Suite multiples agressions de citoyens : Les habitants d’Ath Yenni dénoncent l’insécurité

4

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Toutes les localités de Kabylie se plaignent de l’insécurité. Un autre rassemblement de citoyens de la région d’Ath Yenni a été organisé hier devant la Cour de justice de la ville de Tizi-Ouzou pour réclamer des autorités de mettre fin aux agressions et aux actes de banditisme.

Ce sont les villageois de Taourirt Khelf qui ont initié cette action de protestation pacifique. L’agression le 30 septembre dernier d’une personne âgée au village a provoqué une onde de choc au sein de la population de la région. Trois malfaiteurs ont en effet agressé une femme de 65 ans dans la rue. Ils lui ont arraché sa chaîne et ses bagues en or, après l’avoir gravement blessé. Alertés par la victime, les villageois se sont mobilisés à leur tour. Ils n’ont pas mis de temps pour aller à la recherche des voleurs. Une heure après cet énième acte de banditisme, les trois malfaiteurs ont été arrêtés. Les biens volés ont été récupérés. Les citoyens de ce village ont par la suite remis les trois voleurs à la justice, mais ils ont décidé d’initier un mouvement de protestation le jour de leur présentation devant le procureur de la république de Tizi-Ouzou.

Les villageois exigent l’amélioration des conditions sécuritaires d’abord et des sanctions et punitions sévères contre les malfaiteurs les bandes de voyou qui agissent dans les villages et les contrées les plus éloignées de Tizi-Ouzou.

Mokrane Benaï

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici