Cela se passe à Larbaâ Nath Irathen : Un commerçant égorgé par son ami à Avoudhidh

5

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Un jeune commerçant de la ville de Fort-National a égorgé son propre associé de sang-froid et devant les regards ahuris des passants, hier soir. La scène s’est déroulée au lieu-dit Avoudhidh en présence de nombreuses personnes.

La scène était choquante. La victime, un père de famille âgé de 46 ans, n’est autre que l’ami intime et l’associé du criminel. Un malentendu sur la gestion de leur commerce, une boucherie située au centre-ville de Larbaâ Nath Irathen, est l’origine de ce crime crapuleux.

L’assassin a sorti un couteau caché dans sa veste pour s’abattre sur sa victime tel un ours. Un comportement qui laisse à supposer d’ailleurs que cet acte est prémédité et réfléchi par l’auteur. On parle qu’un problème sur l’extension du commerce et sur le partage des gains et intérêts seraient les problèmes de ces deux personnes, pourtant inespérables depuis leur plus jeune âge.

Alors que la victime a trouvé la mort sur place, le criminel a pris la fuite vers une direction inconnue dans la nuit. Poursuivi par les services de sécurité, il a été arrêté deux heures après son forfait, à 15 km de la sortie sud de la ville de Fort-National.

L’assassin doit être présenté devant le procureur de la république du tribunal de la ville de Tizi-Ouzou. Le drame a provoqué une atmosphère de tristesse et d’indignation à Larbaâ Nath Irathen.

Youva Ifrawen

5 COMMENTAIRES

  1. S il vous plait, pouvez-vous enlevez cette image et ce texte choquants. Je crois que le journal Tamurt est au dessus de sorte de Barbarie, d ailleurs c est la raison pour laquelle j essaie d apporter ma contribution. Il y a plein de sujets d ordre regional, national et international a traiter que de parler de ce sanguinaire qui merite la tronconneuse a son tour. Mon Dieu

    • C’est vraiment une triste nouvelle , mais à mon avis il faut dire la vérité comme on dit en kabyle : menyif tidet qerrihen ,wala lekdeb issefrahen .

  2. ou va la kabylie?le meurtre est banalisés a tel point que des nouvelles du genre ne soulèvent presque plus d’indignation et pourtant l’heure est grave et des mesures appropriées doivent etre prises,le péril est en la demeure.

    • {{Je commence à être dégoûté par certaines choses qu’on publie sur ce site. Le lecteur a t-il besoin de voir la photo de ce poignard recouvert de sang?

      C,est quoi votre objectif en publiant cette photo? Un peu de respect SVP pour les lecteurs! On n’est pas des poubelles.}}

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici