Jeunes d’Agouni Gueghrane – Le pot de terre contre le pot de fer

0

Le procès qui oppose les jeunes de la Commune d’Agouni Gueghrane au Maire d’obédience RND s’ouvre aujourd’hui (mardi le 29 octobre 2013) au tribunal de Draa Mizan au sud-ouest de Tizi Ouzou.

Les jeunes en question ont été poursuivis pour « insultes et outrage à la personne du P/APC » précise une source proche du dossier en nous informant que le P/APC n’a présenté aucune preuve de ses allégations après qu’il ait fait reporté les audiences deux fois de suite.

Par ailleurs, la population de la Commune d’Agouni Gueghrane sera fort nombreuse au tribunal pour assister au procès et apporter sa solidarité aux prévenus réputés de bonne conduite dans la région.

D’autre part, une délégation du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) sera également présente pour se solidariser avec ces jeunes qui ne sont que les objets d’actes d’injustice par le P/APC issu du Parti du Pouvoir algérien avec lequel la Kabylie a toujours eut des démêlés depuis sa création en 1997 par les laboratoires du régime d’Alger.

Il est évident que la Commune d’Agouni Gueghrane souffre férocement des provocations récurrentes émanant du P/APC inféodé au RND d’autant plus que l’APC demeure, depuis son installation aux destinées de la Commune, sans projets ni perspectives de développement local hormis les scandales rocambolesques dont on entend quotidiennement parlés et qui ne cessent de prendre des proportions alarmantes.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici