Il était surveillé depuis plusieurs jours par des terroristes – Un capitaine de l’armée tué à Yakourèn

1

Un groupe islamiste armé a tendu une embuscade à un capitaine de l’armée, non loin du village Ath Aïssi, dans le massif forestier de Yakourèn, à 50 km vers l’est de la ville de Tizi-Wezzu.

Selon une source locale, la victime était à bord de son véhicule personnel de marque Renault Clio et en tenue civile, hier vers 17 heures, lorsqu’il a été intercepté par un groupe armé dans un virage entre le village Ath Aïssi et Tifrirt N’Ath El Hadj.

Les terroristes ont ouvert froidement le feu sur lui en l’achevant sur le coup. Les sanguinaires se sont emparés de l’arme de service du miliaire et ont pris la fuite vers les maquis de Tamgout.

D’après notre source, le capitaine qui exerce au campement militaire de la localité d’Akkerou, avait l’habitude de prendre ce chemin quotidiennement et à la même heure. Il était certainement surveillé par les islamistes armés qui infestent les maquis de Yakourèn, affirme-t-on.

Youva Ifrawen

1 COMMENTAIRE

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici