L’armée Algérienne sème la terreur en Kabylie

16

KABYLIE (Tamurt) – A Akfadou, une région retirée et paisible de la Kabylie, l’armée tente de renverser la stabilité et de terroriser la population. Depuis trois jours, les citoyens kabyles ont droit à un concert de bombardements.

Les frappes n’ont rien avoir avec le potentiel présence de terroristes islamistes dans le maquis de la forêt d’Akfadou, ce sont des bombardements stratégiques visant à réduire et détruire les ressources économiques de la Kabylie.

« Nous avons placé notre camp au lieu-dit Agelmim Averkan (Lac Noir), nous pique-niquions tranquillement mes amis et moi-même. Lorsque soudainement et brutalement, nous avons entendu des explosions. Nous étions pris au piège. Rester sur place était dangereux et notre fuite aurait été suspecte», nous raconte un pique-niqueur furieux. Avant d’ajouter « je suis un habitué des lieux, il n’y a pratiquement jamais rien ici. Je viens souvent faire un tour et j’ai jamais vu un terroriste.»

Ce témoignage d’un groupe de personnes voulant manger dans la nature vierge et sauvage est à l’image de ce qu’endure les citoyens ces derniers jours. L’armée a réussie à leur mettre quelque chose dans le ventre : LA PEUR.

Ikhtus

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici