Congrès du RND à Tuvirett : Guerre entre les partisans et les opposants au retour d’Ouyahia

14
Fln Rnd et Mpa
Fln Rnd et Mpa

TUVIRET (Tamurt) – La fronde des contestataires au sein du RND se maintient toujours au sein de ce parti frappé par les dissensions depuis le départ de l’ex secrétaire général Ahmed Ouyahia dont le retour est fortement réclamé par les participants aux congrès de la wilaya de Tuβiret . L’opposition entre les partisans du retour d’Ouyahia et ceux contre a fait son apparition à l’occasion de ces assises locales du parti.

Les deux clans ont failli en arriver aux mains à l’ouverture du congrès qui s’est déroulé, en présence des responsables locaux du parti, ainsi que des sénateurs, tels que M.M. Benhamouda Hamza et Zidane Mahmoud. Dans les échanges de propos entre les deux antagonistes, on a remarqué que certains opposants de l’ex premier ministre l’ont traité de tous les noms d’oiseaux, de corrompu, d’anti Arabes et de voleur en évoquant l’affaire Tahkout.

« On ne peut pas accepter le retour d’un responsable qui est accusé d’implication dans des affaires de dilapidation des deniers publics. Ouyahia est contre la loi sur la réconciliation nationale alors que le RND soutient cette loi qui nous a ramené la paix », laissaient entendre les opposants au retour de l’ancien secrétaire général du RND.

Ce dernier a été grandement stigmatisé par ses détracteurs qui disent avoir décidé de lui barrer la route pour se présenter aux prochaines élections présidentielles. Ces opposants au retour d’Ouyahia mènent une campagne féroce pour le dénigrement de l’ancien premier ministre jusqu’à rappeler que même les Kabyles ne voteront pas pour lui. « S’il se présente aux élections, il restera seul et même les gens de sa région ne voteront pas pour lui car, il est détesté, celui qui ne le connait pas, doit écouter le dernier album de Matoub Lounès où il a qualifié cet homme de Kabyle sans principes, le RND n’acceptera jamais celui qui est contre le président Bouteflika », martelaient les les personnes hostiles à Ouyahia qui écartent toute éventualité du retour aux commandes du parti.

Ces personnes ont révélé des choses graves sur le départ de l’ancien premier ministre. Ils diront que s’il n’a pas démissionné, il sera chassé du siège du parti étant donné tout le monde ne le porte pas dans son coeur au sein du RND.

Kamel S

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici