Le P/APW de Bougie souhaite que Tamazight soit langue officielle

19

BOUGIE (Tamurt) – «Je lance un appel solennel aux journalistes pour faire pression sur les autorités afin d’institutionnaliser Tamazight comme langue officielle dans la nouvelle constitution».

C’est le message qu’a voulu transmettre Mohamed Bettache, président de l’APW de Bougie, lors de son intervention à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la presse organisée à l’hôtel des Hammadites de la station balnéaire de Tichy, en cette journée du mardi 22 octobre.

Pour gagner à sa cause les journalistes, Abdelmalek Sellal a instruit les walis d’offrir un déjeuner en l’honneur des membres de la corporation lors de la célébration de la journée nationale de la presse décrétée par Abdelaziz Bouteflika le 3 mai dernier.

Amaynut

19 COMMENTAIRES

  1. Azul sumata.

    Atan ayen d-yenna yiwen umaruy amusnaw Lamin Maalouf deg yiwen wxedlis iwumi qqaren: tijudwa tiqettalin ». Dagi ttajaddit taɛraγt i taqettalt imi d ttagi i yekkaten ad temḥu tutlayt tamaziɣt neɣ taqγaylit. Tuɣal tussem deg teqγaylit imi tella deg umekkan anida tuɣ tasga am tsedda. Lalla-s taqγaylit taḥrurt, tettnaɣ ttzikert yebɣan ad ttawi amkan-is, ur tegad ur tettneḥcam. Acuɣer? Acku tesɛa ar tama-s iserdasen n l’ANP ak d DRS d Idarkiyen; bedden sbedden-tt amma ad teɣli, amma ad twaḥqer. Akken ad tili dima tufrar-d af tutlayin nniḍen anagar af teqγaylit i tekreh, af i tettgalla si 1954 akken as-tebren amgerḍ-is kra n wass. Lalla-twen taɛerbubt teggul ur teḥnit ar tamaziɣt ar ttenger ɣas ad terǧu d leqrun. Maca tura tettkel, nnan-as-t-id imusnawen belli ad taweḍ ar lebɣi-s llalla-twen tizikert.

    * « Celui dont j’étudie la langue ne respecte pas la mienne, parler sa langue cesse d’être un geste d’ouverture, devient un acte d’allégeance et de soumission. Par Amine Maalouf: (les identités meurtrières)}}.

  2. Azul akkit sumata.

    Il y a des methodes trés simples pour imposer partout notre langue, je parle de l’Algerie biensure. Il y a des régles que toute personnes de 10 an 77 ans peut appliquer sans aucunes difficultées.

    1) Ne répondez jamais en arabe à tout algériens s adressant a vous en dans le ddardja (dialecte arabe).
    2) N’employez jamais quelqu’un dans votre établissement en lui parlant en arabe. La question que vous devez poser: Si l’un de vous ne parle pas leur dialecte, serait-il pris pour occuper un emploi. Les Kabyles sont les sels qui parlent aux arabophones dans leur dialecte tout en étant leur employeur. Normalement c’est à celui qui cherche l’embauche qui doit parler la langue de l’emploie et non l’inverse.
    3) Quand vous discutez, côtoyer des amis arabophones, ils peuvent vous parler dans leur dardja, vous, vous leur répondez en tamazight (taqvaylit). Exemple: une partie de domino au café de Dda Amer U Mussa, on est quatre et un arabophone veut faire partie de l’équipe. OK ! il joueras, bien sure mais aucun de vous ne doit lui parler en arabe. Lui en même temps, il peut toujours s’adresser a vous dans son idiome. Etc, etc, les exemples sont nombreux. L’essentiel c’est de ne jamais leur répondre en arabe.
    4) Il y a des exception a faire. Quand vous étés face à des policiers arabophones, gendarmes, militaires, ou douaniers, vous pouvez leur parler dans leur idiome mais en mêlant tamazight et ddardja. Ce qui donnerai à tamazgharabt. Chiche ma tzemrem ad teddum deg ubrid n tjaddit akken ad teffeghem ar tafat !

    • azul,

      ce que vous proposez est tres interessant est effective, quoi que la politique des etats est bocoup plus effectif que les intiatives personnelles, elle ont un resultat plus probant, plus effectif, car dotés de moyens financiers et humain plus forts, plus élargis et donc plus effectif.

      tout tourne autour du pouvoir et des gents qui en ont la pocession.

      tanmirt

  3. Azul akk fell-awe!

    Ce que fait notre ami de Vgayet nous lui devons respect et admiration, car ces derniers temps, beaucoup parmi nos de politiques esquivaient la question de la langue notamment les FFS et les RCD. Pourquoi ? Parce que Bouteftafa leur avait dis de mettre la question linguistique de cote de ne s’occuper que d’autres problèmes qui concernent tous les Algériens. Erreurs mes amis, la question central de nos problème qu’on doit régler sans tarder c’est celui de notre existence dans ce pays. Si nous ne sommes par reconnus institutionnellement dans cette institution qui a ete rédigée sans notre accord, dans laquelle où il est écrit noir sur blanc que notre pays est un territoire qui appartient aux Arabes et musulmans. Donc: Nous kabyles ou Amazighs, nous ne sommes pas chez, donc soit on est des étrangers ou des immigres chez nous soit on est colonisés par ceux qui se définissaient comme étant des arabes donc des envahisseurs. La France durant 130, nous avaient écarte comme si nous n’existons pas. Alors Mr Batache a au moins le courage de ne pas etre un suiviste de son appareil politique. Bravo mon ami ! Se sont des hommes comme toi qu’on appelle irgazen.

    • amazigh78, vous avez tout dit, mr battache a été honnete avec lui meme et n etait pas hypocrite, il aurai pu suivre tout les autres hypocrites kabyles qui continuent à fermer les yeux sur cette question de reconnaissance amazigh qui estla base, la pierre tombale de tout ce qui va suivre, vraiment de tout.car on ne poura jamais avancer meme d un millimetre si nous reglons pas cette question d identité, c est inevitable, on n’a pas d autres choix.
      1000 fois merci mr battache pour votre courage et sincerité.nous serions plus heureux d entendre d autres voix se multiplier dans d autres wilaya, daira, mairies, pour sauver tamazight d extinction acceleré, et ainsi que pour redre un hommage aux encetres qui seront heureux dans l au-delà.

      tanmirt akw iwid iqedcen f tmazight

  4. A Vgayet et ses environs, aucun signe en tamazight mis a part celui de l’universite. Alors ce president devrait commencer a passer des lois pour imposer tamazight dans les rues, les signes et beaucoup d’autre endroits.

  5. Nous partageons tous ce souhait ,président ;cependant, le cortex kabyle ne digère que ce qu’il arrache et point ce que pourrait lui « donner » une constitution qu’il n’a jamais reconnue !

  6. -Ils nous dirent et nous disent que c’est l’Arabe qui est langue Officielle en Tamazgha et pas d’autres langue mise a part l’arabe.
    -Mais c’est Incroyable mais vraie ? « c’est le cas de le dire »en Tamazgha ,en Afrique du Nord,c’est l’Arabe et non pas Tamazight qui est Langue officielle,nous rêvons, ou alors nous sommes sur une autre Planète et non sur Terre!!
    -observons bien une carte géographique, peut-être que les ingénieurs en cartographie se sont trompés de Traçage lors de leurs travaux?ils ont peut-être confondu l’Afrique du Nord et le proche et moyen-Orient,
    ces Bourriques?
    les *ATTAIS eux,lors de leur installation délibérée en grande tamazgha, ont-ils demander au Peuple Imazighen de tamazgha d’institutionnaliser l’Arabe?
    -Ils l’ont fait à notre détriment,sans nous demander quoi que ce soit, »les Imazighen n’existaient pas!!!

    -Voila « c’est là QUE réside le gros probleme, »les Imazighen se positionnent toujours dans une « POSITION d’infériorité » ce qui donne le Privilèges aux *ATTAIS, et par conséquence ils se donnent le rôle de jouer AUX COQUES DE BASSE COURT face a cette FAIBLESSE IMAZIGHEN.

    -Que les élites Imazighen Tiennent compte des erreurs du passes(par rapport au monde *ATTAIS),et fassent de sorte a corriger la Trajectoire de l’Avenir du Peuple Berbere.

    -« Dans le Temps, il existe un Temps ou il est encor Temps,Mais il faut savoir a Temps de ne pas dépasser ce Temps »ou il est encor temps ». Car le Temps n’est pas toujours le même Temps.
    -« EN AVANT TOUTE PEUPLE IMAZIGHEN avec la protection du tout Puissant contre les*ATTAIS et leurs Allies.

    « A Southe Alladjddoud »

    • tanmirt agwzul, juste une question d ou vient ce prenom agwzul, c est amazigh? si c est oui il doit etre ancien et plus utilisé a present.
      je suis d accord avectoi dans le sens que les dialectes amazigh sont tres proche les uns des autres car les origines sont les memes.mais nous les kabyles certe nous utilisons bocoup de doublons jusqu au point de l extinction de quelque mots , comme « tafukt », en kabylie on l utilise plus. ce mot veut dire « matin ». un marocain du rif m a dit qu ils l appelle « tafugt », quoi que chez nous, nous applons « tafugt » le beau temps qui precede la pluie ou le mauvais temp.et merci pour ton interet et la contribution à retablir l authenticité de tamazight et sa promotion , car c est de cette façon entre autres comme la politique, que nou prouvons notre attachement à cette langue tellement vieille et plusieur fois millenaire.on doit faire de notre mieu pour la sauvegarder car elle disparait de plus en plus.car
      _y a pas une volenté politique pour sa promotion.
      _les gens tendent à etudier le français et l anglais car des langue developées.(complexe d inferiorité)
      _l rarabisation à outrance.
      _l immigration vers les grande ville.
      _manque d interet de l etat envers tamazight qui ne l introduit pad dans le system educatif d une manière serieuse sinon tres tres superficielle.
      _manque d auteur dans cette langue mais c est lié peut etre à l economie en generale qui n encourage pas les auteurs peut etre.ou parce que ces dernier preferent ecrire en français car il ont plus de chance à être lu en français, par manque de lecteur en amazigh.

      tanmirt

      tanmirt

  7. Le ffs pourrait par exemple éditer les documents du parti en Tamazight pour donner l’exemple.

    Pour cet appel, je ne comprends pas pourquoi c’est aux journalistes qu’il est demandé de faire le travail qui doit revenir aux organisations politiques et aux citoyens en général… D’abord les journalistes ne font pression sur rien, leur métier est d’informer.

    • Moi je souhaite que la langue kabyle soit langue officielle en Kabylie point barre!
      Qu’est-ce qui empêche nos élus kabyles d’utiliser la langue kabyle au moins au niveau de l’affichage dans les APC,les noms des rues sur les panneaux indicateurs, les enseignes des administrations et des commerces etc… bref kabyliser l’environnement de la Kabylie.
      Pourquoi sur 140 quotidiens d’information( arabe et français) ,il n y a pas un seul quotidien en langue kabyle???

      • tout simplement meme les kabyle eux meme qui pretendent aimer leur langues berbere, a vrai dire n ont pas la volonte politique et psychologique ou cette flamme reelle pour l emancipation de l amazigh. ils se contentent juste de critiquer , critiquer et critiquer, alors qu ils ne font rien du moins le peu qu ils ont dans les main et l utiliser pour la promotion du berbere.
        les discours, les critiques acerbes, coller tout les maux a l etat , dans cela on est champion alors que meme dans les conversation cotidienne on fait meme pas l effort d utiliser le berbere qui nous reste , ces soit disons berberiste preferent utiliser le francais l arabo-algerien ou le kabylo-arabe pour s exprimer.si vous aimez reelement tamazight coomencez d abord a l utiliser correctement ou du moins faire le possible d utiliser tamazight que les vieux et le vieilles sur tout qui utilisaient un amazigh assez propre car meme eux ils ont subis les degradation linguistique que l arabe et la religion leur ont infliges.pourquoi est il le complexe d inferiorite envers le francais comme langue vehiculant la modernite ou l attachement a l islam qui vehicule « la langue divine ».
        il ne faut pas conter sur l etat pour la promotion du berbere, essayons chacun de sensibiliser les jeunes et travaillet de sorte a documenter cette langues en allant vers nos vieux, en leur donnant plus de respect car c est eux qui connaissent mieux que nous cette langue, ecrivez, enregistrez.
        onn dirait que c est devenu une culture de seulemnt critiquer sans jamais rien absolument rien faire ne serai ce qu utiliser les peux de mot berberes qui nous reste.
        imaginez le sort d tamazight losque lea generation vieille meurt sans que rien n est ecrit enregistre ..etc
        dite moi si en moins vous avez entendu parler d un vieux connaisseur et parlant correctement le berbere est invite une seule fois dans l enceinte universitaire au departement de langue amazigh? je crois que jamais.pourquoi car tout le monde se crois des « imousnawen », alors que une langue mourante on n a que les vieux comme une relle reference a cette langue l une des plus vielle sur la planette.

        tanmirt

  8. « lors de la célébration de la journée nationale de la presse décrétée par Abdelaziz Bouteflika le 3 mai dernier »… .. C’est pathétique de lire des âneries pareilles alors que jamais les libertés en général et la liberté de la presse en particulier n’a autant reculé que sous les règne de ce bachaga..

    Et il croit que c’est un avec un déjeuner ou un petit déjeuner qu’il va acheter nos ennemis héréditaires qui depuis 1962 jurent d’aboutir à notre disparition de la surface de la terre… Demander à bouteflica et sa clique de criminels de nous octroyer notre langue, se prosterner de cette facon humiliante, c’est comme une dinde qui appelle a voter pour noel ou un mouton qui appelle a voter pour l’aid elkebir.

    M. le maire, si vous voulez être crédible et courageux décrétez dès aujourd’hui le Kabyle (et non tamazight qui veut rien dire) comme langue nationale dans toutes les écoles et administrations dont vous avez autorités, vous seriez bien plus crédible que ce genre de délire verbal!

    Enfin sachez que tamazight langue officielle, ne veut rien dire et ne sert a rien, sauf a gagner du temps et servir dernier fusible pour se régime kabylicide.. même s’il accède a cette demande a quoi ça servira ? dans quelle langue on l’écrira, quelle langue tamazight on parlera? On a eu tamazight langue nationale et la notre langue n’a jamais autant régressé… c’est comme la chaîne tamazight qui une chaine arabophile, islamophile et berberophobe et tout cela en langue berbère!

    Nous ne sommes plus dupes, on ne veut plus ni de votre tamazight langue officielle ou langue du monde, ni de vos élections, ni de votre démocratie, ni quoi que ce soit qui vient de vous. On veut notre indépendance, car on est jamais mieux servi que par soit même et on s’en sortira bien mieux seul qu’avec des illuminés scotchés dans le moyen age et dans la haine de soi et la haine des autres.

    • Azul akkwit s-umata, azul a Lwenas,

      A mon humble avis tu te trompe, en effet le Kabyle est un parler Amazigh, fortement corrompu par l’arabe.

      Voilà quelques exemples de phrases usités par les Imazighen Izzayan Inafellaten distants de nous de plus de 6000 Km.

      1) Ineggr’it s-aqerru =
      2) Ucc’as ayyis akk’ad inyi = donne lui le cheval afin qu’il chevauche
      3) Magh iddan ggw awal’a ? Que m’importe ces propos (cette parole) ?
      4) Ur ssinegh mek d-ad yawedh azekka
      5) nemyuqqan taduggwatt izigh ur-d iddi nous nous étions donné rendez-vous en soirée cependant il n’est pas venu
      6) Ar ittenbadh amani d’lqayed =il commande comme si il était le caïd
      7) eddaw n-mraw n’arikt = moins de dix selles
      8) illa ghuri eddaw un ghur-ek illan = j’en ai plus que toi
      9) tessnedh zigi Tamazight ? Tu sais mieux que moi le Berbère ?
      10) Ansa n’tmara = le lieu de la difficulté
      11) Kratt n’tiutal = Trois hases
      12) Iqerra w acciwen = les pointes/extrémitées des cornes
      13) A tilufa inu O mes épreuves
      14) Mecta y’irden ay taddjewedh ? Combien de blé as-tu (pesé) ou retiré du silo
      15) Mek emmutegh attgedh agellid effir’i, mek addregh ad-ak ittwabbi uqerru (inutile de traduire)
      16) Illa ira tt = il l’aimait
      17) Ittekker umeksa k’ tufut day issuffugh ulli = Au matin le berger se leve et fait sortir les ovins.
      18) Iqqim ar diks ittsmuqqul = il resta à l’examiner
      19) Illa yiwen/idj uryaz ila tamettut taferrust ur-a tellem tadhutt…..
      20) Meqqar dignegh tella tayri, badhegh’as i u’gha nteccar ilusan i uryaz, am kem’in….

      Donc cher Lwenas comme tu peux le constater aucune différences si ce n’est les doublons d’origines arabes qui foisonnent chez nous.

      Tanemirt

      Agwzul

      • azul agwzul,
        pour l appelation du cheval, tu sais que le cheval en kabyle on l appel « a3awdiw » ou « a3udiw » ça depend de la region.mais ma mere m a dit un proverbe en kabyle dont je me souvient de sa totale sitation, et dont le cheval est sité comme « amhir » ( le « h » est prononcé comme le « h » du journal arabophone  » ennahar « )
        c est juste une parenthese pour juste rappeler aux kabyle la vraie appellation de ce jolie animal.je ne suis pas sûr que « a3udiw » ou « a3awdiw » proviennent de tamazight, mais j ai juste dit cela pour enrichir le vocabulaire.

        tanmirt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici