Le concours est ouvert aux jeunes filles : Miss Kabylie, et l’arnaque continue

14
Miss Kabylie 2013
Miss Kabylie 2013

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Pour certaines personnes, tous les moyens sont bons pour s’enrichir. Même l’honneur des femmes Kabyles en est un. Un certain Mourad Aït Ahmed et son épouse (aucun lien de parenté avec Hocine Aït Ahmed), ont trouvé l’ingénieuse idée d’organiser chaque année le concours de Miss Kabylie. Le couple escroc profite de la naïveté des jeunes filles Kabyles pour s’accaparer de subventions financières et de l’argent des publicités de certaines entreprises privées.

Les jeunes lauréates, à qui Mourad et sa femme promettaient monts et merveilles, sont tout simplement bernées et menées en bateau. Les organisateurs qui se sont accaparés du concours Miss Kabylie ne tiennent pas leur promesses. Ils se servent de Miss Kabylie et des dauphines pour bénéficier de certains privilèges dans les administrations.

Pis encore, le couple exerce même des chantages sur les miss. Celles de 2010 et 2011 ont révélé dans la presse que les deux organisateurs proposent même les lauréates aux hommes d’affaires et aux hommes politiques. « On m’a promis un voyage au Canada, mais en fin de compte avec la condition d’y aller avec un sénateur. C’est une forme de chantage qui ne dit pas son nom. J’ai refusé », a révélé à la presse une miss Kabylie, au quotidien El Djazaïr- News plus exactement.

Le couple continue à organiser cet évènement en dépit de l’éclatement de plusieurs scandales. Des centaines de filles sont victimes de leur arnaque. La plupart n’osent même pas le dénoncer par peur de représailles de leurs parents. Une candidate a révélé à Tamurt.info que le couple excelle même dans la prostitution et le proxénétisme. D’ailleurs rien d’étonnant de voir la Maison de la Culture subventionner cet événement.

Ce Mourad Aït Ahmed est libre d’organiser ce qu’il veut, mais il n’a aucunement le droit de s’accaparer de l’appellation « Miss Kabylie », pour déshonorer les jeunes femmes Kabyles et de salir toute une région qui est le symbole de la dignité et du courage depuis la nuit des temps.

Ces derniers temps, pour éviter d’autres scandales, Mourad Aït Ahmed prend le soin d’organiser son concours loin des médias et de la presse.

Les deux escrocs ne se limitent pas uniquement à Miss Kabylie. Ils sont escrocs même dans la politique. La femme de Mourad Aït Ahmed a été élue à l’APC de Tizi-Ouzou sur la liste FFS, mais elle a trahi ce parti pour s’allier au RCD. Un siège qui a permis au RCD de prendre cette commune. Il reste seulement à savoir en contrepartie de quoi ! Femmes ou argent ?

Nassim N

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici