Enième report du conseil des ministres : Bouteflika fait faux bond à ses valets

4
Gouvernement algerien
Gouvernement algerien

ALGÉRIE (Tamurt) – Encore une fois, Bouteflika qui devait présider le conseil des ministres, a fait faux bond. Il n’a pas jugé utile d’annoncer cette annulation avant la tenue de la rencontre, c’est dire la considération qu’il a pour ses congénères. Des sources proches du gouvernement affirment que tous les ministres ont répondu présent à la convocation sans savoir que Bouteflika avait décidé de ne pas prendre la peine de venir.

Ils se sont confinés dans la salle comme de bons élèves, attendant plusieurs heures, le Président ou plutôt son fantôme. Ce dernier n’est finalement pas venu, comme il fallait s’y attendre. Nos sources disent que certains ministres n’ont pas pu accepter cette énième absence de Bouteflika. Certains l’ont même critiqué de manière virulente, affirment nos sources.

Dans un pays où tout peut arriver, rien d’étonnant de la part d’un président de considérer ses ministres comme de simples pantins. Il les utilise comme de simples jouets sinon comment expliquer ces reports successifs de la réunion du conseil des ministres, une rencontre indispensables à la veille de chaque rentrée sociale.

Le citoyen ne s’attendait pas à autre chose de la part d’un président hémiplégique qui continue à décider de l’avenir de pays. Force est de constater que la loi de finance complémentaire n’a pas été signée alors qu’elle est plus que primordiale pour les prévisions budgétaires d’un pays. Les décideurs démontrent une fois de plus, que leur souci n’est en aucun cas celui du peuple. Au contraire, le citoyen demeure leur dernière préoccupation.

Des institutions à l’arrêt et un président en convalescence prolongée dans un pays gérée de manière hasardeuse sans planification, ni sens d’organisation. Un pays gouverné par un homme invalide, sur un fauteuil roulant sans possession de toutes ses facultés d’ailleurs à savoir si un jour il les possédait, ne peut que fonctionner bancalement. Devant ce désordre généralisé, le front social est sur un volcan qui ne demande qu’à entrer en éruption. Les enseignants sont en ébullition avec des actions en perspective, les avocats, les travailleurs communaux. Pour les décideurs, ces annonces ne semblent pas être des menaces sérieuses à prendre en considération, ils essayeront comme à l’accoutumée de les contourner par des décisions qui peuvent atténuer la révolte sociale.

Farid D

4 COMMENTAIRES

  1. Bouteflika ne reviendra jamais sur le fauteuil de la présidence ,il est condamné par cette maladie ,d’ailleurs je l’ai vu dans un songe ,c’est comme il était dans une prison ,donc j’ai compris que cette maladie l’a condamné jusqu’à sa mort ,alors que Mr Bouteflika doit se repentir devant Dieu Créateur en donnant la liberté d’adoration au peuple de Dieu .
    Jésus a donné sa vie sur la croix a Golgotha pour que Mr Bouteflika soit sauvé des mains du diable ,mais Boutef ne veut pas écouter la voix de Dieu ,alors il veut trouver son ami Nahnah en enfer pour discuter de la situation de Zbarbar .

  2. azul

    Cet espace qu’on appelle algerie ne peut pas etre un pays . on doit le nomme le territoire algerie. un pays doit disposer d’un territoire,un peuple,et un pouvoir politique.

    Les ministres algeriens ! deja eux meme ne savent pas s’ils sont ministres ou simples employés.d’ailleurs c ‘est comme le president ,il est là symbloliquement puisque il sait qu’il est illegitime et illegale

  3. Ceux qui veulent maintenir Bouteflika au pouvoir ne sont que des escrocs qui cherchent encore et encore à assouvir leur soir de richesse (mal acquise ). Le peuple , ‘ils s’en moquent .
    Il faut agir au moins par des dénonciations pour une prise de conscience collective.

  4. Lors du procès à Rome, un juge a demandé à Jugurtha comment il faisait pour soudoyer les fonctionnaires et les légionnaires romains.
    Jurgurtha a répondu que même Rome est à vendre, il manque juste un acheteur.
    c’est exactement la même situation pour cet espace que vous appelez Algérie.personne n’en veut!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici