Remaniement du gouvernement algérien : qui se cache derrière ?

9

CONTRIBUTION (Tamurt) – Le 11 septembre 2013, un communiqué laconique de la Présidence algérienne annonce que le Président algérien a procédé à un important remaniement du gouvernement. A la lecture de la liste de la nouvelle équipe gouvernementale, on constate que ce remaniement est d’une grande ampleur.

13 ministres, dont tous les détenteurs des ministères régaliens quittent leur maroquin. On constate également que des proches du Président Bouteflika ont été nommés à des postes stratégiques, notamment à l’Intérieur, à la Justice et à la Défense.

Le premier, dirigé par Tayeb Belaiz, aura pour charge d’organiser les présidentielles et de reconstituer le « système Zerhouni » au sein de son département. Quant au second, dirigé par Tayeb Louh, sa principale mission sera
d’étouffer les affaires de corruption, dont celle de la Sonatrach, d’assurer l’impunité aux amis du cercle présidentiel mais aussi relancer la répression des adversaires en collaboration avec son collègue de l’Intérieur.

Il est à noter que ce remaniement gouvernemental survient après des changements opérés au sein du Département de Renseignements et de Sécurité (DRS), auquel la presse prête le pouvoir de donner le feu vert à toute nomination ainsi que des ajustements opérés au sein de l’armée.

Face à tous ces bouleversements majeurs sur la scène intérieure algérienne, une question légitime se pose : Qui est l’artisan de tous ces changements ? Bouteflika, son propre entourage qui aurait repris la main ou l’armée ?

Il est vrai qu’avec tous les changements au sein du FLN et les ajustements opérés au sein de l’armée, le Président Bouteflika vient de mettre en place un dispositif lui permettant d’avoir le contrôle total sur la prochaine présidentielle. Or, les graves problèmes de santé de Bouteflika ont fragilisé l’hypothèse d’un quatrième mandat, voulu par ses partisans et il est donc pratiquement acquis qu’il ne se représentera pas en 2014.

Aussi, devant cette donne, on peut affirmer que les dernières initiatives du Président algérien peuvent traduire sa volonté de peser sur le choix de son successeur en 2014 en le verouillant par le contrôle du FLN, par la diminution des pouvoirs du Général Médiene, le tout puissant patron des Services algériens, le renforçement de ceux du Chef d’Etat-Major de l’armée algérienne, le Général Ahmed Gaïd Salah, et la nomination de proches à tous les postes stratégiques du gouvernement.

Mais au regard de l’état de santé précaire du Président Bouteflika, il semble extrêmement peu probable que tous ces chamboulements sur la scène intérieure algérienne soient de sa propre initiative. Le Chef de l’Etat algérien n’est plus apte physiquement et intellectuellement à prendre de si importantes décisions. Donc, il est pratiquement sûr que l’artisan de tous ces chamboulements soit une partie de l’armée, avec à sa tête le Général Ahmed Gaïd Salah, qui a réussi le tour de force de diminuer les pouvoir du Général Médiene en l’amputant de trois importantes directions à savoir l’information, la sécurité de l’armée et certains pouvoirs de police judiciaire qui se retrouvent sous sa coupe. Un coup de force qu’il a pu réussir avec la complicité du frère du Président Bouteflika, Saïd, Conseiller à la Présidence de son état.

Au final, il est exclu de penser que le Chef de l’Etat algérien ait repris en main les affaires du pays, mais d’affirmer plutôt que son entourage proche et une partie de l’armée viennent de s’accaparer le pouvoir afin de préparer la présidentielle de 2014 à leur seul avantage. D’où la seconde question qui se pose logiquement. Quelle sera la réaction de l’autre partie de l’armée, du Général Médiene et des
laissés pour compte du FLN ?

Autre question : assisterons-nous à un nouveau « banquet des loups »
pour la présidentielle algérienne programmée pour 2014 ?

Farid Mnebhi

9 COMMENTAIRES

  1. les journaux menteur occupent les esprits des algeriens .le journal le plus terrible c le TSA il travaille pour la CIA.il faut un vrai treblement de terre pour ce pays d ordure.

    • Témoignage suspect
      Je lis toujours avec plaisir les articles des journaux des sites kabyles notamment Tamurt.info, dont la ligne éditoriale, me semble-t-il, est l’émancipation de la Kabylie. Mais je suis désolé de retrouver régulièrement les articles de ce monsieur Farid Menebhi., C’est sans conteste un agent du Makhzen marocain dont la politique anti-amazigh est identique à celle du gouvernement arabo-islamiste d’Alger.

  2. Un régime colonial qui a pris le pouvoir avec les chars de la France et qui se maintient au pouvoir grâce a la France, il faut être un ane pour ne pas comprendre que les anegeriens se font toujours colonisés par la France avec la pilule magique Allah et Mohomerde.

    Vive la Kabylie indépendante!

  3. Peut etre le prochain mois de Mai sera un virage important et sera le debut de la fin de l algerie.
    Peut etre que ces monstres vont s entre- tuer entre eux, peut etre la guerre meme.les signes on les voit maintenant et on les a deja vu.ils nous ont assassine humilie emprisonne appovris et exclus…leur system c est comme un scorpion, quand il est encercle par le feu et n’a aucune chance pr prendre la fuite…il se suicide en retournant sa queue vers son propre corp et se pique et meurt.c est la nature.
    Que Dieu protege les inocent et tout_es ceux et celles qui n ont jamais participe a encourager leur system diabolique.
    Il n y a que la verite qui triomphe a la fin tres tot ou trs tard la verite jaillira.

    Tanmirt

  4. Que peut-on attendre d’une république bananière, sinon que du vent pollué. En opérant à des modifications dans les structures (DRS) et à des changements dans la composante humaine de la pyramide des parrains, ce système ne se soucie guère de la misère de son peuple, mais veut avant tout assurer sa pérennité. Cette opération de toilettage « déguisé » va dans le sens du renforcement d’une domination exclusive et du bâillonnement du peuple. Que le déluge les emporte, sauvons la KABYLIE, construisons une muraille à la frontière et tournons le dos à ces rapaces. Votre frère Kabyle.

    • ce système ne se soucie guère de la misère de son peuple? qui ce que tu a attend du système rentier usé par longues années de règne en tout cas pas une chèvre volante!
      Ce n´est pas les etats qui font les peuples, mais les peuples qui s´organise sous une forme de l´ ETAT afin de se déparatger justiciablement .

  5. Je l’ai dit et je le répète, tant que ces bourreaux demeurent au pouvoir, l’Algérie ne connaitra jamais de beaux jours. Ce sont tous des voleurs sans scrupule, ils ne pensent qu’à eux-mêmes. Les arabes sont les ennemis de la vie, c’est simple: il suffit de regarder ce qui se passe dans TOUS les pays arabes…un arabe peut massacrer toute une génération rien que pour demeurer au pouvoir !!!!!!!!!

    • le plus beau c’est que la plupart d’entre eux sont origine du MAROC et TUNISIE et je dirais meme EGYPT .
      pour les retirer du gouvernement ils leur faut une guerre directe pas de diplomacy ,l’arabe ne vivra jamais avec diplomacy mais le BATON et le DEBOUZ.
      voila comment marche l’arabe . dit moi t’a deja vu un arabe ouvert a toute idee ?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici