Loi de finance algérienne 2013/2014 : Vers l’autorisation de l’importation de voitures de moins de 3 ans

31

ECONOMIE (Tamurt) – Interdite depuis plus de 10 ans, l’importation de véhicules de moins de trois ans sera fort probablement de nouveau autorisée. Selon une source proche du gouvernement algérien, la nouvelle loi 2013/2014 qui sera dévoilée et signée tout prochainement contiendra, de nouveau, l’autorisation de l’importation des véhicules de mois de 3 ans.

L’interdiction de l’importation de ce genre de voitures a été motivée officiellement par l’état algérien par le souci de la préservation de l’environnement et de lutte contre la pollution. Un argument qui ne tient pas debout quand on sait que l’environnement est le dernier soucis des algériens et est plus que jamais menacé.

La vraie raison de l’interdiction de l’Algérie de l’importation de voitures de moins 3 ans a été dictée par des hommes d’affaires influents et des généraux détenteurs de sociétés d’importation de véhicules afin d’obliger les algériens à opter pour les concessionnaires automobiles algériens à des prix élevées et conserver ainsi le monopole. Des richesses colossales ont été amassées sur le dos des pauvres citoyens et surtout pour les kabyles qui optaient en majorité pour l’achat de voitures d’occasion de France.

Depuis plus de dix ans, la mafia de l’importation de véhicules neufs a inondé l’Algérie avec des marques de voitures asiatiques de piètre qualité. Les concessionnaires automobiles choisissent les derniers choix de voitures fabriquées sous-licence par des pays pauvres comme la Roumanie. On se demande alors pourquoi les décideurs ont décidé cette année d’autoriser l’importation des véhicules de moins de trois ans ? Ils veulent certainement investir sur créneau.

Nassim N

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici