Il a relie tous les services sensibles à l’État major de l’armée, Bouteflika veut disloquer le DRS

20
Les généraux algeriens et la Kabylie
Les généraux algeriens et la Kabylie

ALGERIE (Tamurt) – Le retour remarquable de Bouteflika au devant de la scène avec les rencontres répétitives avec de hauts responsables du pays laisse un avant gout certain sur une atmosphère peu reluisante au sommet. La guerre des clans refait sans doute, surface à la faveur de la prolongation de la convalescence du président.

Les manœuvres du DRS qui aurait déjà choisi son candidat du système aux prochaines élections présidentielles ont irrité Bouteflika. Ce dernier ne veut pas rester inerte devant toutes ces tentatives qui visent à écarter son frère des centres de décisions.

C’est sur ce cas précis qu’il a tout bonnement préféré sortir de sa coquille d’hibernation pour répliquer aux détracteurs de son frère cadet. Bouteflika a décidé de faire un grand lifting dans les institutions militaires et civiles afin de mettre ses hommes de confiance. Il a placé le service de police judiciaire du DRS sous l’autorité directe de la justice militaire qui dépend du chef d’état-major de l’armée. Le DRS vient de perdre aussi un organe très sensible, le service de presse et de la communication de l’armée qui change de main au profit de l’état major de l’armée.

Le service de la presse était dirigé par le colonel Fawzi qui a été « dégommé  » par le président juste à son arrivée de France en juillet dernier. La gestion médiatique de la maladie de Bouteflika est la raison principale qui à coûté le limogeage de cet officier supérieur. Ses affinités avec le directeur du quotidien « Mon journal », Hicham Aboud à qui il a confié une copie du dossier médical de Bouteflika sont pour beaucoup dans cette mise à l’écart.

Un remaniement ministériel peut intervenir dans quelques jours tant le président veut une équipe qui obéit à la lettre à ses directives. Le retour d’Ahmed Ouyahia à la tête du gouvernement est largement pressentie ces derniers jours. D’autres portefeuilles ministériels pourraient connaitre aussi des changements pour remplacer les ministres proches du DRS. On entend parler de remplacement des ministres éclaboussés par les scandales de corruption comme Khalida Toumi qui fait l’objet d’une enquête diligentée par les services sur la gestion douteuse de la manifestation Alger-capitale de la culture arabe. Bouteflika veut changer de stratégie et s’appuyer sur l’état major de l’armée et isoler le DRS pour assurer la paternité de son clan même s’il venait à partir.

Farid D.

20 COMMENTAIRES

  1. n’éssaié pas de cherché loin puisque c la fin du clans boutef comme on dis ns au bled( le serpent quand il veux mourir sort ds la rue ) il seras écrasé par une ou plusieur voiture le clans de boutef il et mal saint pour épolé un président mourrant on plus tout c complise on un dossier contre eux boutef et c 40 voleur

    • boutef accelere les choses bin voyant un mort vivant a la force de gouverner ahkiw bebet . c est la fin des crocodile .les etats uni qui ont investi veulent un gouvernent stable .ce clan d origine marocain ont eu un plan de la france .tout le sejour de boutef a val de grace etait planifier .la france a bien prepare sa feuille de route et la remise a chikhna said .

  2. azul

    je crois bien que cet article est un passe temps pour les lecteurs de tamurt. je ne vois pas une analyse politique vraiment dans le contenu. le drs ou boutef sont des freres et unis contre la nation et le peuple kabyle. je veux qu’ils disparaissent les deux au meme temps. si la guerre des annees 90 entre les militaires et les islamistes n’a fait que renforcer les islamistes et les militaires et les vrais perdant sont les semi-democrates algeriens et la democratie de kabylie. Et on a vu la fin ,ils « islamistes et miltaires  » se sont mis d’accord pour casser du kabyle et la nation kabyle. heuresement la nation kabyle est plus forte parce que ses racines plus profondes dans l’espace et dans le temps.

    La nation kabyle n’est pas interressee par ce jeux politique qui sert à isoler les politiques et les partis politiques plutot associations comme ils aiment les nommer. ils font montrer aux gens d’algerie — je viens d’arreter d’ecrire peuples »au pluriel » d’algerie(parce que le peuple d’algerie ça n’existe pas et les autres peuples personne ne se reclame de peuple a part le peuple kabyle) — et au peuple kabyle que le seul jeu politique se passe entre le drs et l’anp heritiere des terrosites de l’aln et probablement aussi heritiere des terroristes de l’ais.

    vive le peuple et nation kabyle

    vive le gouvernement de la kabylie

  3. Bouteflika , je pensais qu’il est mort ?

    il lui reste combien pour mourir ce type ?

    il est incapable de bouger sa machoir et ce type va destabiliser le DRS , non mais allo quoi ….

    allo Bouteflika vous m’entendez ?

    l’avenir nous dira qui est le meilleur des deux….

  4. C »est le DRS qui vous a  » filé  » ce tuya crevé ou ballon d’essai ! Honte à vous ! Preuve que : tamurt.ino =  » organe de propagande  » du DRS comme : kabyles.net , kable.com, algeriiepatriotique, tsa-algerie.com, lesoird’algerie, com, lematin.dz, liiberte.co, horizons, etc. etc; Quell oppropre !

  5. SVP…Mr le President Da FERHAT accelèrer le processus de lautoditermination de la KABYLIE car boutef prepare un système ROYALE on algerie….. il tien vraiment a mettre son frere au poste de la presidence et je ne veux pas moi personelement trahir nous encètre les rois BERBER imaginè un instant saida boutef et le rois de lllaaalgerie aux mopn dieux….vite vite vite vite un ETAT KABYLE …vive le GGGG PPPP KKKK

    • Le patron du DRS Médiene est un KABYLE , l’ancien patron Kasdi Merbah du temps de Boumedienne était un KABYLE, Alors messieurs ne soyons pas bêtes, il faut un homme juste et honnêtes car parmi chaques peuples il y a des bon et des mauvais.

  6. Les uns et les autres c’est la même racaille,ils bouffent tous dans la même gamelle.Leurs discorde cela les regarde c’est le même innemi ..!nous Kabyles nous devons avancer pour atteindre notre notre objectif; l’autodétermination.Les arabes ils se sont entendu une fois pour toute ,pour ne jamais s’entendre.Notre seul devise c’est agissons ensemble pour faire aboutir notre rêve.

  7. Il n’y a aucune réjouissance ni aucune raison d’être rassuré par cette nouvelle pas nouvelle du tout.
    Ce qu’il va résulter c’est qu’on va faire tomber un diable avec une fourche à 4 dents pour qu’un autre diable, celui-ci avec une fourche à 3 dents reprenne le même flambeau et rajoute une dent à sa fourche dès qu’il le pourra. C’est blanche chéchia et chéchia blanche .

    Ne nous noyons pas dans ces mic-macs typiquement algériens concentrons nous sur notre kabylie et notre propre avenir.

  8. Tous les clans de ce régime ainsi que tous ses partis politiques sans exception constituent une seule malédiction neocolonialiste, imperialiste et anti-Kabyle arabo-allaho-francaise!

    Tirons la chasse vite!!!!!!!!!!!!!!!!

    Vive la Kabylie libre et indépendante!

  9. Franchement,

    Cette discorde entre bouteflika la drs n’est pas aussi mauvaise que ca ! le pire du mal vient des forces obscures, cette drs jsutement. Mais cette division, si elle etait reelle, les neutraliserait mutuellement. La triste verite’ helas est que les choses ne seront remises en place que le jour ou il n’y aura plus de petrole, quand au gaz naturel, il y en a plein d’a travers le monde. Pour l’instant et dans un future proche, le dossier chaud est celui de l’Iran.

    Le monde est occupe’ a encager le seul supporter des mullahs, c.a.d. la Syrie, et au bon moment – tous ses dossiers lugubres seront ouverts, et la drs qui tire des ficelles pour lui ne sera pas la pour le defendre. Il ou son ambassadeur a l’ONU, n’aura meme pass le droit de parole, comme voleur la main dans le sac, pour exprimer la moindre opposition, au duel duel issrael-iran.

    En ce qui nous concerne, sans la drs il a moins de couverture (drs) pour envoyer son armee reguliere faire la chasse au Kabyle – les kabyles souffriront plus de la corruption que de la violence – notre defaillance est la justement.

  10. Bonne dislocation !! Mais, il faut savoir que celui à qui vous imputez cette action, est malade gravement et en principe en convalescence prolongée, n’en déplaise à ceux qui tirent ses ficelles trop voyantes ! A présent, il est handicapé et ceux qui le mettent aussi grossièrement en avant sont des gens sans scrupules et sans morale !!

  11. Le DRS est une  » ORGANISATION CRIMINELLE ET MAFIEUSE « , il faut évidemment s’en débarrasser, mais ce n’est pas le cas à présent. Et , contrairement à ce que dit le texte livré ici au débat, le Clan Mediene-Tatag-Djebar demeure le Clan le plus fort, le plus puissant car arrimé-amarré-accroché au tout puissant DRS, le DRS étant le levier le puissant dans l’Institution militaire (Armée), il contrôle, surveille et muselle l’Armée et toutes les Institutions de l’Etat, domine et opprime la population civile par la répression permanente, le quadrillage systématique, la torture généralisée, enlèvements, les massacres et assassinats politiques et toutes sortes de mises à mort et d’embrigadement par la propagande, l’intoxication et la désinformation…

    Le DRS est le Sommet de la Pyramide du Pouvoir militaro-mafieux, l’Enclave autoritaire principale qui bloque la transition, et asphyxie le pays, le Cœur et le Cerveau du Régime militaire, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition, le Bras politique, la Main de fer des Généraux prédateurs et criminels qui sont les vrais décideurs, qui détiennent le Pouvoir réel …..Pouvoir réel = DRS + Etat-major, Pouvoir formel = Présidence formel = Présidence = Gouvernement. Le Clan Mediene-Tartag-Djabbar est arrimé au DRS / néo-MALG, le Clan Boutef-Kabila-Koudjetti est arrimé à l’ex-MALG 5Assoc. des Anciens du MALG et…)

    Faisons attention à ces rumeurs lancées par le DRS lui-même, aux tuyaux crevés, aux ballons d’essai, au mensonge total….dont la dite Police secrète est accoutumée !

    Déjouons les manœuvres, provocations et manipulations des Maitres gestapiste du DRS !

    Lire mon post / commentaire sur  » tamurt.info  » ( ci-haut à droite, aller vers  » rechercher  » et écrire (copier-coller) : DRS: ORGANISATION CRIMINELLE ET MAFIA TENTACULAIRE

    • Le DRS : « ORGANISATION CRIMINELLE » et « MAFIA TENTACULAIRE ».

      Ceci ressemble à une lapalissade : le serpent demeure un serpent en dépit de ses mues ! Pourtant, c’est une vérité : le Régime militaro-mafieux d’Alger avait procédé à plusieurs reprises à des changements d’appellation pour son « organe répressif » principal. Et ce n’est pas anodin ou sans intérêt, mais plutôt pour brouiller les pistes, et tenter d’atténuer les très mauvaises associations liées à sa nature et son passé amplement criminel et mafieux, comme partout ailleurs dans le monde les officines semblables ont changé de « logo » pour mieux tromper et leurrer. Mais, les observateurs avertis ne se trompent sur la véritable mission de cette « machine à broyer les hommes et les femmes patriotes » de ce pays.

      Le DRS : « organisation criminelle » et « mafia tentaculaire »

      Le DRS n’est pas le DRS s’il ne sème pas la terreur ! Exactement comme la Gestapo. Cette dernière a été définie et qualifiée « organisation criminelle » par le Tribunal de Nuremberg. Ainsi va du DRS, dont la logique principale, la marque spécifique de la dite Police politique du Régime militaro-mafieux d’Alger est « la violence meurtrière permanente ». Ce « modèle gestapiste » de la violence extrême est celui emprunté par toutes les Polices politiques des Régime militaires post 1945, en Europe (Grèce, Espagne, Portugal…) et en Amérique latine (Chili, Argentine,…). Et c’était en fin connaisseur, de l’intérieur même de la « boîte » que Mécili disait en 1962 déjà : « Le MALG va dévorer l’Algérie ! »…..

      Assassinats, massacres, tueries, attentats, rapts, kidnappings, la manipulation massive des extrémistes de tous bords (islamistes, baassistes, séparatistes, régionalistes, etc.), et toutes autres sortes de crimes dans son parcours. Faut-il rappeler aussi qu’à sa naissance, les Généraux français n’avaient ressenti aucune inquiétude : ils savaient que le MALG de Boussouf est conçu pour exercer le contrôle et la surveillance de la société, de la population « indigène ». Et c’était au plus fort de la Guerre d’indépendance que le criminel Boussouf avait commencé ses besognes sanguinaires, ciblant les héros du mouvement libérateur : Abbane, Mellah, Amirouche, Zighout et autres grandes figures de la Résistance contre la barbarie coloniale… La liste est longue de ces Grands Hommes tombés sous les balles et/ou les tortures du MALG, de la SM, puis du DRS. Et combien de mouvements, de protestations ont été cassés, dont la Grève des dockers d’Alger en 1976, le Printemps berbère et ses suites, le Printemps noir 2001et ses 121 victimes, les 250 000 victimes de la Guerre civile, instiguées et planifiée par le Cabinet noir, et mise en pratique par le DRS. Les 20 000 disparus, 40 000 veuves, 300 000 orphelins, 900 000 exilés, xxx 000 milliards de dégâts matériels et logistiques font aussi partie de la comptabilité macabre induite par la » Stratégie de la tension » érigée par les Maitres du DRS (1991-2013)….Cette collection d’horreurs pourra être consignée dans un « Grand Livre noir des Crimes de la Dictature militaire d’Alger ».

      La Police politique a toujours été la « cheville ouvrière » des Coups d’Etat successifs depuis 1956, qui consacrent la victoire et l’emprise du Clan fort. Le Pouvoir dictatorial militaire repose sur un « trépied » : primo, le DRS ; secundo : le Commandement militaire (DRS + Etat-major) ; tertio, les Clans rivaux, unis contre la population civile, (bien que) désunis entre eux, en raison de l’immense butin à partager, le Clan fort étant le Clan le plus fortement amarré/arrimé/accroché au DRS… Le Régime militaire forme un « mouvement d’intérêts communs », selon la formule Wébérienne : ses membres, franges et factions sont animés par des réflexes et des sentiments de solidarité clanique, familiale et idéologico-politique construits durant 50 ans….Pour une nette et meilleure précision sur les termes et les notions, il faut dire que ce sont les Maitres du DRS et les Généraux de l’Etat-major ( la Hiérarchie) qui commandent, et non l’Armée (l’Institution militaire, cadre institutionnel).

      De nos jours, le DRS s’est mué en « mafia tentaculaire », « ramifié » à tous les domaines d’activité sécuritaire, politique, économique, sociale et associative, et tissé sa « toile d’araignée », son quadrillage partout : institutions, associations, entreprises, sociétés, tous les secteurs, à tous les stades et échelons. Ses agents et correspondants ont pour domaines de prédilection : le commerce extérieur, l’import-export, le trabendo, les trafics en tous genres, le proxénétisme, la prostitution, les hôtels de passes, les lieux de débauche, les bars et restaurants, la drogue, le net, les sites, les blogs, les médias, la presse, les radios, partis, associations, le BTP et autres secteurs où ça rapporte énormément d’argent, l’argent comme autre instrument de domination. Le DRS recrute fortement dans les institutions (facs, lycées, hôpitaux, usines, administrations, entreprises) convoitées quotidiennement par les flux importants de populations, ces populations que le Régime militaire considère comme « l’ennemi intérieur », l’ennemi à abattre, et tient à le surveiller, le contrôler, l’embrigader, le terroriser, le régenter et l’empoisonner par la propagande et l’intox.

      Son « système concentrationnaire » constitue la « 49° Wilaya » : bagnes, prisons, redoutes, cachots, caves…..où ses sbires assoiffés de sang pratiquent « la torture généralisée », héritée de triste mémoire, celle des sinistres pratiques d’Aussaresses, Le Pen, Godard, Léger et compagnie …

      Le DRS est « partout et nulle part » ! Partout, du fait de son quadrillage systématique. Nulle part en raison de son organisation et sa structuration secrètes, invisibles, imperceptibles…mais décelables !

      Le DRS est le Pouvoir réel, le Sommet de la « Pyramide du pouvoir », c’est l’Enclave autoritaire principale, la Main de fer des Généraux, leur Bras politique, la Colonne vertébrale et l’Epine dorsale du Régime militaire, son Syndicat du crime, son Fer de lance, son Cœur et son Cerveau, son Centre névralgique, son Mur de soutènement, sa Digue de protection, sa Force d’interposition……contre tout ce qui peut menacer les intérêts de la « caste militaro-mafio-bureaucratique » qui détient le Pouvoir dictatorial, total, intégral, absolu..…

    • on t emmerde FDP de la part du DRS et au nom de tous les bon algerien ! les vrais pas les FDP comme toi en l es voie normalement que sur EL MARARIBIA hhhhhhhhhhhhhhh

    • imbécile ! Jamais tu ne trouveras un français qui te dira qu’il faut dissoudre la DGSE ou un américain qui te dit qu’il faut dissoudre le FBI ou la Cia.
      Les services de renseignements d’un pays sont le pilier du pays tout entier.
      Je ne défends pas du tout le drs, ni une autre institution militaire mais votre réaction épidermique est vraiment puéril.
      Jamais un Israélien te dira qu’il faut dissoudre le Mossad. Tous vénèrent le Mossad et Tsahal en Israël.
      Jusqu’à preuve du contraire, c’est toute la mafia de Bouteflika qui est tombée dans les affaires de scandales et très peu de militaires.
      Si tu descends un peu de ton village, tu verras que les plus grand richards d’algérie ne sont pas les militaires mais ces affairistes de politiciens.

      Réfléchissez avant de dire n’importe quoi

    • On va se débarrasser du DRS pour ramener le mossad et la DGED,afin de permettre à certains zigotos de réaliser leurs fantasmes!Awah toujours en retard.Le monde évolue trop rapidement pour les  »Autochtones » lol

  12. Le DRS est derrière tout ce qui se passe dans cette colonie française qu’est l’angerie de mes deux.

    Alors, arrêtez de nous prendre pour des cons! Un mort vivant ne peut disloquer que sa terma!

    A bas l’intox et la pollution colonialistes!

    Vive la Kabylie independante!

  13. Voila la liste des nouveaux ministres recuperes sur l’internet: Khalida a toujous son poste mais d’autres KDS comme Lamamra et , Benuyounes ont de bon postes:

    Le général Gaid Salah : Vice ministre de la défense et chef d’état major
    Ramtane Lamamra : ministre des affaires étrangères
    Tayeb Belaiz : Ministre de l’intérieur
    Amar Ghoul : ministre des transports
    Tayeb Louh : ministre de la justice
    Madame Boudjemaa Dalila : ministre de l’environnement et de l’aménagement du territoire
    Madame Derdouri : ministre de la poste et des télécommunications
    Amara Benyounes : Ministre de l’industrie
    Chiali : ministre des travaux publics
    Mohamed Mebarki : ministre de l’enseignement supérieur
    Abdelwahab Nouri : ministre de l’agriculture
    Abdelmalek Boudiaf : ministre de la santé
    Nourredinne Bedoui : ministre de la formation professionnelle

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici