du gouvernement à nous priver d’une aussi belle langue qu’est le français semble ne pas avoir de limites chez les tenants d’un arabo-islamisme outrancier.
      N’étant pas satisfait de ramener le volume horaire de l’enseignement de la langue à une portion microscopique, le pouvoir vient de s’illustrer, cette fois-ci par un refus plus qu’injuste, méchant, agressif et haineux. Il vient donc, après nous avoir berné dans des considérations sécuritaires, de se saisir d’un autre fallacieux palliatif pour refuser la réouverture du CCF de Tizi-Ouzou. L’argument juridique, l’éternelle épée pour briser tout mouvement de grève, vient d’être brandi. La nature juridique ne permettrait donc pas l’exploitation d’un bien dans lequel le CCF a bel et bien exercé, en toute légalité, pendant plusieurs années. Tous les CCF se trouvent bien en terre algérienne.
      Les raisons sécuritaires viennent d’être mises à nu par cet autre argument juridique: c’était simplement pour fermer un lieu de savoir, rempart d’un islamisme rampant et dangereux. A cette époque, lorsque le terrorisme tuait, c’était toute l’Algérie qui en souffrait mais seul le CCF de Tizi-Ouzou était fermé pour raisons sécuritaires qui étaient les mêmes sur toute l’étendue du territoire algérien.
      Non ce refus a un nom, il est politique, idéologique et régionaliste. L’objectif, bien entendu inavoué, est d’isoler la Kabylie, lui interdire l’accès à la lumière! Surtout à nos étudiants qui ont besoin du français et nos enseignants qui le dispensent!
      Un jour, la Kabylie aura son INSTITUT FRANÇAIS car toute injustice finit toujours par s’effondrer devant la force de la logique, de l’émancipation, du combat et de la volonté d’apprendre. Ces armes s’aiguisent et le mensonge entamera son déclin.

  2. Encore un somnifère de plus pour la jeunesse Kabyle; le pouvoir central empêche toute lumière qui scintillera sur la Kabylie .Depuis une décennie aucun investissement d’envergure à part les mosquées ..
    L’actuel chantier c’est l’institut-islamique au centre de la nouvelle-ville au lieu d’un institut technologique ;
    d’un lieu de SAVOIR ,maison de presse ,une grande bibliothèque,d’un vrai jardin pour enfants . leur objectif c’est l’endoctrinement du PEUPLE KABYLE on est sortie du parti unique et nous sommes dans la pensée unique . je lance un appel a tous les kabyles à faire une marche à Tizi-Ouzou pour dénoncer le rejet du SAVOIR !! réveillons NÖÜS ;Ne soyons pas amnésique !! VIVE LA KABYLIE BËLLË ET RËBËLLË

    • vive mak et vive l’Algérie né pas arabe né pas musulman vive imazighen et vive les berbère en ginirale
      l’Afrique des nord pas arabe

  3. Je prefere le dernier des arabo-islamistes integres a la pegre qui me censure sans arret… vous allez me censurer biensur, mais pas avant de lire… et votre 1ere censure etait l’example de demonstration a deux autres a qui il fallait donc prouver que vous etes la meme graine que le regime…. vous employez ces methodes !

    Vous ne savez pas combien de MAKistes, qui se sont retire’s pour s’organiser et preparer un mur – « au cas ou vous avancez ! »

    Faites-vous donc reconnaitre par cette fransa, bande de fils de harka !

  4. Tôt ou tard, la bombe nucléaire kabyle va exploser car nos ennemis n’arrêtent pas de l’alimenter en uranium enrichi.

    Imiren, awer d-ughal

  5. A chaque fois qu’il y a un problème, vous avez la manie de tirer d’abord sur vos frères et leur liberté de croire et de bâtir des mosquées. Que viennent faire ici les Kabyles qui veulent construire leurs mosquées, un droit inaliénable en démocratie, pour un sujet lié à un centre culturel français dont le pouvoir algérien a motivé sa décision à charge pour l’ambassade de France de prouver le contraire et de trouver un terrain pour son projet à Tizi-ouzou ou de le lui fournir vous-même. Cesser de tirer sur les Kabyles croyants en l’islam ne ferait que susciter de l’intérêt au projet d’autonomie. A chaque fois que vous dénigrez vos frères sous votre terminologie genre  »araboislamique » ne fera que vous isoler parce que en Kabylie, même si les gens ne sont pas pratiquants, ils restent largement musulmans et n’ont pas de haine envers les arabes qui souffrent comme eux de la mauvaise gouvernance dans leurs pays pour ne pas dire dictature. Ils se battent d’ailleurs ou se sont battus avec des armes contre ces régimes comme en Libye, en Syrie, en Egypte et en Tunisie….

    • Quel charabia arabo islamiste. Normal un charabia pareille de la pareille d’un raciste qui défend un régime raciste et qui utilise la religion pour continuer à dominer le peuple kabyle et à vouloir l’exterminer de sa propre terre. C’est a nous de fournir a un terrain et toi tu a fourni quoi dans ta vie? si c’est à nous de fournir ce terrain, et bien il faut que ce régime dégage de chez nous car n’a rien a y faire. Si c’est nous de développer notre pays (la Kabylie) et de suppler un régime qui ne fait rien et bien qu’il dégage de chez nous, car nous nous debrouillerons bien mieux sans ce boulets des arlgérianistes arabo islamistes comme toi qui nous skotche dans le sous développement. Les terrains il en a trouvé a tes frères arabo islamiste d’oran, de tlemcen d’ou vient ton nain de président, que la France (ou voit qui est hizb frança!) maintiens en vie, avant de lui trouver un remplaçant… mais il en trouve pas a Tizi ou le régime maffieux distribue les terrains a ses amis maffieux? ce régime ne nous a rien apporté depuis 1962, a part les casernes, les prisons, les prostitués, la drogues et la chianlie islamo terroristes. N’essaie pas de jouer les « kabyles croyant », contres la kabyles non croyants, nous avons toujours vécu en bonne harmonie, car nous nous somme tolérants contrairement à toi et tes semblables qui n’avez que l’épuration ethnique et religieuse comme programme. Au lieu de dénoncer ce régime maffieux qui ne cesse de provoquer le peuple kabyle,tu viens ici nous faire la moral comme un molah, mais sache que nul n’est prophète en son pays et quand un crétin vient donner des leçons de morale, il faut savoir a qui on la fait, car les Kabyles sont tout sauf des crétins!

      • Je n’ai pas la culture des vociférations ou celle de dire ou d’écrie n’importe quoi comme tu le fais. Moi je t’affirme que les gens sont nombreux à vouloir l’autonomie de la Kabylie mais dès qu’ils voient quel genre de bonhommes et de pensée sont actuellement aux avant postes des autonomistes, les gens raisonnables s’étant retirés, ils s’en éloignent. Ils ne veulent pas de fascistes à la tête de la Kabylie. Et ceux qui prônent l’anti arabisme et islamisme primaire contre les Kabyles croyants ne peuvent pas bénéficier de la confiance de la Kabylie. Ils resteront d’éternels extrémistes comme toi… sans rien apporter à la Kabylie sinon baver … baver… baver…

    • nul ne vous conteste le droit de croire et de prier. Cela s’est toujours fait dans nos villages sans problème.
      A-t-on besoin de ces monstruosités architecturales qui défigurent nos villages et qui coutent des milliards alors que la population crève la dalle. n’est ce pas haram mr le croyant?

    • Le probleme c’est que ces mosques sont batis avec l’argent des contribuables de Kabylie avec l’agenda du pouvoir d’en contruire une dans chaque quartier. Mais quand il s’agit de batir des hopitaux, des centres culturels, des infrastructures routieres ou ferroroviere, il n ya pas d’argent! Si tu trouves cela normal t’es pas Kabyle.

    • à méditer
      Une première au Maroc. 137 mosquées dépendant du ministère des Habous et des Affaires Islamiques arborent désormais le drapeau amazigh à travers le Maroc, principalement dans les régions du Moyen et Grand Atlas.

      Ces mosquées ne seront pas utilisées pour faire la propagande d’une certaine idéologie, mais pour défendre un Islam marocain amazigh, ouvert, éclairé et laïque, explique Omar Louzi, fervent militant berbère à Al Massae.

      Au Maroc, environ 254 Imams amazighs officient dans les mosquées du Royaume. Les prêcheurs, qui font partie du mouvement des Imams Amazighs, veulent contrecarrer, selon eux le courant wahabite, pour qui le mouvement amazigh est opposé à l’Islam, affirme Omar Louzi.

      Pour le militant, « les mosquées ne sont plus juste des lieux de culte », mais « sont utilisées également par des wahabites et des islamistes pour y faire l’apologie de leurs idées, citant à ce propos les réactions de certains prêcheurs en réponse à Ahmed Assid. Le chercheur de l’Ircam estime que le message de l’Islam enseigné aux jeunes est un message terroriste, car il se rapporte à un contexte où la religion était « propagée par l’épée ».

      • Encore une belle façon de nous prendre à contre-pied.
        Une nouvelle espèce de bèrbères de service est en train de naitre! Tiens donc, un bel avenir en perspective.

    • les kabyles n’ont pas besoin de tes conseils garde les pour ta progéniture ben bella a dit au congrès de tripoli nous sommes des arabes nous sommes des arabes nous sommes des arabes et bien nous nous sommes des chrétiens des chrétiens des chrétiens depuis l’aube de l’humanité on acceptes d’etre tout des boudhistes si il faut mais pas des arabes.

  6. En quelque sorte, il faut aussi regarder les choses du point de vue d’investissement. Les Arabes cherchent a eparpiller leur culture et ils paient le prix – Pas les Francais helas… Bref, la tete des Kabyles est vide, et voila 2 occupants potentiels, le 1er paie et le second pas. Il faut regarder les 2 comme des etrangers biensur… et la Kabylie comme une maison qui a besoin d’un baba, car elle n’en a pas… Ansence d’hommes, c’est tout !

  7. une preuve de plus que le pouvoir d’alger est aux abois.
    Ils savent depuis longtemps que la kabylie est partie.
    internet permet d’accéder à toutes les sources de culture et les kabyles ont toujours la curiosité intellectuelle pour progresser.

  8. le pouvoir arabo intégriste d alger préfère batir des mosquées en Kabylie avec des milliards de dollars que d ouvrir un centre culturelle pour s’ouvrir au monde : voilà l’un des objectif de bouteflika et ses chiens de la DRS pour démolir la kabylie et sa culture

  9. C’est gros comme maison quand même cette volonté de nous enfoncer au plus bas et dans tous les domaines mais il faut tenir bon ! Nous somme majoritaires (je pense) à adhérer aux idées du MAK et de Ferhat M’Henni et son gouvernement, à ces gens qui veulent redorer notre blason et nous sortir la tête de l’eau, c’est légitime, c’est inévitable, nous devons nous accrocher bec et ongles pour défendre et préserver notre identité mais il y a une chose qui me révulse, ce sont les Kabyles de service, normalement il ne devrait pas exister parce que être avilis comme nous le sommes, ils continuent à cirer les pompes des arabo-muzz, comment prendre des gifles et me courber sous les coups ? La Kabylie est là, elle existe et doit être éternelle, voilà dix années que le MAK existe, que le monde est au courant et nous ignore malgré toutes les manifs et interventions de notre président, dix ans, c’est long mais faut-il vraiment faire du bruit pour nous faire entendre ?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici