Alors que les victimes de 1963 ne sont pas reconnues : Le FFS exige le statut de martyrs pour les victimes d’août 1945

5

KABYLIE (Tamurt) – Le groupe parlementaire du Front des Forces Socialistes (FFS) a officiellement demandé l’amendement de la loi de 1991 concernant le statut des martyrs de la révolution. Ils exigent la reconnaissance des victimes des génocides de 1945 au même titre que les victimes de la guerre de libération nationale de 1954-1962.

Selon les autorités officielles algériennes, plus de 45 000 personnes ont été tuées par l’armée Française durant les manifestations de mai 1945, plus particulièrement Sétif et à la région Est de la Kabylie, à Kherrata. La demande du FFS, déposée au parlement cette semaine, ne sera sûrement pas prise en considération et les députés de ce parti le savent pertinemment. Leurs agissements obéissent à d’autres considérations politiques. Le FFS veut gagner l’estime de tous les Algériens et essayer, une fois de plus, de monter qu’il est un parti national, alors que ce parti n’a jamais dépassé les frontières de la Kabylie pour des raisons régionalistes. Les Arabophones ne veulent pas de Kabyles depuis des siècles.

L’autre considération du FFS, est d’essayer d’inclure les 450 victimes Kabyles de la tentative d’insurrection armée par le FFS en 1963. Les responsables de ce parti savent aussi que le pouvoir n’accordera jamais de statut pour les 450 victimes Kabyles, c’est pour cette raison que le FFS veut les inclure dans la même demande des 45 000 victimes de 1945 !

Les chances de voir une réponse favorable aux exigences du FFS sont minimes. Ce parti n’a aucun poids au sein du parlement algérien. Il compte 26 déboutés sur les 450 sièges du parlement. Sa participations aux législatives de mai 2012 reste une énigme pour ce parti Kabyle qui s’autoproclame de l’opposition. Le FFS n’a également aucun poids dans la vie politique algérienne. Le pouvoir se sert de lui juste pour se voiler la face et monter au monde entier qu’une opposition existe en Algérie. Les militants du FFS comprendront-ils un jour qu’aucun Kabyle ne pourra jamais accéder au pouvoir en Algérie ?

Mokrane Benaï

5 COMMENTAIRES

  1. azul

    Au ffs,ils ont l’habitude d’entrer par effraction ,depuis l’affaire de la poste d’oran c’est la meme histoire qui se rejoue. cette idée a elle meme gere l’esprit de dominationd’une personne et devié des vrais combats le peuple kabyle.

    Mas mokrane aussi qui s’est nourri de l’ideologie et de l’histoire du fln,nous parle de 45000 selon les dictateurs algeriens . mais dites au moins le nombre selon les hisotoriens et ne pas perpetrer ces mensonges du fln depuis sa creation.

    Le mal est tres profond que cette ideologie a cause au peuples d’algerie.tant que chacun a sa place porte ces valeurs du fln inconsciement biensur ,çadevient dificile de s’en sortir. on ne peut batir sur de valeurs fausses.

  2. Maintenant que le Ffs est dans le giron du pouvoir, et dans l’incapacité de peser sur le présent des Algériens, il va s’essayer à faire de la surenchère sur les morts.

    Comme si l’omnipotence des anciens moudjahids (dont le nombre augmente sans cesse) et dont le ministère dédié se réserve une part royale du budget algérien, le Ffs trouve insuffisant l’envergure de “la famille révolutionnaire” et veut lui donner de la consistance.

    Inique et lamentable

  3. Azul,

    Limer yella wayen ad yawi l’fafa-ass comme disait un rigolo de mon village thelli y-bithid si lhouhou le marabout considérer comme un zaim sans clairvoyance politique qui a vendu la Kabylie toute son existence.
    Il ne reste plus que la création d’un service secret présent sur tout le territoire de la Kabylie avec une organisation paramilitaire clandestine pour liquider les opportunistes, les kabyles de services & toute
    la mauvaise graine qui a déjà compromis et continuera a compromettre notre avenir.

    Tanmirth.

  4. Les militants du FFS et du RCD comprendront-ils un jour qu’aucun Amazigh Kabyle ou autre digne de ce nom ne pourra jamais accéder au pouvoir colonial arabo-islamiste anegerien?

    • plus de 400 morts pour rien…merci Ahmed. la ruine de la Kabylie.

      Je trouve cela honteux pour le FFS et ses représentants…50 ANS pour évoquer les jeunes morts inutilement pour la liberté ,sacrifiés comme des moutons car leurs idéaux ne sont pas défendus mais mis aux oubliettes sans hommage ni lieux de commémoration.
      Qui connaît leurs et âges et pourquoi ils sont morts parmi la société ?
      Aujourd’hui 50 ans après on se rappelle d’eux ,et on veut les sacrifier une seconde fois pour des besoins morbides de la normalisation ,signe de mort de leurs idéaux et de la Kabylie.

      c’est un crime que de les utiliser.. Leurs parents et amis doivent empêcher le FFS de servir d’eux, ils méritent mieux que cela.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici