A l’occasion de la célébration de son cinquantenaine : « Le FFS est toujours un parti d’opposition »

9

ALGÉRIE (Tamurt) – Les responsables du Front des Forces Socialistes (FFS) ont enfin donné signe de vie. Ils se sont manifestés hier à l’occasion de cinquantième anniversaire de la création du parti. En plus d’une conférence tenue avant-hier au siège de ce parti à Alger, un meeting a été organisé aujourd’hui dans une salle à Alger, en présence d’une foule nombreuse.

Un vibrant hommage a été rendu aux martyrs du soulèvement populaire Kabyle de 1963. Les intervenants, notamment le tout nouveau premier secrétaire, Ahmed Betatache, ont préféré ne pas s’étaler sur l’actualité politique de l’Algérie. Le premier secrétaire s’est contenté de réaffirmer que son parti, le FFS, est toujours dans l’opposition. « On négocie pas avec le pouvoir pour des postes au sein du gouvernement. Si un jour on décide de mener des pourparlers avec le pouvoir, ça sera avec un ordre du jour bien défini, en public et pas catimini comme veut faire croire la presse de ce pouvoir et certain partis politiques qui ne sont que les porte-paroles du régime », dira Bétatache.

Les responsables du FFS n’ont soufflé aucun mot sur les prochaines présidentielles, ni sur l’absence abusive du chef de l’état, Bouteflika. Le FFS garde toujours un silence qui a intrigué même les militants les plus anciens et les plus fidèles. « Le FFS ne veut pas s’opposer frontalement à Bouteflika pour plaire au DRS comme le font les soi-disant opposants. On s’oppose au régime entièrement, pas seulement au clan de Bouteflika ou au clan du DRS », tenta d’expliquer un député du FFS. Un argument qui ne peut guère convaincre.

Notons que lors de ce meeting, l’assistance était composée entièrement de Kabyles. Le FFS est un parti régional qui n’a jamais dépassé le seuil de la Kabylie. Personne ne veut de ce parti en dehors de la Kabylie, mais ses responsables continuent toujours à faire croire, 50 ans après, que le FFS est un parti ancré dans toute l’Algérie. Par ailleurs, comme annoncé par Tamurt.Info, Hocine Aït Ahmed ne s’est pas déplacé à Alger, comme cela à été annoncé par plusieurs titres de presse.

Nassim N

9 COMMENTAIRES

  1. le ffs est dans l’opposition aux aspirations du peuple et il y laissera des plumes car on ne peut pas tromper tout le monde,tout le temps.A suivre.

  2. ….PARTIS FOUTUS, OPPOSITION NEUTRALISÉE, BATTUE PAR KO !…..

    Tous les partis sont foutus, battus par KO par le DRS. L’Opposition est complètement neutralisée ! Les partis,corrompus et caporalisés, roulent pour les divers Clans et Cercles ou Factions qui composent la Junte militaire au pouvoir. De ces partis, il ne reste que des khobzistes  » attirés irrésistiblement par la mangeoire « , qui n’attendent que les échéances électorales pour candidater, et profiter à fond du  » système militaro-mafieux « , corrompu et corrupteur / manipulateur : 3500€/mois (dé-putes), les commissions occultes, les trafics en tous genres, la fraudes généralisée, les hôtels et lieux de débauche pleins de salopes toutes jeunes et fraiches…..

    De nos jours, aucun parti ne s’oppose réellement aux Pouvoir militaire ( qui est « l’Ennemi commun), tous s’en accommodent, et ne se contentent que de faire quelques mots sur  » les modalités de fonctionnement du régime « , mais jamais une attaque radicale et directe pour dénoncer et condamner « l’autoritarisme, la répression permanente, le mépris de l’individu et de la collectivité, la corruption généralisée, les assassinats politiques et les massacres, le Terrorisme d’État…. » qui sont les caractéristiques du Régime militaire en place depuis 62….

    Effectivement, il ne reste plus rien du FFS ! Ni le parti, ni le symbole ! Mais en fait, y’a t-il réellement un parti d’opposition ? Non ! De tous ces partis, il ne reste que des staffs, des directions, des gorilles, des khobzistes et matérialistes, qui ne cherchent que leurs propres intérêts, et ceux du Clan mafieux pour lequel ils roulent….Sa  » stratégie participationniste « , collaborationniste, électoraliste l’a amené dare dare dans le Clan Boutef-Koudjetti(ex-MALG), le RCD roule pour le Clan Medienne-Tartag-Djebbar(DRS=néo-MALG), les partis roulent pour les divers Clans mafieux du Pouvoir dictatorial militaire…….

    Il faut dire que les vrais décideurs, les Généraux criminels et prédateurs, ne sont pas prêts d’accepter des partis, associations ou journaux  » autonomes et indépendants  » des Officines, Clans et Cercles de la Junte militaire……Et pour l’heure, il n’y’a pas de force oppositionnelle capable de renverser la donne. Et que toutes les mouvances politiques sont débordées par leurs  » extrémistes « . C’est ce qui fait que  » l’écartement des positions  » entre les diverses mouvances politiques est tel qu’il est, pour le moment, quasi impossible de trouver le « juste milieu, la ligne médiane, la voix de la raison  » à même de trouver les  » compromis, ententes, coordinations  » nécessaires à la construction d’un Grand Pole Oppositionnel , démocratique, laïc, moderniste et progressiste, capable d’affronter  » directement, radicalement et farouchement  » le Pouvoir militaro-mafieux des Généraux sanguinaires et prédateurs

    FFS, RCD, UDR, TAZ, TARR, Berr, Herr, Hum….tous les partis sont  » dans le rang, dans le giron  » du Pouvoir militaire en général, et chacun pour un Clan mafieux en particulier. L’Opposition est neutralisée, battue par KO, la division est totale, nous avons affaire à des  » agitateurs  » qui, donc ne sont ni opposants, ni démocrates, ni laïcs, ni modernistes, ni progressistes, bref. Comme les Généraux au pouvoir, ces  » agitateurs  » ( et non des opposants) n’ont aucune stratégie, aucun plan de sortie de crise, aucune stratégie pour l’avenir !!!!

    Et la Dictature continue !

  3. azul

    Ces jours-ci,on voit beaucoup dans la presse des articles sur le ffs, ça nous eclaire bien le pourquoi de 50ans d’opposition de ce dictateur nommé historique. pour moi il est l’autre face de la dictature de benbella ,boumedienne,chadli et la periode des militaires »boudiaf,kafi,zeroual et bouteflica ».
    SON role principale etait d’empecher les autres forces de s’organiser et mener un combat democratique,il s’est posé comme le detenteur du combat democratique et des droits de l’homme et il a une responsabilté devant l’histoire et l’avenir lui reserve :le vomissement juste à entendre son nom.

    IL avait joué ce role dans la crise berberiste de 49,il avait joue ce role a la crise de 62 avec beaucoup de sang des innocents et il avait joué ce role en 92 encore du sang,et il avait biensur joué ce role aux elections de 99 en se retirant avec aussi beaucoup de sang verser par de jeunes kabyles en 2001 par des balles de l’armée algerienne de ait ahmed.

    j’ai entendu qu’ils parlent « at ufafes » que leur nation utopique l’algerie biensur est dans une situation du milieu des 1830 ou dans une situation des preparatis de 1954, alors dans tout le seul resultat pour les gens d’algerie :c’est le sang et la soumission plutard. apres 1830,il yavait des revolte de abdelkader,fadhma n ‘soummer,chikh amokrane etc…avec beaucoup de sang et d »orphelins et de veuves et de la soumission au finale. apres 54,il yavait la guerre avec du sang,d’orphelis et de veuves et le resultat la soumission pendant deja plus de 50ans aux neo-colonialisme algeriens.

    La nation kabyle et le peuple kabyle n’est toujours pas admis dans le logiciel des at ufafes et at urcidi, nous » tiqvayeliyen akw d’iqvayeliyen » nous avons donné le serment de ne jamais oublier le sang de kabyles verser en 63 et 2001 sous les balles de l’armée algerienne. L’algerie et l’unité algerienne n’est pas faite pour le bonheur de la kabylie et du peuple kabyle; alors vivement la dislocation de cette algerie aux regimes hitlerien,naziste , satliniste et arabo-baathiste.

    VIVE LA NATION KABYLE,VIVE LE PEUPLE KABYLE ET VIVE LE GOUVERNEMENT DE LA KABYLIE.

    bonne lecture

    • Le FFS crois avoir trouver l’issu de changement en donnant corps et âme au régime. le FFS est un parti Kabyle régional 99 % des ces militants et cadres sont Kabyles A YAGI DAYEN IBANEN, donc pour les décideurs ont déjà toutes les informations concernant ce parti, c a d ils ont l’œil pointer sur les cadres qui dirigent ce parti, car avant tout ils sont Kabyles (KDS a surveiller). si le FFS se dit parti national AYAGI TIKERKAS D-lekdeb. c’est juste pour tremper l’opinion, une expression chère aux décideurs (NATIONAL), mais au fonds ils savent eux aussi que c’est faux. l’opposition désigne l’ensemble des mouvements qui contestent les décisions des détenteurs du pouvoir, c a d le FFS n’a même pas les moyens de s’opposer a quelconque décisions qui viens des décideurs. meme les autres partis qui siègent au parlement n’envisagent pas de faire alliance avec un parti Kabyle !! meme le RND qui avait une tete Kabyle a fini par partir en douceur bien sur. inays MOHIA quant meme dileghman inella maci d-ighyal! pour finir mon commentaire un Kabyle il lui faut une nation pas d’autre solution ni FFS ni RCD leqbayel d-waaraben maci datmaten dit MATOUB.

  4. PAUVRE KABILES UNISSEZ -VOUS ARRETTER DE CRITIQUER VOUS MEME SOYEZ TOUS KABILE JE ME DEMANDE C’EST QUOI LE BUT DES [KABILE] .
    LE JOUR OU VOUS GAGNIER L’OS APRES LA VOUS POUVEZ VOUS MORDRE QUI AURA LE COTE VIANDE .SINON POUR LE MOMENT C’EST DEJA FOUTU CAR L’ETAT ALGERIENNE ARABOISLAMIC A BEL ET BIEN REUSSIE LE COUP DE FAIRE DES KABILE LES ENNEMIES D’EUX MEME . REGARDER-VOUS EN FACE .
    AVANT DE DIRE OU DE FAIRE QUOIQUE CE SOIT .

    • Le FFS est un parti d’opposition …à la libération du peuple kabyle.Le FFS en misant sur l’unité de l’Algérie a perdu sur les deux tableaux:Algérie et Kabylie.L’Algérie arabo-intégriste dans sa descente aux enfers entraîne la Kabylie avec elle,avec l’arabisation et la ré-islamisation (version intégriste) forcée des kabyles
      En voulant jouer les gladiateurs de  » l’Algérie démocratique » FFS et RCD ont fini par perdre même la Kabylie.

  5. « … On s’oppose au régime entièrement, pas seulement au clan de Bouteflika ou au clan du DRS », tenta d’expliquer un député du FFS. Un argument qui ne peut guère convaincre… »

    Ay Nassim, « Ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend a faire la grimace » – ils savent de quoi ils parlent, bouteflika et toufik sont les 2 faces de la meme piece. Pour le bouteflika soit la ou il est, il a bien fallu qu’on en veut et que lui soit d’accord. Les interets convergent, tout le reste suit. Il faut bien merger les 2 faces afin qu’il n’y ait plus de confusion, quand a qui touche les commissions des marche’s. Du coup les Italiens se croient copains avec la drs mais pas avec bouteflika qu’ils denoncent – Mais en denoncant l’un on denonce necessairement l’autre, car la difference n’est qu’en terme de tenue, certainement pas en termes d’argent et d’interets. Ils savent aussi que s’ils disent quoi que ce soit, ils auront les algeriens sur le dos, car les algeriens contrairement aux kds savent et sont clairs qu’il y l’Algerie d’un cote et la Kabylie de l’autre – Puis les touaregs comme 3eme pion, qui sont la victime de tout le monde qui se battent le droit de spoiler leurs richesses. Il est temps que les Kabyles se retiennent et laissent les algeriens decouvrir leur propre regime. Pour notre part, on se doit de nous retenir de toute implication dans leurs affaires politiques, a commencer par leurs pseudo-elections. Quand ils decideront d’en finir, la nous pourront les aider.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici