Le maire de Tizi-Ouzou agresse un citoyen

8

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les maires en Kabylie, toute tendance politique confondue, deviennent des administrateurs une fois élus. D’autres voire même des barbouzes. Un citoyen de la ville de Tizi-Ouzou qui a rencontré dernièrement le maire de cette ville, Ouahab Aït Menguellet, pour lui revendiquer ses droits a eu la surprise de sa vie. Il a été bousculé et même agressé.

C’est la victime elle-même qui a pris attache avec notre rédaction. Selon ses dires, le maire l’a même menacé. Un comportement indigne d’un premier magistrat d’une municipalité. Des témoins de la scène ont affirmé que le citoyen agressé se serait mal adressé au maire et l’aurait même harcelé verbalement. Malgré tout, aucune raison ne doit pousser un maire à se comporter de la sorte. Le premier magistrat d’une municipalité se doit d’être un exemple pour tous les citoyens. Surtout qu’Ouahab Aït Menguellet est élu sur une liste d’un parti politique Kabyle, le RCD en l’occurrence, qui est très respecté dans la région.

Les maires en Kabylie subissent en effet des pressions terribles par les citoyens. Les manques sont énormes. La bureaucratie a atteint des proportions alarmantes. Les élus n’arrivent pas à faire face à tant de réclamations et de sollicitation. L’inverse se produit aussi parfois d’ailleurs. Bon nombre d’élus sont insultés et intimidés par des citoyens.

Mokrane Benaï

8 COMMENTAIRES

  1. Azul
    Ouahab Ait menguellet est connu pour son comportement correct à Oran , à la ville des genets , à At Budrar , à Labdhahi(At Wagnun ) et au niveau national .C’est un éducateur avant tout, car il a entrainé plusieurs générations dans la discipline de Judo. Il respecte tout le monde et très serviable. Mais , en Algérie, ou les voyous imposent leurs dictat , lorsque quelqu’un t’agresse , tu dois lui donner une bonne leçon et le remettre à l’ordre en prenant exemple de Monsieur avec un Grand M Dda Lwahab At Mengellat . Puisque l’état ne veut pas assurer la protection des citoyens et des élus , c’est à eux d’assurer leurs propre sécurité. Ad yarham Rebbi Afud ik yeslen a Dda Lwahab, A Y Abudrar ahrur mmis n Yergazen. Personnellement , j’ai été son voisin à Tizi-Ouzou , il était un citoyen exemplaire , un Argaz n yisegh au sens propre du mot.
    À l’exemple de Dda Lwahab , il y avait un gynécologue exerçant à l’hôpital Mustapha d’Alger, un jour comme d’habitude , il s’est rendu la matinée à l’hôpital. En arrivant devant le portail, le gardien veut l’empêcher d’entrer en l’agressant verbalement. Ce professeur est descendu de sa voiture et lui a donné une raclé , ensuite s’est rendu dans son service. Ce Professeure n’est autre que Hamid Ait B qui posséde un cabinet à la rue Michelet à Alger, comme par hasard , il est de Ait Ali Uharzun de Taghiwant At Budrar.

    Kamal At Lhaj Uxemmu

    • merci pour ce commentaire je connais mr ouahab ait menguellte il est exemplaire meme il est du rcd moi du mpa sa familles a enfanté que des hommes des vrais bon courage wahab

    • merci pour ce commentaire pour ce mr ouahb c’est homme exemplaire sa familles a enfanter que des vrais hommes meme il est du rcd moi du mpa je suis fiere de lui bon courage wahab

    • Merci pour la mise au point. wahab est un sage, s’il reellement il a agit comme rapporté , a mon avis c’est peu pour une offense de la part de ce soit disant citoyen.

  2. Azul
    Ouahab Ait menguellet est connu pour son comportement correct à Oran , à la ville des genets , à At Budrar , à Labdhahi(At Wagnun ) et au niveau national .C’est un éducateur avant tout, car il a entrainé plusieurs générations dans la discipline de Judo. Il respecte tout le monde et très serviable. Mais , en Algérie, ou les voyous imposent leurs dictat , lorsque quelqu’un t’agresse , tu dois lui donner une bonne leçon et le remettre à l’ordre en prenant exemple de Monsieur avec un Grand M Dda Lwahab At Mengellat . Puisque l’état ne veut pas assurer la protection des citoyens et des élus , c’est à eux d’assurer leurs propre sécurité. Ad yarham Rebbi Afud ik yeslen a Dda Lwahab, A Y Abudrar ahrur mmis n Yergazen. Personnellement , j’ai été son voisin à Tizi-Ouzou , il était un citoyen exemplaire , un Argaz n yisegh au sens propre du mot.
    À l’exemple de Dda Lwahab , il y avait un gynécologue exerçant à l’hôpital Mustapha d’Alger, un jour comme d’habitude , il s’est rendu la matinée à l’hôpital. En arrivant devant le portail, le gardien veut l’empêcher d’entrer en l’agressant verbalement. Ce professeur est descendu de sa voiture et lui a donné une raclé , ensuite s’est rendu dans son service. Ce Professeure n’est autre que Hamid Ait B qui posséde un cabinet à la rue Michelet à Alger, comme par hasard , il est de Ait Ali Uharzun de Taghiwant At Budrar.

    Kamal At Lhaj Uxemmu

  3. Il ne faut pas singer el moudjahid et leur journalisme de caniveau !! Un journaliste se doit d’être honnête et juste, pour pouvoir informer convenablement et laisser les lecteurs se faire un idée exacte des choses !! A t on écouté la version de ce maire, non évidemnt, on fait un papier sur la base du seul son de cloche de la prétendue victime et vous voulez vraiment qu’on avance !! Il fallait au moins prendre des précautions en mettant tout au conditionnel !! On n’est pas sorti de l’auberge comme cela et ce n’est pas kabyle du tout !!

  4. Regarder cette devanture et dites moi si cela ressemble a celle d’une mairie ou celle d’une gendarmerie ? Bref ces maires ne sont pas elus par la population locale et c’est pour cela qu’ils font ce que ils veulent meme matraquer les citoyens et citoyennes car ils sont epaules d’en haut. A moins que des centaines de gens se postent en face de ce building pour evincer celui que vous definissait comme un hors la loi.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici