L’environnement se dégrade en Kabylie – La ville de Tizi-Wezzu croule sous les ordures

3

La ville de Tizi-Ouzou est en passe de devenir une poubelle à ciel ouvert avec les monticules de déchets ménagers qui sont éparpillés à travers les quartiers de ce chef-lieu de wilaya. Les agents de la voirie communale ont toutes les peines à maîtriser la situation. Ils sont dépassés par les quantités importantes d’ordures que génèrent les foyers de la ville chaque jour.

Dans la Nouvelle Ville comme le quartier de la Tour et la Cité des 2000 logements, des montagnes de déchets ménagers sont visibles quotidiennement au grand dam des résidents qui doivent supporter l’odeur nauséabonde de cet état de fait qui constitue un terrain favorable à la prolifération de bestioles et autres insectes dans ces dépotoirs. Les ordures n’ont pas été ramassées depuis plus de deux jours alors que les responsables de la mairie ne se soucient guère de cette question de l’environnement et pourtant, elle était l’une des préoccupations majeures durant la période de la campagne électorale. Mais en ces jours de ramadan et avec des quantités importantes d’ordures ménagères, le citoyen ne sait que faire face à ces odeurs insupportable et des restes de nourritures jetés à même la chaussée pour ne pas dire au milieu des artères dans quelques quartiers.

Le citoyen est livré à lui seul devant l’absence d’une politique réelle et efficace qui viserait à éradiquer les décharges sauvages qui envahissent les villes. Les habitants du chef-lieu de la wilaya de Tizi-Wezzu ne sont pas à l’abri de maladies dues au manque d’hygiène dans leurs cités. En passant au centre-ville durant ces soirées du mois de carême, le regard peut être agressé par la multitude de sachets noirs éventrés qui dégagent des odeurs insupportables.

Kamel. S.info

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici