400 autres sont en projet : Tizi-Ouzou compte 700 mosquées

28
Mosquée Maâtkas
Mosquée Maâtkas

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les mosquées poussent comme des champignons en Kabylie. Tizi-Ouzou, à elle seule compte plus de 700 lieux cultuels pour la religion musulmane. La plupart ont été construites récemment. Certains villages sont dotés de deux mosquées. Bientôt Tizi-Ouzou aura au moins, selon un fonctionnaire de la Direction des Affaires Religieuses de Tizi-Ouzou, 1 100 mosquées, puisque en plus des 700 existantes, 400 autres sont en construction.

350 autres mosquées connaissent des travaux d’extension, ajoute notre source. L’Etat fiancent, les yeux fermés, ce genre de projet, alors que les infrastructures de base font défaut pratiquement à travers toutes les localités de la région, plus particulièrement les unités de soins et les cantines scolaires.

Un institut islamique sera réalisé à Aghriv. Le projet verra bientôt le jour. Après chaque inauguration d’une moquée, la Direction des Affaires Religieuses y affecte, dans la plupart des cas, des imams radicaux dans les villages les plus reculés de Tizi-Ouzou. A ce rythme-là, toutes les villes de la Kabylie seront infestées de salafistes.

Seules quelques mosquées sont gérées par des imams locaux et continuent à inculquer les vrais préceptes de la religion musulmane, loin de toute idéologie radicale.

Le pouvoir algérien use de toutes les ruses pour installer un climat totalitaire et l’intégrisme au sein de la société Kabyle et lutter ainsi contre la « démocratie et l’Amazighité » dans la région. Là où les décideurs n’ont pas réussi avec l’argent, ils usent de la politique de l’Afghanisation de la Kabylie. Cette politique a porté grandement ses fruits dans les villes. Il suffit de se rendre à la nouvelle-ville de Tizi-Ouzou pour voir le nombre impressionnant de salafistes qui rôdent toute la journée autour des nombreuses moquées.

Et parmi toutes ces mosquées, il est utile de signaler que toute la Kabylie ne compte qu’un seul Centre Hospitalier Universitaire ! Il ne reste donc plus qu’aux Kabyles de prier pour rester en bonne santé !

Mokrane Benaï

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici