Après le mandat d’arrêt international contre Chakib Khelil et sa famille : Saïd Bouteflika sera-t-il convoqué par la justice ?

18

ALGÉRIE (Tamurt) – Un régime finissant ne peut que sacrifier des têtes lorsqu’il est menacé dans sa pérennité. C’est le début d’un scénario qui donne des frissons à de nombreux hauts responsables du régime central d’Alger.

Plusieurs affaires sont dans le collimateur de la justice internationale. Condamner Chakib Khelil, l’ex-ministre de l’énergie et des mines, ses enfants, sa femme, son neveu ne rendra pas suffisamment justice aux Algériens qui attendent que d’autres têtes tombent.

Saïd Bouteflika aussi est impliqué dans beaucoup de dossiers de corruption que personne ne peut faire éclater au grand jour. Amar Ghoul dont le nom est intimement lié à des scandales sur les gigantesques projets des travaux publics n’est pas outre mesure inquiété par la justice.

En Algérie, un ministre ou un homme puissant en poste est toujours intouchable sauf si l envie lui prenait de contester les décisions du clan de Oudjda. Or, pour sauver sa peau Saïd Bouteflika a jeté son ancien parrain Chakib Khelil en pâture. Ce mouton noir des scandales de corruption en Algérie a fait oublier l’affaire Khalifa dont le procès devait avoir lieu en avril dernier mais, il a été renvoyé, dans les coulisses et sans le moindre bruit.

Saïd Bouteflika qui était le protecteur de Moumène Khalifa est intouchable sauf si le règne de son frère venait à prendre fin. Dorénavant , même l’officier des services algérien spécialisé dans les scoops sur la santé de Bouteflika, Hicham Aboud, ne peut glisser de phrases incriminant le frère du président dans des affaires de corruption à la dimension de celles qu’il avait promis de révéler à ses lecteurs. Saïd, ce personnage énigmatique, reprend les choses en main depuis quelques semaines, aux dépens du premier ministre Abdelmalek Sellal poussé à sombrer totalement dans les oubliettes du régime. Sera-t-il convoqué par la justice après le mandat d’arrêt international contre Chakib Khalil? L’avenir nous le dira.

Farid D

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici