Alors que l’imam s’entête à rester à son poste : Le comité de village de Tifilkout exigent le départ de l’imam salafiste

9

SOCIÉTÉ (Tamurt) – L’affaire de l’imam salafiste du village Tifilkout, localité d’Illiten, dans la région de Michelet, est loin de connaître son épilogue. L’imam en question s’accroche toujours à son poste en dépit du verdict du comité de village et de celui de la direction des affaires religieuses de Tizi Wezu qui ont décidé de le relever de ses fonctions, à cause des prêches contre les laïques et les athées.

Un communiqué a été rendu public aujourd’hui par les membres de comité de Tifilkout. « Le mercredi 21 Août 2013, la délégation envoyée par les citoyens du village Tifilkout munie de la pétition signée par l’écrasante majorité demandant le départ immédiat de l’imam de la mosquée, et d’une déclaration a été reçue par le directeur des affaires religieuses par intérim de la wilaya de Tizi-Ouzou », a annoncé le comité de village.

Il est précisé dans la même déclaration qu’après « avoir remis les documents, le directeur en question nous a informés que l’imam mis en cause est suspendu de ses fonctions et paraîtra devant une commission. Nous, citoyens du village, réitérons notre exigence qui est celle du départ immédiat et définitif de cet imam et continuerons notre lutte pour combattre le salafisme et l’extrémisme religieux ».

Les villageois de Tifilkout ne veulent pas baisser leur bras et comptent rester mobilisés et uni jusqu’au départ définitif de l’imam terroriste de leur village.

Nassim N

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici