En précampagne électorale depuis l’absence de Bouteflika : Sellal prépare sa candidature

7

ALGÉRIE (Tamurt) – Tout porte à croire que l’actuel premier ministre Abdelmalk Sellal, est en train défricher le terrain pour sa candidature à la prochaine élection présidentielle et pour la succession de Bouteflika qui n’est plus en mesure de reprendre du service, affirme-t-on de sources bien informées qui parlent de réunions quotidiennes au niveau la haute hiérarchie militaire pour imposer Sellal comme candidat du consensus.

Ces informations se vérifient sur le terrain où l’on peut remarquer les sorties incessantes du premier ministre vers plusieurs régions où il inaugure des projets d’envergure et distribuent des logements comme le faisait Bouteflika, à quelques mois de son élection pour un troisième mandat. Sellal s’est rendu dans le sud à plusieurs reprises, non pour régler les problèmes des contestataires mais plutôt pour se donner l’image d’un responsable capable d’assurer la mission d’un président en mesure de satisfaire les revendications des gens du sud, un avant gout d’une précampagne pour la présidentielle.

Le tournant le plus déterminant pour lui et son clan réside dans la réussite de sa prochaine visite en Kabylie où il est annoncé à Tizi-Ouzou pour la semaine prochaine après avoir déjà fait faux bond. Sellal était attendu pour le 5 juillet dernier, par les responsables locaux de la wilaya de Tizi-Wezzu qui ont mené une course contre la montre pour achever le maximum de projets à inaugurer par le premier ministre à l’occasion de la célébration de la journée de l’indépendance. Les commis de l’Etat et leurs amis ont travaillé de jour comme de nuit en mobilisant toutes les entreprises privées et publiques afin de tenter de rattraper le retard accusé depuis des dizaines d’années. La ville de Tizi-Wezzu qui croulait sous des tonnes d’ordures a été nettoyée en quelques jours pour dire à Sellal que les citoyens vivent loin de l’insalubrité et les trottoirs ont été rafistolés par des équipes qui ont travaillé sans relâche pour ne pas rater le passage du premier ministre annoncé en grande pompe en Kabylie. Le 5 juillet arrive, et à la surprise générale, tous les projets annoncés ont été achevés à une cadence inimaginable mais avec quelle qualité de réalisation ! Les projets réalisés sont bâclés. Ils ont juste voulu donner une image de façade pour montrer que la Kabylie est propre alors que les infrastructures risquent de s’écrouler dans quelques années vu la mauvaise qualité de réalisation. Pensant que Sellal allait venir, les relais du pouvoir lui ont organisé un grand défilé dans la ville en bloquant la circulation aux citoyens qui ont été pénalisés, des enfants ramenés des villages par des associations satellitaires, sont restés sous un soleil de plomb pendant des heures, attendant l’ouverture du défilé qui n’a commencé qu’à 18 heures.

Des sources bien informées affirment que Sellal avait annulé sa venue à Tizi-Ouzou à la dernière minutes car des informations qui lui sont parvenues n’auguraient rien de rassurant pour la réussite de sa visite étant donné que beaucoup de projets ne pouvaient pas être réceptionnés à cause de la mauvaise qualité de réalisation. C’est pour cela qu’il a reporté sa visite qui rentre dans le cadre de sa précampagne pour les présidentielles.

Farid Derdar

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici