Le FFS veut officialiser Tamazight à Tizi-Ouzou

27

ALGERIE (Tamurt) – L’Assemblée Populaire de la Wilaya de Tizi-Ouzou, dirigée par le parti du Front des Forces Socialistes (FFS), a appelé à une session extraordinaire pour le lundi 18 novembre prochain. A l’ordre de jour, Tamazight, langue et culture et Bilan et perspective.

Selon des militants de ce parti, l’APW de Tizi-Ouzou, présidée par Hocine Haroun, proposera à l’assemblée, composée pour rappel de 17 élus FFS, 16 RCD, 7 FLN et 6 RND, d’officialiser la langue Tamazight à Tizi-Ouzou. C’est une première dans les annales politiques en Kabylie.

La question qui se pose est de savoir comment le FFS procédera à cette officialisation puisqu’il n’y a aucune prérogative ? Les élus de ce parti n’ignorent pas certainement qu’ils n’ouvrent pas le droit d’aborder cette question. Leurs rôles, ainsi que celui des autres élus des autres formations politiques qui composent l’APW de Tizi-Ouzou, se limitent à appliquer les programmes du wali, représentant du pouvoir au niveau local qui détient toutes les prérogatives.

Les visés du FFS sont donc ailleurs. Ce parti veut se ressaisir aux yeux de l’opinion Kabyle dans l’espoir de faire oublier aux gens sa connivence avec le pouvoir.

En ce moment, aucune instance n’a le droit d’officialiser Tamazight à Tizi-Ouzou ou ailleurs. Cette question ne pourra pas être abordée tant que la région de Kabylie ne jouit d’un statut au moins autonome. C’est la seule solution pour les Kabyles de voir enfin leurs droits culturels et linguistiques rétablis. Voyons ce que le FFS est capable de faire pour Tamazight
le 18 novembre. Reste seulement à savoir si vraiment le FFS a la prérogative et la possibilité d’officialiser Tamazight à Tizi-Ouzou, pourquoi a-il attendu tant d’années alors qu’il est à la tête de cette assemblée locale depuis 1997 ? Et pourquoi ce parti prive aussi les autres régions de Kabylie de cette officialisation ? Il est plus judicieux également pour le FFS de réclamer l’officialisation de la langue Tamazight dans toute l’Algérie, lui qui ne cesse de chanter sur tous les toits qu’il est un parti national !

Farid M.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici