Déclaration de sécession d’Adrar n Inefusen : Adrar n Inefusen pourrait proclamer son Indépendance

8

« Adrar n Inefusen peut déclarer la sécession comme une région indépendante »

Le spécialiste en droit M. Hicham Hammadi, membre de la commission juridique du Haut Conseil des Amazighs de Libye, a indiqué au journal libyen {“Ajwaa Al Bilad”} le vendredi 19 juillet 2013 que la région Amazighe Adrar n Inefusen peut déclarer la sécession comme une région indépendante, souveraine et disposant de toutes ses ressources naturelles et ses richesses culturelles.

Le recours à la scission sera inévitable en cas d’absence d’une réponse favorable du Congrès National Général à la demande des représentants Amazighs de reconsidérer l’article concernant l’identité linguistique et culturel contenu dans la loi qui régit la commission constitutionnelle qui aura pour tâche l’élaboration de la prochaine constitution libyenne.

M. Hicham Hammadi poursuit en révélant le pessimisme du Haut Conseil des Amazighs de Libye de voir trente plus un parmi les soixante membres qui forment la commission constitutionnelle voter pour l’adoption d’un article qui garantira les droits linguistiques des Amazighs. Au contraire, tout a été planifié derrière les rideaux pour minimiser l’influence et le nombre des Amazighs au sein de la commission, pour justement éviter le principal point de discorde, à savoir l’officialisation de Tamazight dans la prochaine constitution.

Les Amazighs de Libye considèrent ce point comme une question de vie ou de mort, et au besoin ils feront appel aux Nations Unies pour intervenir et exiger du Congrès National Général le respect des droits linguistiques des Amazighs et à la non marginalisation de leur langue, poursuit M. Hicham Hammadi.

Traduit de l’arabe par Racid At Ali Uqasi

8 COMMENTAIRES

  1. il faut signalé aussi que les Amazigh Lybiens sont très attaché à l’Islam, comme nous les kabyles, mis a part quelques réfugiés vivant en France manipulé par les juifs.
    SAHA RAMDAN NWEN – AKI HENOU REBI NCHALAH

  2. Nuls doutes de ses capacités pour ces populations amazighs a se surpasser et à se prendre en charge pour un Etat indépendant…Le macchiavelisme et la filouterie est plutôt a voir du côté de son voisin de l’ouest (l’Algérie) a accépter cet état de fait qui en serait inédit dans les annales du maghreb amazigh qui risque de contaminer d’autres régions d’algérie bien que, la Kabylie a déja ouvert le debât et les « hostilités » depuis fort longtemps. Le feuilleton de l’Azawad est un exemple frappant pour les touareg maliens à les nuire a toutes idées independantistes.Le chacal commandité est quelque part dans le tenancier de la caverne du systeme rentier algerien, islamo-baâthiste entres autres!!!

  3. Elle sera la première terre à être soustraite aux nuissances destructives des arabo-islamiques.N’oubliez surtout pas la laîcité sinon ils repasseront par la fenêtre entre-ouverte!

  4. J’espere que les Amazighs Lybiens realisent qu’il n’est pas seulement question prendre des positions et faire des declarations, mais de commencer d’hors-et-deja, l’organisation de leur vie souveraeine, c.a.d. l’implementation sur le terrain de ce qu’ils esperent proteger, c.a.d. les institutions charge’es de la gestions de quelques aspects de leur vie institutionnelle et les institutions qui vont avec – qu’il ne faudra jamais soumettre a la gestion du gouvernement central, c.a.d. imposer un federalisme de facto, des maintenant. Ces institutions et activite’s doivent comprendre au minimu:
    1. Une constitution qui definit certains droits inalneables aux citoyens de leurs provinces,

    2. Une cour supreme et un systeme judiciaire independent, seul decideur des actions des autorite’s policieres et autres sur leur territoires, avec l’autorite’ de decider siune loi de l’assemblee/gouvernement central est compatible ou pas avec la constitutition de la province.

    3. Une assemblee propre a la province, seule abilite’e a passer des lois portant notamment sur la gestions des affaires citoyennes de la province, incluant:

    a. L’etat civil

    b. Le code de la famille

    c. la securite’ civile

    d. La gestion de la scolarite’

    e. La gestion de toutes les activite’s electorales

    f. Les differentes reglementations commerciales, transport, et environnementales.

    g. La constitution d’une milice militaire, gardienne de la republique provincale et dont l’integration au sein de l’armee nationale est sous coure d’une convention vote’e par l’assemblee provinciale et sous la gestion du chef de l’executif provincial (le Gouverneur)

    Seule une Constitution provinccale peut prevenir une domination DEMOCRATIQUE – la pire…

  5. Le visage de cet enfant militant amazigh me dechire le coeur. Cette fois je dirai que c la fin des arabos tartorosse, microbosse, voleur des territoires par la religion. Les Amazighs prennent conscience des enjeux qui ne sont pas simples a reconquerir leurs terres, toutefois, ces mouvements c est comme un tsunami rien ni personne ne pourra arreter. Chez nous en Kabylie il faut militer d abord a aneantir les deux partis parasites FFS et RCD et creer un front de lutte unifie contre les envahisseurs qui promettent le Paradis et l’Enfer. On est plus naifs les arabos tartors.Rentrez chez vous et epanouissez dans votre sorcellerie. Bande de criminels.

  6. Tant que les Berbères de Lybie ne désarment pas ça ira. Il faut négocier les armes à la main, c’est la meilleure diplomatie envers les Etats fourbes arabo-islamiques.

    Evaluez les miettes qu’on récolte en Algérie et au Maroc …

    Les Berbères sont chez eux, non ?

    Alors !?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici