A cause des dégâts causés par les intempéries – Les citoyens d’Aïn Zaouia ferment le siège de la mairie

0

Les intempéries des dernières 48 heures ont causé des dégâts considérables aux habitants de la localité d’Aïn Zaouia, 20 km au sud de Tizi-Ouzou. Des habitations sont envahies par des eaux et surtout des boues charriées. Une vingtaine de familles sinistrées sont déjà signalées. La colère des habitants s’est accentuée devant l’indifférence totale des autorités locales.

Une centaine de jeunes ont procédé d’ailleurs depuis hier matin à la fermeture du siège de la mairie et au blocage de la circulation automobile de la RN30 qui relie cette région aux localités du sud de Tizi-Ouzou. « Nous avons interpellé les autorités locales sur la réalisation des caniveaux et des canalisations pour la déviation des eaux de pluies qui nous causent des dégâts chaque année, mais depuis 10 ans rien n’a été fait. Nous avons tout fait, mais personne n’a prêté attention à ce que nous vivons chaque intempérie. On a au moins fermé le siège de la maire plus de 10 fois, mais les élus locaux restent insensibles, on a l’impression qu’ils ne sont pas concernés sur ce qui se passe au niveau de leur commune », a déclaré avec colère un habitant d’Aïn Zaouïa, une région complètement déshéritée.

De son côté, le maire de cette commune a répliqué que ce n’est pas la faute à la mairie dont il est à la tête de sa gestion. Il a incombé la responsabilité à la direction des travaux publics qui, selon ses dires, n’ont pas fait leur travail. A croire les propos de ce maire, on dirait qu’un directeur local des travaux public à plus de prérogatives qu’un maire qui est le premier magistrat de la municipalité.

R.Moussaoui

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici