Les proches de Hachemi Belalli exigent des excuses de Ramdane Sadi

14

Hachemi BELLALI est parti.

Il est parti calmement comme il a vécu, digne, honorable et sain. Digne et tout le monde en convient. Il nous a laissés orphelins mais l’ouvrage qu’il nous a légué, la place propre qui était la sienne, la droiture qu’il a incarnée sont autant de points de repère pour trouver un sens à la vie qui continue. Sa famille, ses amis proches sont inconsolables mais tout autant fiers d’avoir vécu à ses côtés, d’avoir capté les ondes positives que son charisme libérait.

Hachemi BELALLI s’en est allé sereinement rejoindre d’autres qui, comme lui, ont laissé des trésors à la postérité. Une foule dense et silencieuse lui a rendu un grand hommage. Famille proche et lointaine, artistes, universitaires, mélomanes, admirateurs, tous étaient là pour se recueillir. Dans le silence et la déférence, dans l’humilité et la réserve.

C’est que Hachemi, toute sa vie durant, a fait surgir des sons, des rythmes, des rires, des paroles le tout dans un élan mesuré pour nous apporter l’élégance et la grâce nécessaires à notre vie chaque jour assombrie par la disharmonie.

Tous ont tacitement respecté les valeurs qui étaient les siennes : modestie, abnégation, discrétion. Tous sauf un ! Eh oui, il en va ainsi de la vie de tous les jours comme des grands moments. Un grain de sable vient parfois, souvent, tout le temps s’incruster et s’obliger à produire une fausse note. Cette voix discordante ne s’est pas gêné à penser l’impensable, à concevoir l’inconcevable, à perturber un tel moment de gravité.

Sur [un site qui a pignon sur web, Ramdane Sad->http://www.algeriafaradase.net/article-hachemi-bellali-ou-le-scandale-des-morts-programmees-de-l-elite-algerienne-117908397.html]i, parce qu’il s’agit de lui, a commis un écrit, que dis-je, un tract dans une tentative éhontée de récupération. Faire croire à qui veut bien le lire que Hachemi BELLALI, cet homme qui a donné ses lettres de noblesse à la musique kabyle, aux rythmes de notre terroir, se serait compromis, d’une façon ou d’une autre, avec les salades politiques d’une famille politique. Aie, aie, aie !

Hachemi était à bonne distance de toutes les tartufferies politiciennes. Alors oser mêler sa mémoire en affirmant sans scrupule qu’il serait partie prenante « de la création du RCD, de la décennie noire, du combat démocratique, d’ [une] présence militante » et de conclure « qu’il était de tous les combats »… quel culot, quelle imposture ! Ramdane Sadi, ressaisissez-vous, prenez du recul, approchez les proches de Hachemi et vous comprendrez que la vie politicienne qui s’est imposée aux siens est une soupe qu’il n’a jamais voulu goûter. L’art, oui Monsieur Sadi, l’art et non pas lâar était le seul « combat » qui vaille pour lui. D’où tout son travail de qualité, d’où tous les cadeaux qu’il a laissés à la Kabylie, à l’humanité et dont lesquels puiseront encore des générations d’artistes et de mélomanes.

Monsieur Ramdane Sadi, nous sommes un grand nombre, proches ou moins proches de Hachemi, artistes ou non, à penser que vous avez franchi les frontières de la décence et qu’il vous appartient de faire votre mea culpa, de vous excuser auprès de toutes celles et ceux qui ont été offensés, blessés, outragés par vos propos hors de circonstance et hors vérité. Alors, et seulement alors, nous garderions le respect que l’on vous doit à vous comme à tout homme digne. Merci d’entendre ce cri de colère qui ne demande qu’à être un cri du cœur.

Tayeb Abdelli (Iqouvach) 

14 COMMENTAIRES

  1. Azul fellawen. Après avoir lu et relu l’article de Ramdane Sadi sur feu Hachemi Belalli, je peux avancer sans risque de me tromper que l’on fait là un mauvais procès à M Sadi. Je recommande de mettre fin à une embrouille qui n’aurait jamais du exister.Tanemirt

    • Azul,

      C’est quoi ces salade sur Dda Ramdhane l’ami des orphelins et particulirement de Mohia ,occupez-vous des choses plus interessantres s.v.p.
      Vous etes commes la nébuleuse islamiste , vous voulez semer le trouble sur des personnes qui se sont sacrifier pour cette chere Algerie.
      Et vous prétendez que votre Kabylie Autonome sera un exemple de gouvernance.

      Sachez qu’il n’ y aura jamais d’Algérie sans toutes ses régions et surtout la Kabylie sans Algérie.
      Elevez S.V.P le niveau du débat , pas de débats stérile.

      S tazmart n imensi nwen

      Abudhrar seg Montréal

  2. Tamurt.Info, tout comme Siwel.Info aussi, d’ailleurs (ce dernier sans admettre de forums) se sont faits parties prenantes ou complices d’une entreprise de dénigrement me concernant et, peut-être au-delà, de ces récurrentes magouilles visant à disloquer le potentiel démocratique en Algérie.

    Pour information je signale aux internautes fréquentant ces deux moyens de communication que d’autres médias sollicités pour relayer la misérable littérature ci-dessus ont, eux, poliment décliné l’offre.

    J’ai, vainement, demandé aux responsables de ces médias de retirer de leur contenu ces pénibles élucubrations d’un polémiste putatif qui, en plus d’être en délicatesse avec l’écrit, est incapable de déchiffrer un texte pourtant sans grandes intentions dialectiques.

    En dernier ressort, je les ai mis en demeure de faire valoir à quel titre non seulement ils relayaient, mais surtout ils cautionnaient une intox explicite en validant comme une forme de pétition initiée et conduite par les/des « proches » et « amis » de feu Hachemi ce qui, manifestement et au vu de leurs publications mêmes, ne relève que de pour ainsi dire la responsabilité d’un marginal du showbizz périphérique de notre immigration en France.

    J’ai demandé l’une et/ou l’autre de ces options d’abord pour limiter les dégâts sur leurs propres images et, accessoirement, pour arrêter les désagréments que me causent ce laborieux pensum.

    Je n’ai malheureusement pas été entendu.

    Comme je n’ai ni l’intention d’indéfiniment alimenter ni, encore moins, celle de squatter les colonnes de ces estimables espaces, j’informe leurs visiteurs que ceci est mon dernier post, relativement à cette polémique du moment en tout cas.

    Je déciderai du moyen approprié à utiliser pour sanctionner ce genre de simulacre du sacro-saint droit à la liberté d’expression en n’ayant pour repère que la mémoire d’un ami, d’un frère. Et les avis éclairés de ses proches et amis, les vrais, qui voudraient bien m’en faire part.

    Pour rappel ce chahut est parti, de mon point de vue bien trop à retardement pour être fortuit, de mon témoignage et de mon émotion dont j’avais, par devoir de mémoire déjà m’avait-il semblé, fait état dès que j’ai reçu le choc de l’annonce du décès de Hachemi. Il est loisible à chacune et chacun de prendre connaissance s’il le fallait de la teneur de cet écrit, tel que mis en ligne le 17 mai 2013, ici:

    http://www.algeriafaradase.net/article-hachemi-bellali-ou-le-scandale-des-morts-programmees-de-l-elite-algerienne-117908397.html

    Enfin, et j’en aurais fini, je remercie les visiteurs de Tamurt.Info qui se sont sentis interpellés par cette affaire au point d’avoir réagi en des termes ayant permis la validation de leurs jugements. Ce post est ma façon de marquer, outre ma reconnaissance à leur égard, le respect dû à la mémoire de Hachemi, respect dont j’ai bien noté qu’il était le dénominateur de toutes les interventions.

    R. Sadi, [AlgeriaFaraDaSe.Net], Paris, ce vendredi 12 juillet 2013.

    La version relayée par Siwel.Info de cette fameuse [Exigence d’excuses] peut être consultée ici :

    http://www.siwel.info/Reagissant-aux-propos-de-Ramdane-Said-Les-proches-de-Hachemi-Bellali-exigent-des-excuses_a5192.html

  3. Franchement, je ne comprends pas comment un tel torchon truffé de contre vérités ait été repris par un journal!
    Sur la forme, l’auteur se revendique de proches au pluriel et rien ne le prouve de a à z.
    Dans le contenu, même avec niveau médiocre comme celui à cet énergumène (iqubac) les administrateur auraient pu s’apercevoir du mensonge rapporté et attribué à R. Sadi

    Enfin, de quelle pathologie peut-il souffrir pour commettre une telle ânerie!

    Merci Dda Ramdane pour l’hommage rendu au grand homme Ramdane Bellali

  4. Du n’importe quoi ay aqavac , accusations superflus et sans fondements . Y a rien de mal dans l’article cite .Un bel hommage tout court .

  5. Moi aussi je viens de lire l’hommage de R.Sadi et je ne vois pas en quoi il a porté atteinte au grand artiste qu’était Hachemi Bellali. Au contraire, je pense que c’est cet hommage qu’il fallait reprendre sur Tamurt au lieu de ce torchon de M; Abdelli Iquvach!

  6. Je viens de lire l’article en question signé par R.Sadi. C’est un bel hommage à Hachemi bellali. Je ne comprend pas l’utilité de cet article sur Tamurt.! sauf si Iquvach n’a rien compris à l’écrit sur le site!!

  7. Objet: Attn Rédaction de Tamurt.Info, et suite au libelle me mettant en cause.

    Mesdames, Messieurs et néanmoins che(ère)rs compatriotes,

    La moindre des corrections envers votre lectorat eût été de donner la liste de ces « proches » et autres « amis » qui « exigent » etc.
    Et dont cette prose (et votre titre) donne(nt), implicitement à tout le moins, à entendre qu’ils seraient plusieurs à l’avoir cautionnée.

    J’ose espérer, pour vous déjà, que vous ne réduisez pas la famille des « proches » et autres « amis » de Hachemi au seul signataire de cette ingnominie.

    J’ai honte pour vous qui vous laissez aller à de telles approximations tout en prétendant que vous seriez un lien avec « Tamurt ».

    Cette « Tamurt » et cette « Solidarité » dont vous vous prévalez méritent tout autre chose que cela.

    Compte tenu de la teneur de cette « lettre », je vous mets en demeure de la retirer immédiatement ou d’y annexer la liste complète des noms des supposés signataires de ces délires de frustré(s).

    Je me réserve le droit de donner toute suite opportune à cette publication.

    Paris, ce mercredi 10 juillet 2013.

    Cordialement,

    R. Sadi. AlgeriaFaraDaSe.Net

    Ps. Pour rappel, voici le lien vers ce que j’ai écrit suite au décès de Hachemi, et que, naturellement, j’ai communiqué aux siens en temps voulu:

    http://www.algeriafaradase.net/article-hachemi-bellali-ou-le-scandale-des-morts-programmees-de-l-elite-algerienne-117908397.html

  8. ayant lu l’article de Mr Ramdane Sadi, je ne trouve pas en quoi, il a ete incorrect dans son ecrit…il a rendu tous les hommages au defunt.
    alors, je ne comprends cet article sur Tamurt.info.
    ????????

    • moi je trouve qu’il font feu de tout bois.ils cherchent de la polémique là ou il y’en a pas.rendre hommage à quelqu’un est devenu une tare……dommage

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici