Le patron du FLN humilié par les militants

6

ALGÉRIE (Tamurt) – Le tout nouveau secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, n’a pas été le bienvenu aujourd’hui à la conférence du Front des Forces Socialistes (FFS), tenue dans un hôtel à Sidi Fredj, sur les hydrocarbures. Il a été, selon des participants, humilié par les militants du FFS.

Invité officiellement par les responsables du parti, dont la connivence avec le clan de Bouteflika est presque assumée, le patron du FLN, qui a fait carrière dans la percussion, a même été insulté par les militants de la base du FFS, selon un activiste de ce parti.

Un accueil froid lui a été réservé. Saïdani, dont l’installation à la tête du FLN par un autre «coup d’Etat» mené par Saïd Bouteflika, n’a pas pu assisté aux conférences. Il a été contraint de partir sous les cris de mécontentement des militants, dont la majorité est Kabyle.

L’invité qui est le malvenu a été humilié en plein public. L’attitude des activistes du FFS démontre que le rapprochement entre leur parti et un clan au pouvoir a été initié sans consultation de la base. Depuis que le clan de la famille Balloul, beaux-frères de Hocine Aït Ahmed, ont pris le contrôle du FFS, ce parti a enregistré une hémorragie interne de ses cadres et militants qui l’on quitté en cascade. Il ne reste du FFS aujourd’hui que des opportunistes et quelques nostalgiques naïfs.

Farid M

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici