Il était aimé dans la région : Ath Yenni n’a pas oublié Père Garnier

7

TIZI-OUZOU (Tamurt) – L’esprit de tolérance est ancré dans les villages de la Kabylie. Les personnes bienfaitrices ne sont jamais oubliées, quelque soit leur religion, leur langue ou leur origine.

Des habitants d’Ath Yenni prépare activement un vibrant hommage à l’un des pères blancs et instituteur qui a marqué la région des années durant. Il s’agit de Père Garnier qui a marqué des générations entières en Kabylie. Il a formé tant intellectuels et a transmis son savoir dans les villages de la Kabylie.

« Un comité se constitue en présence de citoyens venus de nombreuses régions de Kabylie et pour n’en citer que quelques une, la région d’Ath Yanni bien sur entre autre et de Taguemont Azouz, Tizi Hibel , Ath Irathens, Ath Sâda, Tazmalt en attendant que l’événement soit porté à la connaissance d’autres régions de Kabylie et même au-delà », nous déclara Benzid Djamaj , l’un des initiateurs de cet hommage. Il ajoutera que « la préparation va bon train et dans le bilan, ce comité a, aujourd’hui, énuméré les principaux points pour assurer les conditions qui permettrons le succès de cette manifestation. Nous nous donnerons rendez-vous pour une prochaine manifestation afin d’élargir le cercle des organisateurs et pour planifier et situer d’autres dates favorables qui seront communiquées ultérieurement ».

Notre interlocuteur demande à tous ceux qui ont connu le Père Garnier, et qui ont été en contact avec lui de près ou de loin, désireux d’apporter un concours pour aider au succès de cette commémoration ou à ceux qui veulent se rapprocher pour vivre et participer à cette célébration de saisir ce numéro de téléphone d’un des initiateurs, 06 63 22 89 93.

L’initiative a trouvé un écho favorable à Ath Yenni. Tous les habitants se mobilisent pour réussir l’évènement.

R.Moussaoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici