Un braquage spectaculaire – 200 millions dérobés au bureau de poste de Voudjimaa

1

Quatre individus armés ont braqué ce matin, vers 10 heures, le bureau de poste de la localité de Voudjimaa, à 25 km au nord de Tizi-Ouzou. Selon des témoins oculaires qui ont assisté à la scène, les assaillants étaient à bord d’une voiture de marque Peugeot 205 de couleur noir.

Trois braqueurs, munis de fusils-à-pompe, se sont introduits subitement à l’intérieur de la poste, tandis que le quatrième est resté dans le véhicule. Les dizaines de clients et les trois fonctionnaires ont été sommés de se mettre à plat-ventre. Les malfaiteurs, qui ont agi à visages couverts, se sont emparés alors du coffre-fort qui a été ouvert par l’un des fonctionnaires.

Une somme de plus de 200 millions de centimes a été prise par les braqueurs. Leur attaque a durée environs 2 minutes seulement. « Ce sont des professionnels. Un seul d’entre eux a parlé à deux reprises. La première fois pour nous ordonner de nous mettre à terre et la deuxième fois pour exiger du postier d’ouvrir le coffre-fort. Il parlait en langue arabe mais je pense que son accent est un Kabyle », nous a déclaré l’un des clients pris en otage ce matin à Voudjimaa.

Les auteurs du hold-up spectaculaire ont pris la fuite à bord de leur véhicule vers la direction de Tigzirt et ils se sont évaporés dans la nature. « Personne dans la région ne possède de telles types d’armes. Les fusils-à-pompe sont généralement octroyés par l’état à des éléments de Groupes de Légitimes de défenses (GLD) ou au corps de la garde communal », nous fera remarquer notre interlocuteur. Ce n’est pas pour la première fois que la localité de Voudjimaa connait un braquage. En 2010, une pharmacie a été attaquée en plein jour au chef-lieu communal. « Tous les malfaiteurs de la Kabylie rôdent dans notre région à cause des lieux de débauche qui se trouve dans les hauteurs de Voudjimaa. La prostitution se pratique au vu et au su de tout le monde », prcise un habitant de Voudjima.

R. Moussaoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici