Le wali de Bougie insinue que la région n’est pas touristique

2

Lors de la session ordinaire de l’APW de Bougie, tenue le lundi, le wali a osé qualifier la région de Bougie de non-touristique malgré qu’elle soit gâtée par Dame Nature. Suite à quoi le président de cette assemblée a rétorqué qu’elle l’était «par excellence que le wali le veuille ou pas».

Revenant à la charge, le commis de l’état justifiera cela par l’absence d’investisseurs privés alors que l’état ne peut s’en charger du fait qu’à travers le monde entier, le tourisme a tout le temps été l’apanage des opérateurs privés.

Etrange pour un représentant de l’état dont les chefs n’ont jamais voulu développer et positionner, par conséquent, le tourisme comme l’après pétrole et assister les éventuels investisseurs. Dans les pays voisins, le tourisme est un fonds de commerce en essor et d’ailleurs les grandes firmes internationales l’ont bien compris et ont investi pleinement dans ces pays. Contrairement à Algérie où la bureaucratie dans le domaine bat tous les records et constitue une contrainte à tout investissement. Effectivement, en Algérie et plus particulièrement en Kabylie que l’on veut à tout prix appauvrir, il n’est vraiment pas aisé d’investir dans n’importe quel secteur si on ne possède pas des relations avec un haut gradé vu la complexité des dossiers d’investissement.

Un élu local est même intervenu en s’interrogeant sur cette situation en insinuant qu’il y a, probablement, une volonté délibérée d’éloigner les vacanciers de la région pour les orienter vers les autres wilayas côtières. La question reste posée.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici