Hosni Moubarak serait innocenté par la justice : La révolution est remise en cause en Égypte

4

EGYPTE (Tamurt) – Le président Hosni Moubarak, renversé par une révolte populaire début 2011, peut bénéficier d’un acquittement général dans le cadre de ces quatre affaires.
Dans la première, le tribunal égyptien a accepté la demande de libération conditionnelle émise par les avocats de cet ancien dictateur arabe.

Ce dernier pourra être lavé de tous les méfaits commandités au temps de son sinistre règne. S’il a été presque jugé comme innocent dans une affaire de blanchiment illicite d’argent, ce président déchu sera fort probablement innocenté aussi dans les procès de “meurtre de manifestants” et “corruption”.

Dans les pays où la démocratie est loin de franchir les frontières, tous les scénarios qui frisent le ridicule sont prévisibles.

Un président qui prônait une dictature féroce sous le fallacieux prétexte de retour au calme et a la sérénité. Ainsi le pays est mis aux enchères entre les islamistes et le retour des pros Moubarek.

Les partisans de l’armée d’un côté, les pro-Morsi de l’autre, les deux tendances ne connaissent pas le mot démocratie. Une troisième tendance peut entrer en scène les prochains jours, avec les derniers développements dans le procès Mobarek. Ce dernier pourrait sortir vainqueur. La révolution qui sera-t-elle remise en cause ?

Farid D

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici